Il était une fois une équipe qui découvrit une planète de héros de fiction. Sur Storyearth, ils virent des choses aussi drôles que Voldemort et Crochet voulant envahir un satellite de Jedis. Et qui est cette ombre qui plonge Storyearth dans la terreur ?
 
AccueilAccueil  GalerieGalerie  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Au clair de la lune...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Amerei Frey
Game of thrones
Game of thrones


Nombre de messages : 20
Date d'inscription : 12/10/2014

MessageSujet: Au clair de la lune...   Dim 12 Oct - 14:47

Une épée à sa ceinture, cachée sous sa cape noire, Amerei traversait la forêt à la lumière de la petite lampe qu'elle avait réussi à se procurer. Non pas que l'obscurité lui faisait peur, mais si elle connaissait l'endroit comme sa poche, il aurait été fâcheux que de se perdre. Son père la retrouverait, on apprendrait la raison de son absence nocturne et on essayerait de lui refourguer un mari. L'idée du mariage ne lui avait jamais été proposé à nouveau suite aux fiançailles rompues par Lancel. Elle n'en était pas triste outre mesure. Lancel avait été sincère, gentil et respectueux et si un homme méritait le bonheur, c'était bien lui. Il lui arrivait parfois de se demander si cela aurait pu marcher entre eux. Aurait-il été un bon mari? Aurait-il été un bon amant? Il était déjà plaisant à regarder, ce que cachait ses vêtements devait être tout aussi agréable à l'oeil. Mais il appartenait à une autre et cela, elle le comprenait et l'acceptait. Il était hors de question qu'elle se mette en travers de son bonheur.

_________________


Dernière édition par Amerei Frey le Jeu 16 Oct - 23:17, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mademoiselle-renegade.skyrock.com/
Guerriers



Nombre de messages : 6
Date d'inscription : 05/02/2014

MessageSujet: Re: Au clair de la lune...   Jeu 16 Oct - 20:08

Armé du Roi Eric envoyé par la princesse Kathleen pour rechercher Elora et s’établir un camp.

Personnage : Capitaine Atlance

Le Capitaine Atlance était surpris de se voir donné le rôle de Capitaine pour sauver Elora et ainsi d’établir un camp pour se reposer. Elle ne sera même pas en mesure de marcher avec l’histoire du kidnapping que la pauvre femme avait dû vivre. Kathleen lui avait demandé de l’a rencontré dans la salle du trône pour élaborer un plan stratégique. Comprenant qu’il s’agissait de prendre possession du lieu de la Dame Cersei, il comprit qu’il devait agir vite et qu’il devait aussi sécuriser la jeune dame. La princesse lui demanda alors de quitter le soir même pour ne pas attendre une journée de plus et qui sait ce qui pourrait lui arriver ?

Il était à la tête de l’armé et cela ne l’avait jamais eu à l’esprit de se voir confier un grand rôle et aussi que la princesse lui avait fait confiance. Ils avaient marché pendant trois jours, s’arrêtant parfois pour manger et faire leur besoin. Ils n’avaient pas le temps, la jeune Elora était peut-être en danger. Ils avaient enfourchés leurs chevaux et galopèrent aussi rapidement possible dans les boisés. Ils s’arrêtèrent la nuit pour récupérer leur énergie pour le lendemain. Atlance n’avait qu’une seule fois pour les impressionner et il avait bien l’intention de le faire. Au troisième jour, il s’était caché derrière un boisé dans la forêt ou il y avait un cours d’eau pour se laver et ainsi se détendre de leur muscles endoloris. Il s’était installé un campement pour élaborer un plan. Il sortit alors un grand parchemin qu’il étendit sur la table pour observer et mettre à jour le plan. Il s’était assis sur un banc qu’il avait fabriqué à l’aide d’un simple tronc d’arbre et soupira de découragement voyant qu’il ignorait ou elle pouvait se cacher.

« Ou pouvait-t-elle bon sang ? »

Un des soldats qui était en éclaireur lui rapporta qu’elle n’était pas au château même. Donc, il le savait qu’il était exclue de son plan. Il ignorait qu’il y avait une cachette puisque c’est une terre qu’il n’a jamais vraiment été connaisseur. Si on pouvait se fier à Lancel qui était général ou bien Matthieu Kentburry le colonel, mais on lui avait chargé d’une autre mission. Il se retrouvait alors Capitaine alors qu’il ignorait certaine chose. Mais la confiance de la princesse lui faisait plaisir et l’encouragea à continuer à faire des recherches. Il envoya alors le reste des soldats en éclaireur et ne garda que 5 des meilleurs pour assurer la sécurité d’Atlance.

Il entendit alors un bruit qui se faisait alors que la nuit était silencieuse. Les torches allumées il scruta aux alentour. C’est alors qu’il remarqua les branches qui bougeaient. Il fit signe au garde de rester en alerte et sortie son épée. Il marcha lentement en provenance du bruit indésirable et se faire surprendre par… une jeune demoiselle ? Que fait-elle aussi tard dans la nuit et surtout seul sans avoir un homme à ses côtés pour l’a protégé. Il y avait beaucoup d’animaux et une femme seule dans la forêt c’était un peu trop dangereux.

« Demoiselle ? Que vous faites la seule sans protection. Saviez-vous que c’est dangereux, il y a des animaux qui auraient pu vous blesser ! Oh pardonnez-moi, je me présente. Je me nomme Atlance, voici mes soldats, mon armé du Prince Eric envoyé par la princesse Kathleen. Nous avons établis un campement afin de sauver la demoiselle au griffe de Cersei. Mais si vous désirez nous joindre à notre compagnie, libre à vous. Nos hommes sont de bon peuple qui ne profiteront pas de votre présence, ils ont la plupart une famille. »

Il lui sourit et se dirigea vers son bureau disons primitif et essaya de se trouver un plan. C’est alors qu’il pensa à la demoiselle qui peut-être connaitrait des lieux qui lui sont inconnus.

« Mademoiselle ? Pourriez-vous nous aider ? Connaissez-vous bien ces terres ou nous sommes actuellement ? »

Il espérait que ça soit une solution profitable.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Amerei Frey
Game of thrones
Game of thrones


Nombre de messages : 20
Date d'inscription : 12/10/2014

MessageSujet: Re: Au clair de la lune...   Jeu 16 Oct - 23:17

« Demoiselle ? Que vous faites la seule sans protection. Saviez-vous que c’est dangereux, il y a des animaux qui auraient pu vous blesser ! Oh pardonnez-moi, je me présente. Je me nomme Atlance, voici mes soldats, mon armé du Prince Eric envoyé par la princesse Kathleen. Nous avons établis un campement afin de sauver la demoiselle au griffe de Cersei. Mais si vous désirez nous joindre à notre compagnie, libre à vous. Nos hommes sont de bon peuple qui ne profiteront pas de votre présence, ils ont la plupart une famille. Mademoiselle ? Pourriez-vous nous aider ? Connaissez-vous bien ces terres ou nous sommes actuellement ?»

Amerei sourit de son sourire mystérieux, celui qui intriguait tant d'hommes. D'ailleurs, elle qui en quittait un, elle s'en retrouvait encerclée. Vu les habits et les bannières, ils n'étaient pas de cette contrée.

« Bonsoir, Messire Atlance. Je me nomme Amerei, de la maison Frey des Jumeaux. Je suis en effet native d'ici. Mon pauvre ami, vous vous lancez après une lionne parfaitement folle. Une lionne qui a manipulé son propre cousin en lui faisant croire qu'elle l'aimait pour obtenir qu'il fasse le sale travail en échange d'une rémunération charnelle, avant de lui briser l'épaule et le coeur. Mais je diverge, cela est une autre histoire. Vous n'êtes plus très loin du Donjon Rouge de Port-Réal. C'est là qu'elle réside. Continuez toujours vers l'est. Si vous entendez la mer, c'est que vous êtes sur le bon chemin. »

Amerei pensa aux paroles du capitaine. Il venait de la contrée où s'était enfui Lancel. Cersei avait enlevé une jeune fille qui venait de cette contrée. Pourquoi s'embêter ainsi?

« A tout hasard Capitaine, cette jeune femme ne serait-elle pas Elora Lawn, la fiancée de Ser Lancel Lannister? »

Elle avait un mauvais pressentiment. Cersei avait la réputation d'être vengeresse et très vindicative. Ce n'était pas une paire de kilomètres qui l'empêcheraient de briser Lancel et de le pousser à commettre l'irréparable si elle le désirait vraiment. Elle n'avait jamais admis le respect qu'il y avait entre elle et lui, cette compréhension qui leur avait fait nouer une si belle amitié, que le lionceau aussi ait des griffes et puisse rugir. Au fond, pour Amerei, Lancel était presque un petit frère et elle avait toujours cette envie de le protéger quand elle le savait en danger. Et ce n'était pas Cersei Lannister qui l'empêcherait d'aider Lancel, une fois de plus, à obtenir sa fin heureuse.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mademoiselle-renegade.skyrock.com/
Guerriers



Nombre de messages : 6
Date d'inscription : 05/02/2014

MessageSujet: Re: Au clair de la lune...   Ven 17 Oct - 3:54

Atlance, le capitaine avait découvert une jeune femme qui voyageait seule dans une forêt qui était parsemée de piège et il n’aimait pas ça. Il l’avait plutôt invité à venir rejoindre à eux pour cette nuit. Question de l’à savoir sécurisé dans un endroit aussi sur que leur campement. Aux moindres soucis, il pourrait l’a protégé et avec les armes, ils étaient entrainés à défendre leur position. C’est ainsi qu’après avoir se présenter et le but de ce campement, la jeune se dévoila. Elle s’appelait Amerei. Il trouvait que ce nom était fort joli et puis elle venait de cette région. Puis, elle donna son impression sur la « lionne » ce qui ne l’étonna nullement vu que la princesse lui avait décrit cette dame correspondait exactement au dire de la jeune demoiselle Amerei. Elle lui indiqua par la suite le chemin qui indiquait le Donjon d’où elle est prisonnière. Il devait suivre la mer.

« Je vous remercie demoiselle, hélas, la princesse Kathleen nous a fait un portrait de la « lionne » comme vous l’appelez. Nous n’avons pas le choix de nous s’y conformer. Et puis, il y a la vie d’une femme qui est en jeu. Cela ne me fait pas plaisir de faire risquer mon armé à se battre pour la délivrer. Mais Il faut bien que quelqu’un le fasse malheureusement chère dame. »

Il était à présent sur son bureau en train de mettre son plan selon les indices que la jeune femme lui avait dit. Alors, il semblerait qu’il serait situé sur le bord de la mer en continuant vers l’est. Il marqua d’un point de l’endroit où ils se sont installé et puis fit une ligne qui semblerait l’indication de leur cachette avec un gros X en rouge. Voilà, à l’aube, ils devront partir et se diriger vers cette indication. En se levant, elle demanda si la dame ne serait pas la fiancé du chevalier Lancel. Il était surpris de savoir qu’elle le connaissait.

« Je suis surpris que vous connaissez ces gens puisque vous venez loin. Quoique, je vous avoue que je ne peux connaitre tout le monde. Oui, C’est bien la jeune fiancé du chevalier Lancel. C’est maintenant le garde de la princesse Kathleen du Royaume Ariel. Hélas, je vous annonce que Lancel est porté disparu. Mais n’ayez crainte chère dame, il y a un soldat de notre confrérie est parti à sa recherche. Nous aurons tôt de le retrouver rapidement. »

Il soupira, visiblement ces deux êtres ne pourraient-ils pas être heureux ? Est-ce difficile de les laisser vivre leur amour ? Il espérait qu’une fois retrouver ces jeunes amoureux, qu’ils puissent vivent enfin leur vie tranquille. C’est bien de se souhaiter, mais il souhaita ardemment qu’on l’a mette en état de nuire. Quitte à le lancer dans la fosse du donjon pour toujours. Elle en deviendrait folle. C’était beau d’imaginer une belle fin, il devait arriver à l’attraper et ce n’était pas quelque chose de aisé, puisqu’elle avait beaucoup de garde, ce qui allait en plus compliqué cette mission. Mais, une chose à la fois. Il devra y arriver à trouver cet endroit et ensuite, il passera à la phase deux de son plan qui est celui de libérer la pauvre fille. Il chassa de ses pensées et il profita de son invité pour l’inviter à dormir si elle le désire. Il n’aura juste à dormir à la belle étoile. Il aimait ça et cela ne le dérangeait point.

« Mademoiselle, si vous désirez dormir avec nous, vous avez le droit. Moi je vais dormir un peu pour être en de meilleures formes pour la bataille. Nous partirons à l’aube pour pouvoir libérer Elora rapidement. Je vous souhaite alors une bonne nuit chère dame… »

Il lui sourit et alla se diriger pour dormir mais il a eu soudainement une idée…

« Mademoiselle, Est-ce que vous seriez intéressée à nous suivre ? Je ne sais de quel sévices qu’elle lui aura faite. Peut-être qu’une femme parmi nous pourrait-elle lui aider ? Je ne crois pas que nous serions de bonne aide pour ne pas l’effrayer. Mon armé sera toujours là pour vous protéger peu importe ce qui se passera. Et puis, vous connaissez bien la région. Vous nous êtes utiles. Qu’en dite-vous ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Amerei Frey
Game of thrones
Game of thrones


Nombre de messages : 20
Date d'inscription : 12/10/2014

MessageSujet: Re: Au clair de la lune...   Ven 17 Oct - 9:58

« Je suis surpris que vous connaissez ces gens puisque vous venez loin. Quoique, je vous avoue que je ne peux connaitre tout le monde. Oui, C’est bien la jeune fiancé du chevalier Lancel. C’est maintenant le garde de la princesse Kathleen du Royaume Ariel. Hélas, je vous annonce que Lancel est porté disparu après avoir tenté de tuer le Roi Eric et la Reine Ariel. Il semble qu’on lui a manipulé encore une fois, puisqu’elle avait demandé de tuer pour épargner la vie d’Elora. Mais, quelqu’un a eu la chance d’empêcher cette faute et il depuis parti. On suppose qu’il serait ici pour retrouver Cersei. Mais n’ayez crainte chère dame, il y a un soldat de notre confrérie est partit à sa recherche. Nous aurons tôt de le retrouver rapidement. Mademoiselle, si vous désirez dormir avec nous, vous avez le droit. Moi je vais dormir un peu pour être en de meilleures formes pour la bataille. Nous partirons à l’aube pour pouvoir libérer Elora rapidement. Je vous souhaite alors une bonne nuit chère dame… Mademoiselle, Est-ce que vous seriez intéressée à nous suivre ? Je ne sais de quel sévices qu’elle lui aura faite. Peut-être qu’une femme parmi nous pourrait-elle lui aider ? Je ne crois pas que nous serions de bonne aide pour ne pas l’effrayer. Mon armé sera toujours là pour vous protéger peu importe ce qui se passera. Et puis, vous connaissez bien la région. Vous nous êtes utiles. Qu’en dite-vous ? »


Hélas, elle avait vu juste. Cersei voulait se venger de Lancel à travers celle qu'il aimait plus que tout au monde! Elle n'osait même pas imaginer l'état d'esprit dans lequel était son cher ami à l'heure actuelle. Comme elle aurait aimé pouvoir être à ses côtés pour le rassurer! Ce qui pouvait paraître étrange, leur amitié avait été forgée par l'encre de leur correspondance épistolaire, ils ne s'étaient vus en chair et en os qu'à de rares occasions, mais il y avait parfois des âmes qui se connectaient aisément et ce, malgré l'absence de présence physique. C'était décidé, elle aiderait Lancel. Quitte à se faire bannir du royaume. Des amants, on en trouve partout et ceux d'ici, s'ils demeuraient courtois après leur rupture, ne la voyaient que comme un sac pour se vider. Certes, elle était consentante, mais elle n'était pas un objet.

« Lancel était mon fiancé jadis. Nos familles avaient arrangées cette union pour sceller une alliance suite à un complot commun. Nous sommes devenus amis et nous avons rompus à l'amiable ces fiançailles. Je savais qu'il en aimait une autre et je ne voulais pas qu'il soit malheureux. Je l'avais aidé à fuir avec sa charmante demoiselle. Il est l'un des rares à m'avoir traitée avec respect et sans juger mes goûts. Si je peux vous aider, si je peux l'aider, je le ferais alors avec le plus grand plaisir. »

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mademoiselle-renegade.skyrock.com/
Guerriers



Nombre de messages : 6
Date d'inscription : 05/02/2014

MessageSujet: Re: Au clair de la lune...   Ven 17 Oct - 14:31

Atlance ne savait pas si la jolie demoiselle allait accepter son invitation de les accompagner. Elle connaissait la région et connaissait les passages secrets puisqu’elle venait de là. Il sourit en voyant le sourire et d’accepter son invitation. Il en était heureux de la tournure des choses. Il comprit qu’elle était son ancien fiancé, c’était pour la raison qu’elle le connaissait. Il ne pouvait que sourire en comprenant sa situation particulière avec Lancel.

Comme c’était encore la nuit, il devait se reposer pour l’aube qui arrivera bien vite. Il lui montra alors sa couchette pour la nuit et demanda aux gardes qui resteraient pour la première partie de surveillance de l’a surveillé. Il ne voudrait pas qui lui arrive quelque chose sous leur responsabilité. Il se coucha un peu plus loin avec le feu qui réchauffait son corps et s’endormit dans un sommeil profond. Il se fait réveiller quelques heures plus tard par une nouvelle équipe qui avait monté la garde et prend le temps de faire sa toilette dans la mer. Il se disait que c’était aujourd’hui qu’il irait libérer. Il en était certain de sa foi. Quand il revenait, il remarqua que la gente dame s’était aussi réveillée.

« J’espère que vous avez pu dormir un peu. Il est bien vrai qu’en forêt en pleine étoile ce n’est pas ce qui est mieux pour une dame qui est habitué de dormir dans le confort… »

Il acqua d’un sourire et lui offrit à manger. Du pain et du vin. Il devait prendre ses forces, car la journée sera longue jusqu’à sa libération. Mais il était déterminé. Il fit un regard et remarqua que ses soldats se préparèrent, il y en a qui affluait son fusil, d’autres mettait l’armure et puis d’autres qui vérifiaient les chevaux à ce qu’il ne manque rien. Vraiment, il trouvait qu’il avait une belle équipe et il était heureux d’en faire partie. Il se leva après avoir mangé et bu à sa satisfaction et se retourna vers elle.

« Gente dame, avez-vous besoin de quelques minutes de préparation ? Je peux vous laisser un moment si vous désirez. Moi, je vais réviser mon plan en attendant. »

Il alla alors vers le plan et le regarda avec ses seconds. Parfois ils posèrent des questions concernant la nature de la stratégie. Il se devait être prêt, il ne veut pas de piège de dernière minute. Puis quand tout ceci était satisfaisant, il le plia avec précaution et le mit dans un des cuirs fabriqué pour l’occasion par sa merveilleuse femme et l’attacha au reste de ses affaires sur son cheval. Il était fin prêt, il était nerveux mais aussi excité. Il cria à un de ses soldats de prendre la jeune femme, puisqu’il n’avait pas prévu un cheval de plus dans leur mission. Il vit la jeune femme et lui demanda d’embarquer avec son meilleur soldat. Il le connaissait très bien à ce qu’il ne fasse pas de chose déplaisante vis-à-vis elle. Regardant derrière lui, il vit que tous était paré pour le long voyage et commencer à marcher au galop.

« Alors, sans vouloir être indiscret madame, pourquoi avez-vous décidé de vous promener seule dans la forêt ? »

Étant donné qu’elle devait marcher à leur côté, il devait se tenir à une conversation civilisée, question de lui distraire pour la randonnée qu’il allait faire. Et puis, ça lui permet aussi en même temps, de se changer les idées pendant le voyage…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Amerei Frey
Game of thrones
Game of thrones


Nombre de messages : 20
Date d'inscription : 12/10/2014

MessageSujet: Re: Au clair de la lune...   Ven 17 Oct - 15:00

« J’espère que vous avez pu dormir un peu. Il est bien vrai qu’en forêt en pleine étoile ce n’est pas ce qui est mieux pour une dame qui est habitué de dormir dans le confort… Gente dame, avez-vous besoin de quelques minutes de préparation ? Je peux vous laisser un moment si vous désirez. Moi, je vais réviser mon plan en attendant. »

Amerei rit un peu mais au fond, elle trouvait le capitaine charmant et cela la touchait qu'il se souciait autant de son bien-être.

« Ne vous ne faîtes pas, je suis robuste! Quant à ma préparation, ne vous en souciez pas trop. Un coup d'eau sur la figure fera l'affaire! Le temps nous est précieux dans notre situation, je connaîtrais les joies d'un bon bain une fois que je saurais Elora sauve et les amoureux réunis. »

Elle se retint de suggérer que le matelas qui garnissait son lit aux Jumeaux était dur comme la pierre et que la terre de la forêt lui avait semblé bien plus douce et confortable. Cela aurait été indécent pour lui et pour ses hommes, forcés de quitter un foyer aimant dès que le devoir les appelait.

« Alors, sans vouloir être indiscret madame, pourquoi avez-vous décidé de vous promener seule dans la forêt ? »


Ah, la bonne question! Comment expliquer cela à un soldat sans pour autant le choquer, sous peine de se voir réfuter le respect qu'on lui témoignait? Elle décida néanmoins d'opter pour la franchise. Le capitaine pouvait la juger à sa guise mais ce n'était pas ses activités nocturnes qui allaient décider du sort de la pauvre Elora.

« Je venais de quitter la maison de mon amant. » Répondit-elle simplement

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mademoiselle-renegade.skyrock.com/
Guerriers



Nombre de messages : 6
Date d'inscription : 05/02/2014

MessageSujet: Re: Au clair de la lune...   Ven 17 Oct - 18:31

Il était en train d’explorer le coin mais aussi de trouver la cachette de la méchante dame Cersei dont tout le monde craint depuis un moment. Il ne trouvait cela pas confortable de savoir qu’elle s’amusait à terroriser tous les gens de tous les royaumes. Il était à la tête de la randonnée pour libérer Elora et comme il était une personne civilisée, il lui avait posé une question. Sa réponse était surprenante, mais surpris ? Non… Il y avait beaucoup de femme qui adonnait à cette activité. Alors, il fit un sourire, pour lui rassurer qu’il n’avait pas d’objection. Puis, c’était sa vie, pas celle des siennes.

« Je vois, vous n’êtes pas seule à faire ce genre d’activité, vous savez. Alors, mes jugements, je n'en n'ai que faire. Vous faites ce que bon vous semble. J’ose croire que votre nuit a été bonne avec votre amant ? »


Il exclama de rire avant de s’avancer plus rapidement. Il avait ainsi parlé comme ça durant le long de son voyage, s’arrêtant parfois pour faire boire les chevaux et de se dégourdir un peu les jambes. Remonta par la suite pour arriver à un endroit suspect en fin de journée. Il lui semble vide et pas de gardien en vue. C’était peut-être un piège, il fallait surtout qu’il soit prudent. C’était mieux pour tout le monde. Il fit un signe avec sa main pour signaler la présence d’un endroit désertique, mais faut s’assurer qu’il n’y aura pas de danger. Que ce soit pour les armés ou bien pour la jeune demoiselle qui était l’invité au sein du groupe. Il décida d’envoyer quelques éclaireurs pendant que lui, Amerei et la moitié de l’armé se trouve une cachette dans les buissons. En chuchotant, Il se tourna vers la dame pour lui demander si c’était bien là où il fallait rebrousser le chemin un peu plus loin.

« Est-ce ici ou c’est encore un peu plus loin ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Amerei Frey
Game of thrones
Game of thrones


Nombre de messages : 20
Date d'inscription : 12/10/2014

MessageSujet: Re: Au clair de la lune...   Ven 17 Oct - 19:06

« Je vois, vous n’êtes pas seule à faire ce genre d’activité, vous savez. Alors, mes jugements, je n'en n'ai que faire. Vous faites ce que bon vous semble. J’ose croire que votre nuit a été bonne avec votre amant ? »

Amerei ne put retenir alors un rire franc et clair, véritablement surprise mais ravie d'une telle franchise.

« Elle fut satisfaisante. » Répondit-elle avec un sourire qui la faisait ressembler à une enfant

« Est-ce ici ou c’est encore un peu plus loin ? »

Elle s'avança un peu à travers les branchages, sans pour autant sortir de la cachette et reconnut alors cette odeur caractéristique de Port-Réal, celle que Lancel lui décrivait dans ses lettres. Une odeur de déjections, vu que les pauvres se soulageaient où ils le pouvaient. Fort heureusement, l'iode de l'océan ne rendait pas cette fragrance trop insupportable. Au loin se dressait la tour du château du Donjon Rouge. Des remparts en pierre ocre et hauts protégeaient l'ensemble de la cité. La mer chantait son hymne discret et apaisant. Ils étaient arrivés dans la fameuse cité là où Aegon Targaryen s'était fait couronner, plus de trois siècles avant ce jour.

« Nous y sommes, Capitaine. Néanmoins, il faudrait éviter de passer par la porte principale. Varys, l'espion de la cour, a ses petites araignées partout et il sait sans doute que nous sommes là. Varys n'est ni un ami ni un ennemi, il agit selon sa conscience. De plus, nous pourrions effrayer le peuple. Mais il existe un souterrain derrière le château, qui mène au coeur des cellules de la bâtisse, là où sont entreposés les squelettes des dragons des Targaryens. Lancel m'avait parlé de cela en rumeur, mais j'ai étudié la question et la rumeur est vraie. »

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mademoiselle-renegade.skyrock.com/
Guerriers



Nombre de messages : 6
Date d'inscription : 05/02/2014

MessageSujet: Re: Au clair de la lune...   Lun 20 Oct - 17:42

Il ne pouvait que lui répondre par un simple sourire. Il ne pouvait pas autre chose et puis surtout, ce n’était pas de ses affaires. Alors qu’ils avaient marché pendant toute une journée pour arriver en fin de l’après-midi dans un lieu qui semblait être désertique. Pendant que la moitié de son armé étaient partis en éclaireurs, l’autre était tout simplement caché avec Amerei. Il scruta alors pour regarder aux alentour et demanda si elle pourrait être ici. Elle lui confirma que l’endroit s’appelait le Donjon rouge. Elle lui avait suggérer de passer par un passage secret dans les souterrain derrière le château.

« Soit, nous devrons attendre le reste de l’armé et nous allons nous y employer une stratégie avec vos conseils. »

Il avait dû attendre que le coucher de soleil soit définitivement bas pour qu’il réunisse enfin tout son armé qui revenait de leur exploration. Atlance avait écouté leur commentaire et leur suggestion, il leur donna de nouvelle directive à suivre qui était donné au bon conseil de la gente dame qui l’avait recruté. Il savait qu’elle était utile et il ne le regrettait nullement pas de l’avoir auprès de lui. Allumé de torche en cachette, il expliqua avec son parchemin les endroits et les différentes stratégies pour permettre de libérer Elora. Il trouvait que trois jours étaient bien trop pour le Capitaine, mais le plus long était de marcher tous les contrés du village de Camelot avec qui il avait bien eu de la chance d’avoir eu aucune d’incident majeur. Maintenant qu’ils étaient prêts à mettre le point final sur cette mission. Il se mit un moment pour leur demander silence et pria la mission au nom du Roi Eric et la Reine Ariel. Quand il jugea qu’il était prêt et qu’eux aussi. Il alla rester avec Amerei et trois autres soldats caché d’où il était. Les autres se mit en rang et attendait le signal de leur Capitaine.

« Vous êtes prêt, soyez au aguet et je ne veux que vous m’avertissez si vous l’a voyez ! J’irais l’a rejoindre avec sire Amerei »

Tous acquièrent un oui et il donna le signe de départ avec son bras qui partait d’en haut et allait descendre en bas. Sans plus attendre, il vit les soldats qui couraient pour se diriger en arrière du château. Atlance espérait qu’il n’y ait pas d’embuscade qui pourrait compliqué la mission. Il avait attendu un bon moment avant de voir apparaître une torche non loin du château. Cela indiquait qu’ils avaient trouvé Elora.

« Venez madame, il faut nous diriger là-bas. »

Il prit la main de la dame et avec ses trois soldats à ses côtés partirent à la course en chevauchant leur cheval rapidement. Ils arrivèrent à l’endroit où il avait vu la torche s’allumer et on lui indiqua qu’elle est à terre et ne semblait pas bouger. Il ne perdit pas de temps et fit descendre la demoiselle et se dirigea rapidement dans les souterrains. Il avait devant lui des morts squelettiques qui étaient étendues partout dans les couloirs de la mort. Il ne devait pas perdre l’objectif et il devait se concentrer malgré qu’il ait envie d’avoir des hauts de cœurs. Un des soldats lui fit signe qu’elle était dans cette cage et se dirigea sans attendre. Il se mit à terre et testa sa respiration avec son oreille sur sa bouche. Dieu merci, elle respirait encore, Il n’avait pas le temps d’occulté puisqu’il devait sortir et s’éloigner rapidement. Il prit alors Elora dans ses bras et refit le chemin en courant. Puis aidé de ses seconds, ils remontèrent ensