Il était une fois une équipe qui découvrit une planète de héros de fiction. Sur Storyearth, ils virent des choses aussi drôles que Voldemort et Crochet voulant envahir un satellite de Jedis. Et qui est cette ombre qui plonge Storyearth dans la terreur ?
 
AccueilAccueil  GalerieGalerie  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Retour à la maison

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Seigneur Katiwa
Contes de Fées/Disney
Contes de Fées/Disney
avatar

Nombre de messages : 5
Date d'inscription : 27/09/2014

MessageSujet: Retour à la maison   Jeu 16 Oct - 0:36

Les troupes de Katiwa avaient marché, beaucoup marché. Cela avait attisé leur rage et leur soif de combat. Depuis le départ de leurs ancètres, Les flocons noirs car tel était le nouveau nom du clan Oui, bon, ok, ce n'est ni très virile, ni très impressionnant mais c'est une référence, hein avaient parcouru beaucoup de chemin dans la direction opposée. Sur le retour, le seigneur de guerre avait limité les saccages pour rendre ses troupes agressives mais aussi pour masquer leur approche Et ouais, même lui pouvait être un peu stratège à ses heures perdues.

La frontière était franchie depuis quelques heures. Une partie du clan s'était arrêté. Les jeunes et les vieux (enfin, ils ne sont pas nombreux, les autres ont eut la décence de mourir au combat) s'attèlent à monter le campement, protégés par une partie des troupes. Tous les autres guerriers, après avoir donné un coup de main pour se mettre en jambes, montèrent à cheval. Au loin, un pale halo de lumière fendait la nuit noire, trahissant la présence d'un village sur le point de s'endormir. La troupe profita de la lumière chiche de la lune pour s'approcher en douce.

- Les gars, ce soir, on se fait plaisir. Nous voici revenus chez nous. Plus aucune limite ne s'oppose à nous. Montrons de quoi nous sommes capables. Tuez. Brulez. Pillez. Prenez tout ce que vous estimez à vous. Cette nuit sera connue comme celle de la vengeance, la première d'une nouvelle ère. Une ère où le ciel pleurera le sang des usurpateurs. Une ère où les champs verront pousser des cadavres. AMUSEZ-VOUS!!!


Dans les ténèbres, une torche d'alluma. Rapidement d'une seconde et d'une autre et ainsi de suite. Un bruit de grondement sourd se mit à résonner et un long serpent de feu se mit à avancer avec vélocité vers le village à moitié endormi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Peuple

avatar

Nombre de messages : 6
Date d'inscription : 05/02/2014

MessageSujet: Re: Retour à la maison   Ven 17 Oct - 19:17

Un garde repéra la flamme brillant dans la nuit noire.

- Nous sommes attaqués!

Les cloches se mirent alors à sonner pour alerter les habitants. C'était la panique la plus totale. Les enfants, réveillés brutalement, se sentaient perdus et grognons, certains pleuraient car ils avait peur des bruits qu'ils entendaient. Le village n'était plus qu'un immense cri, un être mouvant qui hurlait à la lueur de la lune et des torches, alors que des braves combattants se faisaient égorger. Des femmes devenaient veuves et se voyaient aspergées du sang chaud de leur défunts compagnons. Des cris, que des cris. Des cris de douleur alors que certaines se voyaient utilisées comme de simples sacs pour que leurs assaillants se vident les parties intimes, combien se retrouveraient enceintes suite à cet assaut? Des cris d'agonie, des pleurs d'enfants.

Des cris, juste des cris.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Seigneur Katiwa
Contes de Fées/Disney
Contes de Fées/Disney
avatar

Nombre de messages : 5
Date d'inscription : 27/09/2014

MessageSujet: Re: Retour à la maison   Dim 19 Oct - 14:06

Sur le dos de son puissant destrier, Katiwa avait mené la charge contre ce petit village qui ne représentait pas le moindre danger pour ses troupes. Le seigneur de guerre considérait que les choses ne pouvaient pas en être autrement, il vivait pour ressentir le frisson du choc de la première ligne d'attaque contre les défenses ennemies même si, il faut le reconnaître, il n'y a eut aucun frisson contre ces paysans.

Rapidement, l'alarme fut donnée dans le village. Les agresseurs connaissaient leur job et rapidement, des cavaliers encerclèrent le village pour empêcher d'éventuelles fuites. Katiwa lui mène s'y mettait. Tantôt il cavalait derrière le fuyard pour l'attraper par le col et le trainait à la force du bras jusqu'au centre du village. Tantôt se contentait de leur rafraichir la coupe de cheveux via son épée.

Chaque agresseur y allait de son activité. Certains pillaient. D'autres jouaient de l'épée. D'autres encore jouaient avec leur épée personnelle et le fourreau de ces dames. C'était un peu le désordre mais Katiwa savait qu'il lui suffirait de gueuler pour rediscipliner ses troupes.

D'un geste, il regroupa quelques-uns de ses soldats. Se rendant au centre de la place du village, un cercle se forme autour de lui. Pas qu'il ait besoin de défense, juste qu'il n'a pas envie d'être dérangé. Il se met à crier.

- JE SUIS LE SEIGNEUR KATIWA. JE REVENDIQUE SES TERRES ET SES HABITANTS COMME MIENS. IL VOUS RESTE TROIS OPTIONS. RENDEZ-VOUS. BATTEZ-VOUS OU MOURREZ.


Il attendait la réponse. Tous ceux qui voudront se battre auront l'honneur de l'affronter lui.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Peuple

avatar

Nombre de messages : 6
Date d'inscription : 05/02/2014

MessageSujet: Re: Retour à la maison   Dim 19 Oct - 22:47

Un homme âgé, le doyen du village, s'approcha de Katiwa. Tout dans son être respirait la sagesse et la diplomatie. Les jeunes hommes du village voudraient affronter le nouveau venu. Ce qui était vain. Le corps de bronze de Katiwa avait été forgé dans les combats, ses muscles en étaient la preuve.

- Seigneur Katiwa. Dit-il avant de saluer l'homme en s'inclinant. Je suis le doyen de ce village. Si nous nous rendons, les villageois seront-ils épargnés? Nous sommes ici des gens de paix. Les jeunes ont certes le sang chaud et cela les pousse à vouloir combattre, mais au fond d'eux, ils savent que nous ne pouvons pas vous repousser. Nous sommes prêts à nous soumettre, à vous fournir ce que vous désirez si nous le possédons. Nous souhaitons simplement vivre dans l'harmonie.

Il espérait que les dieux avaient doté Katiwa de sagesse en plus de sa force impressionnante. Sinon, il n'y avait plus rien à faire, hormis regarder ce village s'écrouler face à ses assaillants. Oui, il espérait que Katiwa entendrait raison. Oui, ses hommes voulaient sans doute du sang, du sexe, et il pouvait les fournir, la prison du village était grouillante. Pourvu qu'il ait entendu sa prière et se montre raisonnable.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Seigneur Katiwa
Contes de Fées/Disney
Contes de Fées/Disney
avatar

Nombre de messages : 5
Date d'inscription : 27/09/2014

MessageSujet: Re: Retour à la maison   Mar 21 Oct - 19:48

Le grand Seigneur de guerre qu'était Katiwa fut déçu de voir que la première personne qui osait se montrer face à lui était un vieillard. N'y avait-il personne avec assez de cran pour prendre les armes contre lui en duel? Quitte à mourir, n'était-il pas plus honorable d'accepter son offre que de mourir en tentant de s'enfuir?

Le guerrier écouta néanmoins la personne qui était devant lui. Soit il avait assez de courage pour le confronter, soit…bah, disons que la date de péremption approchait déjà à grand pas pour lui.

- Oublie l'harmonie vieillard. Ceux qui seront utiles seront pris pour esclaves. Comportez-vous bien et vous serez bien traités. De la nourriture, un abri et quelques libertés. Rebellez-vous et les choses sont… plus distrayantes pour nous. Les autres pourront s'harmoniser autant qu'ils ne souhaitent avec leurs ancêtres.


Katiwa souriait. Il n'était pas aussi méchant qu'il le pourrait mais pour ses plans, il allait avoir besoin de main d'œuvre. Les paysans sont généralement des gens costauds même si la plupart des adolescents de son clan étaient plus musclés.

- Et ne t'inquiète pas, Vieillard, nous prendront ce que nous désirons.


Quelle était cette habitude des victimes de proposer leurs biens en échange de leurs vies alors que Katiwa allait prendre leurs vies ET leurs biens?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Peuple

avatar

Nombre de messages : 6
Date d'inscription : 05/02/2014

MessageSujet: Re: Retour à la maison   Mar 21 Oct - 20:46

Le doyen s'était attendu à une réponse de ce genre et Katiwa se montrait étonnamment généreux. Expliquer les tenants et aboutissants des actes commis envers lui. Ce n'était pas la paix dont il rêvait, mais c'était déjà une forme de paix. Il valait mieux vivre soumis et résister et causer plus de bains de sang que nécessaire. Il devait d'abord penser aux siens. Il demanda alors aux colporteurs du village de répandre ses instructions:

Numéro 1- Ne pas s'opposer à Katiwa ainsi qu'à ses hommes
Numéro 2- Aucune insulte, aucune attaque
Numéro 3- Obéir aux ordres
Numéro 4- Laissez Katiwa et son clan agir à leur guise

C'était là tout ce qu'il pouvait faire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Seigneur Katiwa
Contes de Fées/Disney
Contes de Fées/Disney
avatar

Nombre de messages : 5
Date d'inscription : 27/09/2014

MessageSujet: Re: Retour à la maison   Jeu 23 Oct - 1:42

Le puissant guerrier n'aurait donc pas à étriper tout le monde pour imposer sa domination. Sa première attaque sur son futur royaume se révélait bien molle. Etait-ce cela dont il avait hérité? Un royaume dont les habitants ne sont pas capable, non, des habitants qui n'ont pas le courage de se défendre?

Bref, les femmes et les enfants étaient regroupés sur la place du village où les charettes s'accumulaient. Katiwa envoya ses guerriers escorter les villageois pour fouiller les maisons. Les objets de valeurs, les denrées et tout ce qui pouvait être utile devaient être chargés dans les chariots. Les hommes montrant une certaine docilité se voyait accordé le droit d'emmener des objets personnels ou qu'ils ne voulaient pas voir disparaître dans les flemmes. Car la suite du programme se passerait dans un déluge de flamme. Lorsque le convoi partira pour le campement des assaillants, il ne devra rien rester qui puisse aider à remonter jusqu'à eux ou qui puisse aider les forces du royaume à installer un campement et traquer Katiwa et ses hommes. De plus, ça enverrait un message au seigneur de ces lieux
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Peuple

avatar

Nombre de messages : 6
Date d'inscription : 05/02/2014

MessageSujet: Re: Retour à la maison   Jeu 23 Oct - 13:53

Le doyen vit que Katiwa semblait presque déçu de ce manque de vigueur. Mais il était plein de la fougue de la jeunesse et de la culture de son clan. Il pouvait le comprendre. Dans sa prime jeunesse, lui aussi avait le sang chaud et le coeur exalté à l'idée de victoires, de combats épiques où se rencontraient lames, sang et tripes. Mais avec le temps, il espérait que le seigneur de guerre Katiwa se rendrait compte que si se battre était aisé, protéger la paix et les siens était bien plus difficile. C'était la fable du chêne et du roseau. Son peuple pliait aujourd'hui, afin de ne pas se briser et dans des décennies, il vivrait encore. Mais combien de seigneurs, de clans nomades de guerre, avaient été brisés, tel le chêne? L'Histoire déciderait du véritable vainqueur de cette nuit agitée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Retour à la maison   

Revenir en haut Aller en bas
 
Retour à la maison
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Bon retour à la maison
» Retour à la maison [Agnès, Sybille et Nathan]
» Le retour à la maison
» Retour à la maison
» Retour à la maison.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Storyearth, la Terre des Histoires :: La vallée des Royaumes :: Le Royaume de Blanche-Neige-
Sauter vers: