Il était une fois une équipe qui découvrit une planète de héros de fiction. Sur Storyearth, ils virent des choses aussi drôles que Voldemort et Crochet voulant envahir un satellite de Jedis. Et qui est cette ombre qui plonge Storyearth dans la terreur ?
 
AccueilAccueil  GalerieGalerie  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Menace pour son bien à l'horizon [Pv Jenifaël Wellan]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Gabriel Maxwell
Star Wars
Star Wars
avatar

Nombre de messages : 22
Age du personnage : 14
Localisation : venant du Royaume Cendrillon, il est maintenant domicilié au Satellite du Jedi
Date d'inscription : 09/10/2014

MessageSujet: Menace pour son bien à l'horizon [Pv Jenifaël Wellan]   Lun 13 Oct - 2:50

Gabriel était brûlée par entrainement que son maitre lui avait donné. Il savait qu’il allait un jour vivre un tel labeur. Surtout que ses amis Léa et Emilie avaient aussi passé par le même style. Celui en soit exagéré, de nouveaux mouvements, la maitrise de son sabre et on allait passer le rester aussi. C’est alors qu’il se dirigea vers la salle de restauration, pour se mettre de quoi dans son ventre qui ne cessait de gargouiller. Il ne savait pas quoi manger, encore même boire. Il savait qu’il se devait choisir car il pourrait même manger le plateau s’il le fallait. Il prit alors un repas simple mais très appétissant et choisis alors un gobelet de verre de lait. Quand tout jugea parfait il s’installa alors avec ses amis.

Cela faisait un moment qu’il se détendait en leur présence dans la rigolade et aussi dans les confidences. Il était apprécier par les amis et il le sentait ainsi aimé. Il n’avait jamais cherché la méchanceté, sauf si l’autre le cherchait continuellement. C’est alors qu’il vit passer son maitre, encore fatigué par ses nuits de plus en plus courte. D’un œil discret, il sentit avec la force qu’elle allait un jour ou l’autre flancher. Il ne savait même pas comment elle pouvait se tenir encore debout. Il ne comprenait pas encore plus comment elle le faisait avec beaucoup d’entrain pour superviser ou sinon lui montrer les rudiments de la vie d’un Jedi. Inquiet et surtout qu’il ne voulait rien lui arriver de malheur, il allait avoir une conversation avec elle. Il se leva de sa table en s’excusant auprès de ses amis et apporta le plateau. Il vit qu’elle s’assoyait dans un coin de la cafétéria en train de lire une revue qu’elle affectionnait pour l’avoir vu feuilleter souvent. Il se dirigea alors vers elle et lui demanda s’il pouvait s’asseoir. Il vit qu’elle fit un geste dans l’affirmative et pris place devant elle. D’un ton plus sérieux et surtout qu’elle ne pouvait pas se porter à côté de la conversation. Il lui regarda dans les yeux.

« Jeni, il faut vraiment qu’on se parle. »

Il soupira, puisqu’il ne savait pas comment l’aborder. Mais il reste que c’était son maitre qu’il commençait à l’apprécier de plus en plus malgré ses problèmes. Il chercha les mots appropriés qu’il se devait trouver pour mieux aborder cette chose délicate.

« Tu sais, tu m’inquiètes pour les cauchemars, je dois toujours te réveiller. Ce n’est pas normal chez toi. Est-ce que tu veux bien m’en parler ? »

Il ne savait pas comment elle allait agir. Mais il avait fait au moins ses premiers pas et il était content de pouvoir enfin l’aborder…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jenifaël Wellan
Star Wars
Star Wars
avatar

Nombre de messages : 54
Age du personnage : 22
Localisation : Sattelite des Jedi
Date d'inscription : 03/10/2014

MessageSujet: Re: Menace pour son bien à l'horizon [Pv Jenifaël Wellan]   Lun 13 Oct - 3:11

Jenifaël avait passé une dure nuit et c’était le cas de le dire. Les cauchemars l’a hantait depuis la mort de ses parents et les images étant toujours présente dans sa mémoire l’a terrorisa encore aujourd’hui. Le problème, c’est qu’elle n’en n’avait jamais parlé à personne. Elle n’avait jamais eu de problème pour ses nuits, il n’y avait personne jusqu’à ce que le maitre Yoda lui donne une nouvelle responsabilité qu’il jugea qu’elle serait parfaite. Alors, depuis qu’elle a eu ce Gabriel, qu’elle l’adore plus que tout malgré que dans ses grands airs de celui qui aime dialoguer en décourageait plusieurs, surtout pour Jeni. Mais malgré tout, elle l’aimait de tout son cœur et c’était ça le plus important pour le moment.

Mais depuis qu’elle l’a en protection, cela s’avérait plus compliqué, le padawan l’avait surprise en train de faire un cauchemars et qu’il l’avait réveiller pour qu’elle puisse retourner son calme. Si bien que parfois, en se réveillant pour aller faire ses besoins, il passa devant la porte de Jenifaël pour savoir si son maitre avait fait un cauchemar, il allait lui réveiller. Ce qui le fit de honte à son avis, c’est quand son Gabriel avait passé la nuit dans son lit parce qu’il jugeait qu’elle n’arriverait pas sans ça. Elle essayait de s’en sortir mais dû se résoudre qu’elle ne pouvait pas le faire sans son aide. Si bien qu’il était précieuse ces derniers temps. Elle n’avait plus la même concentration qu’avant mais heureusement que cela se passait inaperçue pour le moment…

Mais voilà que son padawan se retrouvait devant elle et lui demanda de s’asseoir. Elle était surprise de sa demande puisqu’il passait son temps avec ses deux bonnes amies soit Léa la file d’un bon ami qui est le Chevalier Emrys et Emilie de Lansey, une autre amie avec qui il pouvait l’apprécier. Elle se douta bien qu’elle se soit arrangé parce qu’il était quand même mignon et surtout populaire auprès des filles. Mais il restait simple et c’est ce qu’elle aimait chez lui. Elle lui fit un geste affirmative parce qu'elle était en train de manger une pomme et n'avait pas terminé de l'avaler.

Elle mit sa revue qu’elle le mit de côté tout en finissant de manger sa pomme qu'elle avait croqué et sa curiosité était présente. Pourquoi voulait-il s’asseoir ici alors que ses amies sont non loin de là ? Mais elle le laissa venir de lui-même, parce qu’elle savait que tôt ou tard, elle allait le savoir de toute façon. Chose dite chose dû, elle vit son protégé lui planté un de ses regards qu’il n’avait pas l’habitude faire. C’est alors qu’il lui annonce qu’il fallait qu’ils se tiennent une conversation. Ah bon? Depuis quand qu’un petit jedi de 11 ans voulait avoir une conversation. Ce n’était pas plutôt le contraire ? Que ce soit le maitre qui tienne les conversations des protégés. Elle le trouva d’abord amusante mais par la suite, elle comprit alors vraiment le but de la DITE conversation. Elle ne savait pas quoi dire. D’abord, parce qu’elle était d’accord et ne voulait franchement pas se l’avouer qu’elle avait un problème d’accord? Et puis vouloir lui en parler. Ça non, pas d’accord… Finalement, cela s’avéra négatif. Elle devait bien ménager le petit puisqu’il était inquiet et elle comprenait bien.

« Je le sais, je devrais être capable de me trouver une solution pour arrêter les cauchemars. Ça va venir, il faut juste être patient. Je m’excuse, ce n’est pas gentil pour toi, mais tu n’es pas obliger de veiller sur moi tu sais ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gabriel Maxwell
Star Wars
Star Wars
avatar

Nombre de messages : 22
Age du personnage : 14
Localisation : venant du Royaume Cendrillon, il est maintenant domicilié au Satellite du Jedi
Date d'inscription : 09/10/2014

MessageSujet: Re: Menace pour son bien à l'horizon [Pv Jenifaël Wellan]   Lun 13 Oct - 3:51

Le padawan était en soi nerveux de lui parler de ce qui le dérangeait de plus en plus. Comme il avait un lien affectif fort avec elle, il ressentait toujours des désagréments. De sortes la Force lui envoyait un signal qui lui avertissait le souci. Il ressentait toujours le cœur et cela lui blessait qu’elle soit souffrante alors qu’à l’extérieur, elle paressait zen. Il le savait qu’elle n’allait pas bien, puisque ses cauchemars augmentaient beaucoup depuis quelques jours. Il devait l’a calmé et il avait trouvé une façon bien particulière et qu’elle aimait beaucoup. À sa demande, il lui devait chanter « Bonne nuit les petits. » Il ne savait pas de quoi il s’agissait mais cela devait faire du bien puisqu’elle se calmait. Après avoir fait de la recherche, il s’avéra que c’était une chanson pour enfant en voyant cette réponse, il ne peut se résoudre qu’elle avait un souci de l’enfance et qu’elle se rattachait à cette chanson. D’abord lui chanter était quand même une chance, puisque normalement il refusait à quelconque de le chanter. Il trouvait qu’il ne chantait pas bien et puis surtout, c’était quelque chose qu’il le faisait avec gêne en public. Donc, il faut se dire qu’elle pouvait se compter chanceuse car il le faisait uniquement pour diminuer ses rêves qui détruisaient à presque tous les nuits.

Elle lui rétorqua alors qu’elle allait chercher certaines solutions pour lui permettre d’aller mieux. Il remarqua qu’elle ne faisait rien. Elle faisait des trucs qu’elle faisait habituellement et s’habitua à son mal qui l’a détruisait peu à peu. Pour lui, cela ne faisait aucun doute qu’elle ne s’aidait pas pour chercher de l’aide à des personnes concernées. C’est alors qu’il allait lui balancer la menace, et elle n’aura pas le choix d’y broncher car il ne lui donnerait que peu de temps pour le faire. Cela devrait se réveiller et surtout qu’elle puisse se confier tout la cata à quelqu’un avec qui elle avait confiance si elle ne voulait pas se confier à lui-même. Respirant d’un courage, il se lança dans sa menace qu’il allait lui flinguer la trouille.

« Jeni, si tu ne le dis pas à quelqu’un, moi je vais m’en charger de le dire. Donc, tu as trois jours. Je dis bien TROIS JOURS pour le dire. Sinon, moi je vais déballer parce que je suis très inquiet. Qui ne me dit pas que tu vas péter un câble parce que tu gardes tout en dedans. Ce n’est pas sain… Vraiment pas … »

C’était lui qui le disait ? Allait-il se diriger dans la voix de la guérison ? Il n’en savait rien, mais il voulait devenir comme son maitre et le chevalier Emrys. Eux, ils sont doués et il aimerait travailler plus fort pour en faire un Jedi qui aurait un don pour soigner les gens. Il avait aussi une manière empathique, ce qui lui donnait le don de celui voir les gens qui ont des soucis. Capable au travers de ça d’aiguiser en profondeur de ce qu’ils sont. Parfois, il pouvait le deviner au travers de son lien affectif. Mais pour l’instant, il passa une onde sur Jenifaël pour en savoir l’étendue de ses sentiments. Ce qu’il le ressenti le heurta à celui de manquer le souffle. Il dut mettre ses mains sur la table pour lui permettre de reprendre son air. Il avait touché une certaine phase de ses sentiments profonds quand il lui en avait parlé. Mais il s’avère qu’il n’avait pas le choix de le faire. C’était bon son bien, uniquement ça…

« Jeni ? Est-ce que tu vas bien ? »


Dernière édition par Gabriel Maxwell le Mar 14 Oct - 16:51, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jenifaël Wellan
Star Wars
Star Wars
avatar

Nombre de messages : 54
Age du personnage : 22
Localisation : Sattelite des Jedi
Date d'inscription : 03/10/2014

MessageSujet: Re: Menace pour son bien à l'horizon [Pv Jenifaël Wellan]   Lun 13 Oct - 4:11

Son protégé, elle le savait qu’il était intelligent, elle ne pouvait pas le nier. Elle était fière de pouvoir lui confier sa tâche de celui d’un maitre. Elle le faisait avec sérieux et surtout parce qu’elle en avait confiance en yoda. Mais depuis quelque temps, elle se cherchait à se trouver des raisons pour ne plus accepter Gabriel. Elle n’allait pas bien et surtout qu’il s’arrête de s’inquiéter pour elle. Pourquoi elle allait changer d’habitude alors qu’elle s’était habitué, même si ce n’était pas quelque chose aisé à faire tout de même…

Elle soupira d’agacement quand elle le vit qu’il était sensiblement sérieux. Elle n’aimait pas être celle qui était dans le tort. Elle n’aimait tout simplement pas et elle détestait. Mais il ne semblait pas lâcher le morceau. D’ailleurs, elle le voyait bien qu’il était un peu déçu, en colère même. Puis, il lança qu’elle avait juste trois jours pour régler son problème, si elle ne le respectait pas, il allait le déballer à n’importe qui. Elle le connait très bien son Gabriel et il était capable de tout. Même hurler il serait habile pour faire paniquer les Jedis qui se retrouveraient devant sa porte. Non, elle devait chercher une solution et surtout il avait l’air sérieux. Elle sentait qu’elle était dans le pétrin et qu’elle allait devoir se sortir de là. Juste à y penser à déballer lui faisait mal. Elle sentait alors la pesanteur de ses secrets sur elle et n’allait visiblement pas bien. Elle réalisa avec effroi qu’elle devra revenir sur son passer le fit terroriser. Elle ne voulait pas, vraiment pas. Elle sentit alors une onde de Gabriel qui lui frappa son corps qui en fit une barrière sous le refus de dévoiler ses sentiments. Elle ne voulait pas lui montrer qu’elle se sentait démunie, affaiblie et surtout qu’elle sentait la nausée lui parvenir. La pauvre, il lui avait mis le K.O devant elle et devait faire face à son passer. Entendre par la suite Gabriel si elle allait bien. Non vraiment pas, on n’irait pas bien quand une personne comme son padawan qui lui menaçait de tout balancer sur la place public si elle ne faisait rien d’ici en trois jours.

« Non Gabriel, ça ne va pas du tout…. Je… De quel droit tu oses me menacer comme ça. Tu n’as pas le droit de me le faire dire ça. Et puis, j’aime autant me tuer que de dire tous les cochonneries que j’ai à quelqu'un ! »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gabriel Maxwell
Star Wars
Star Wars
avatar

Nombre de messages : 22
Age du personnage : 14
Localisation : venant du Royaume Cendrillon, il est maintenant domicilié au Satellite du Jedi
Date d'inscription : 09/10/2014

MessageSujet: Re: Menace pour son bien à l'horizon [Pv Jenifaël Wellan]   Lun 13 Oct - 4:31

Gabriel ne se doutait pas une seconde que c’était pour le mieux pour elle. Mais il ne le savait pas comment elle allait le prendre véritablement. Malgré son jeune âge, il était en foi de lui tenir tête. Il ne l’avait jamais été, mais il n’était pas trop tard pour lui supporter son soutien face à sa grande détresse dont il ignorait. Il espérait tout de même que sa menace lui à pas trop ébranler son cœur. Il ne savait pas ce qu’elle ressentait non plus, car elle a la capacité de les bloquer ou bien qu’elle en état de choc que tout son système s’étant protéger contre les ondes de la Force ce qui avait pour effet de lui perdre le souffle. Mais il n’avait pas peur. De toute façon, pour travailler pour l’Ordre, il devait agir sans peur, de se développer son intelligence pour se dénouer de toute impasse dont une mission pouvait contenir. Pour l’instant, sa propre mission personnel était de lui venir en aide à une amie, son maitre même son mentor à s’en sortir. Ce n’était pas vrai qu’il allait l’a voir dépérir encore une fois pendant des jours jusqu’à ce que quelque chose de grave pourrait lui arriver. Là, il pourrait s’en vouloir longtemps.

En lui demandant si Jenie allait bien, la réponse lui glaça le sang. Ce n’était pas non plus la réponse de ce qu’il attendait aussi. Il voyait bien l’urgence de son amie qui lui semblait perde les pédales. Il devait trouver des mots d’encouragements ou bien de support pour qu’elle cesse de ressasser à ça pour le moment. En y réfléchissant, il attendit la cloche qui sonnait pour annoncer la fin de la pause et que les cours étaient commencés. Il était à présent seul dans la salle de restauration avec Jenie qui semblait être à côté de la plaque. Il se souvenait alors de sa mère qui était dans son lit puisqu’elle était malade et se rappela de ce qu’elle lui disait à mainte reprise alors qu’elle voulait mourir. Il le savait maintenant ce qu’il fallait faire. Il se leva rapidement et plaça ses petits mains sur son visage et la regarda dans des yeux. Il lui força de lui écouter ce qu’il avait à dire :

« Jeni, écoute moi, je t’interdis de dire ça. Au grand jamais. As-tu pensé à ton ami le chevalier Emrys qui aurait tellement de peine de te voir partir. Je le sens que vous avez un lien affectif extrêmement fort. Plus fort que les notres. Est-ce que tu voudrais le voir pleurer et ne s’en remettre jamais ? Jenie, je t’en prie, il y a bien une autre façon de voir la vie et d’enlever tous les douleurs que tu as … Il suffit de parler à quelqu’un en qui tu as confiance. Ça peut être Monsieur Emrys, ça peut être ton ancien Maitre yoda. Mais tu dois parler de tout ça avec quelqu’un qui va t’aider, te prendre la main et surtout qu’il va t’aimer à sa propre manière. Aussi, tu n’es pas seule, moi je t’aime et je suis comme ton fils. Est-ce que tu aurais pensé à une seconde à moi comment je me sens. Que je vais me sentir triste d’avoir perdue mon Maitre avec qui j’ai un lien fort. La Force des Jedis est indiscutables. Il est là pour nous révéler qui nous sommes. Nous somme la pour toi. Je ne sais pas ce qui s’est passé pour que tu souffres et je le sais très bien que tu ne méritais pas de cette douleur. Mais moi, je le sais que tu es ici pour une seule raison… Laisse-nous te montrer qu’on t’aime à notre façon tout en t'aidant. Tu le veux bien je t’en prie ? Fais le pour moi, ou fait le pour Monsieur Emrys qui est ton ami… Je t’aime.»

Les larmes du jeune padawan coulaient sur son visage. Il n’avait jamais fait un truc de ce genre. Mais il le savait que c’était pour lui faire comprendre à sa manière qu’il l’aimait, que le monde l’aimait et qu’elle n’est surtout pas seule avec ses problèmes…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jenifaël Wellan
Star Wars
Star Wars
avatar

Nombre de messages : 54
Age du personnage : 22
Localisation : Sattelite des Jedi
Date d'inscription : 03/10/2014

MessageSujet: Re: Menace pour son bien à l'horizon [Pv Jenifaël Wellan]   Mar 14 Oct - 6:37

Jenifaël n’aimait pas la tournure de la conversation. Elle qui n’avait jamais mis sur le mur par quelqu’un d’autant plus que c’est son padawan qui avait amorcé cette conversation. Elle le savait qu’il irait loin dans la vie. Mais elle ne penserait jamais par exemple de le voir tenir tête ce sujet aussi difficile qu’il le soit. Jeni n’avait jamais conté de dire tous ses problèmes à quelqu’un. Malgré que ce soient ce qu’on leur enseignait aux apprenties que s’il y avait un problème, ils devaient en parler à quelqu’un, quel que soit la source du problème. Puisque évidemment, cela pouvait se mener dans une pente très difficile et qu’il ne remonterait plus. C’était le cas pour elle, elle qui n’avait jamais osé parler ce sujet, elle avait empiré tous ses problèmes psychologiques. Elle se surprenait d’être encore capable de doser avec ça en étant comme si tout allait bien. Mais en l’occurrence elle n’allait pas très bien et sa pente étant au plus base. Bien qu’elle ait des séquelles de son traumatisme lui forçaient parfois à se faire du mal pour un rien. Juste pour oublier, juste pour ne plus se reconnaître pour quelques heures. Mais quand elle revenait à elle, c’était encore la même chose. Cela faisait environ deux ans qu’elle s’abonnait à ce type exercice. Elle savait que c’était mal mais c’était la seule chose qui lui faisait bien au final…

Alors que son petit garde du corps se préoccupa de sa santé, il lui lança une menace qui a en effet une bombe chez elle. Elle ne savait pas quoi dire, déjà que c’était la surprise mais aussi de l’annonce ravageur qui pourrait lui arriver à bord de leur Satellite des Jedis. Alors sans y penser à deux secondes elle lui lança alors qu’elle aimerait bien mourir. C’était vrai, elle n’arrivait plus à s’accrocher. C’est ce qu’elle croyait et se martelait de se dire oui. Elle se sentait vide et n’avait plus de but réel pour s’accrocher. Elle avait mal, la souffrance lui faisait tuer intérieurement petit à petit. Aujourd’hui, c’était comme des restants qui lui restaient et elle allait s’abandonner d’un moment à l'autre si ça continuait de cette façon. Elle n’avait plus la concentration et ne voyait pas que Gabriel était sommé de l’entendre dire de sa bouche. Elle regarda devant elle et fixa sans but le fond de la pièce et fut prise de surprise de voit son padawan qui lui fait serrer son visage avec ses mains. Elle ne pouvait pas grand-chose que de l’écouter. Voyant qu’il avait de la peine, elle se sentit mal de lui faire subir. C’est alors qu’elle pensa à son bon ami le chevalier Emrys avec qui elle avait passé du bon temps ensemble. Elle ferma ses yeux et pensa à tous ceux qu’elle avait connus, le Maitre Yoda, Chevalier Emrys et puis Gabriel. Mais elle ne pouvait s’empêcher de penser à sa famille qui ont traversé l’autre côté de la vie pour être dans la mort trop rapidement. Elle pensait à sa mère, son père. Mais surtout à ses sœurs jumelles. À cause d’elle, elle n’avait pas pu sauver du moins ses sœurs. Cela l’a rongeait beaucoup de se ressasser à vouloir s’entêter. Comme Gabriel ne lui laisserait pas tranquille. Surtout, qu’elle le connaissait, il allait s’assurer à ce qu’elle se fasse aider. Elle rouvrir alors ses yeux et vit les yeux de son protégé qui était baigné dans ses larmes.

« Je… »

Elle glissa les bras dans les siens et les serras. Juste sentir quelqu’un qui tenait à elle. Elle ne l’avait jamais vécue depuis longtemps. Pour la première fois de sa vie, elle était aimé par quelqu’un, qui lui avait dit un je t’aime. Ce n’était pas le vrai « Je t’aime » qu’on envoie à un amoureux. Mais celui d’un ami qui voulait qu’elle change. Elle sentait dans son cœur qu’elle voudrait changer, mais qu’elle ne savait pas comment le faire. Toutes les blessures, les meurtrissures étaient présente depuis un moment. Comment allait-elle chasser ces fantômes qui lui terrassaient toute les nuits ? Elle ne savait pas encore la réponse.

« Ok… OK… Je… »

Elle savait qu’elle doit se soigner, qu’elle doit en parler à une personne. Mais, elle ne savait pas la personne a qui elle allait tout déballer. Elle avait une idée, mais elle devait faire les pour et des contres avant de prendre une décision finale.

« J’ai peur Gab, vraiment peur. »

Elle prit alors sont padawan dans ses bras, elle le serra dans ses bras en tremblant. Elle prenait conscience maintenant de la portée de ses problèmes et elle se mit dans une peur assez intense de devoir creuser sous la surface pour se diriger sur la surface. Allait-elle y arriver. Elle avait un gros doute pour le moment…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gabriel Maxwell
Star Wars
Star Wars
avatar

Nombre de messages : 22
Age du personnage : 14
Localisation : venant du Royaume Cendrillon, il est maintenant domicilié au Satellite du Jedi
Date d'inscription : 09/10/2014

MessageSujet: Re: Menace pour son bien à l'horizon [Pv Jenifaël Wellan]   Mer 15 Oct - 4:35

Gabriel avait longtemps hésité pour tenir une conversation. De ce fait, avec beaucoup de courages pour un jeune de garcon de parler d’un sujet aussi lourd. Mais, il fallait que quelqu’un le fasse. Il aurait pu demander de l’aide à une personne de confiance comme Maitre Yoda ou une autre personne. Mais, il voulait laisser à Jeni le choix de se confier à qui elle le voulait. Il ne se verrait pas à se confier ses problèmes s’il y en avait, il aurait préféré en parler soit a Emelie ou bien à Léa. Parce qu’il préférait que ca soit de son âge et puis, parfois ça passe plus facilement. Après avoir lui annoncer son intention de lui faire éclater la vérité. Il avait pensé d’abord en parler à Maitre Yoda, après tout, c’était son ex maitre. Il l’a connaissait mieux que quelquconque. Il semblait qu’il n’avait jamais aperçue Jeni aussi mal en point comme en ce moment. Il ne voulait rien que lui arrive d’ou l’urgence de faire ce qu’il croyait faire pour le mieux.

Quand les propos de Jeni lui avait annoncer l’intention de se tuer. Le cœur du petit pandawan n’avait fait qu’un tour. Comment pouvait-t-elle penser à cette sordide solution alors qu’il y avait un autre moyen de le faire? Il n’en croyait pas ou il avait halluciné, mais elle semblait être sérieuse dans cette démarche. Il devait penser vite et enlever cette idée aussi ridicule. C’est alors qu’en prenant son visage dans ses mains, il lui avait parler avec son cœur. C’est la chose qu’il devait faire pour l’a ramener à la raison et aussi parce qu’il ne pouvait tolérer d’apprendre qu’un jour... Qu’elle ne soit plus là au final...

Il semblait bien qu’elle s’était réveillée de sa transe. Elle semblait hésiter d’abord mais elle accepta sa demande. Il ne pouvait pas être heureux et espérait vraiment qu’elle entreprenne ses propres démarche pour la voie de sa guérison. Puis sans s’attendre elle le serra dans ses bras. Ils sentait les tremblements de son maitre et le serra avec amour.

« Je le sais Jeni, tu sais, plus tu vas parler, plus que les choses seront faciles avec le temps. Je te souhaite que tu ailles mieux. »

Il s’eloigna de son emprise et lui sourit en signe de réconfort. Elle semblait déterminer à s’en sortir. Cela le rassurait un peu. Il mît alors une main sur celle de Jenifaël et lui fit un clin d’oeil.

« Je vais te laisser réfléchir là dessus. Je crois que tu as compris mon message, je suis la si tu as besoin de moi. »

Il avança et s’arrêta à côté d’elle et lui mît une main sur son épaule en signe d’encouragement et quitta lentement la pièce. Il se sentait un peu tourmenté, mais il se disait qu’il avait confiance en son Maitre. Qu’elle allait faire un choix éclairé et Gabriel, tout ce qu’il peut faire pour l’instant, c’est d’attendre... Que pouvait-il faire d’autre sinon?...

[FIN POUR GABY]

_________________
Parfois, il faut savoir d'oû on vient pour faire de grande chose
~ Gabriel Maxwell ~

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jenifaël Wellan
Star Wars
Star Wars
avatar

Nombre de messages : 54
Age du personnage : 22
Localisation : Sattelite des Jedi
Date d'inscription : 03/10/2014

MessageSujet: Re: Menace pour son bien à l'horizon [Pv Jenifaël Wellan]   Mer 15 Oct - 5:21

Elle n’avait pas prévu dans sa journée d’avoir une conversation aussi houleuse et si sérieuse. Elle avait prévu de préparer les activités à venir pour son pandawan Gabriel. À en voir par celui des programmes du Chevalier Emrys et d’Alina, elle se trouvait qu’elle agissait de façon mollement. Mais, elle avait décidé de prendre un repas avant de se mettre au travail et se trouver des activités pour qu’il puisse améliorer ses entraînements pour qu’il soit du même niveau que les autres apprenties. Elle n’aimait pas utiliser sa forçe, mais elle n’avait pas le choix si elle voulait passer son examen final pour devenir un chevalier.

Pendant la discutions qui se portait sur le mal à l’âme qui durait une éternité selon elle, Gabriel lui avait demandé de s’aider à se guérir de tout ses maux qui lui avait forgé une fausse carapace avec le temps. Depuis que celui-ci était dans sa vie, elle n’avait pas eu le choix de prendre le temps de s’asseoir et de regarder ses problèmes. Il avait cerné qu’elle ne pouvait pas continuer de cette façon. Il fallait qu’un jour qu’elle aille chercher à se confier, mais elle n’aurait jamais cru que le jour était arrivé si vite et elle avait peur. Terriblement peur, de s’enfouir dans le creux de son etre pour réveiller en elle des mauvais souvenirs qu’elle avait caché avec le temps. Elle avait trouvé une manière de se cacher et se renfermer sur elle-même à l’insu de tous. Si son petit protégé n’avait pas intercepté tous les bruits dans sa chambre en pleins cauchemars, il n’aurait jamais su. Malheureusement, elle devait faire face à la musique car il avait l’intention de faire quelque chose qui pourrait lui ébranler sa solitude et tous ces secrets. Elle n’avait pas le choix de faire quelque chose avant que celui-ci fasse une bombe et inquiéter les gens de son entourage. D’abord fâché par cette menace, il lui avait parlé de ce qu’il ressentait. Elle n’avait jamais pris le temps de regarder le miroir de tous les gens qui l’avaient éduqué, nourri et devenue un chevalier de l’Ordre avec qui elle servait avec fierté. Il était temps pour elle de s’ouvrir et enlever les quelques poids qu’elle avait sur les épaules.

Après avoir serré son pandawan et lui confier avec sincérité qu’elle avait peur. Il avait parlé avec les mots qui lui permettait d’aider d’entreprendre le chemin de la guérison. Elle sera ardue mais il faut que tôt ou tard elle le fasse. Puis, lâchant son étreinte, elle lui souria en lui remerciant. Elle serra alors sa main qui avait posé sur la sienne, puis, quitta la pièce et lui laissa la tranquillité. Elle respira alors lentement pour digérer la conversation. Elle pouvait ressentir dans son corps les ondes de la Forçe qui lui transmettaient un vague d’appaisement de sa part. Elle ferma un moment les yeux puis réouvrir pour se diriger dans sa chambre d’ou elle se mît à réfléchir longuement. Étant assise sur sa chaise en train de penser, elle ne pouvait nier qu’elle ne savait pas comment s’aider. C’est alors qu’elle se demanda comment arranger ses choses. Elle se rappela alors qu’il lui avait dit qu’elle devait commencer par en parler à une personne. Elle suppose que cela viendra naturellement d’ici les 3 jours qui lui restait avant que le compte à rebours se termine. Elle se demandait ou allait-elle trouver la forçe pour réussir à se tenir debout. Mais une chose était certaine, c’était qu’il était trop tard pour se reculer...

[Terminé pour Jeni]

_________________
Sa vie, c'est comme des milliers de pages enfermés dans un livre à double clef.
Avoir l'impression de ne jamais savoir s'en sortir.
Arrivera-t-elle à sortir tout ses monstres qui atteignent son coeur?

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Menace pour son bien à l'horizon [Pv Jenifaël Wellan]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Menace pour son bien à l'horizon [Pv Jenifaël Wellan]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Prendre son temps pour manger
» Duo de roux, être discret pour le bien de l'illégalité
» Le sacrifice d'une vie pour une autre
» Fanfiction: Une sombre menace, pour le monde de Shippucraft ? Chapitre 1
» Fanfiction: Une sombre menace, pour le monde de Shippucraft ? Chapitre 3

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Storyearth, la Terre des Histoires :: Le Satellite des Jedis :: Salle de Restauration-
Sauter vers: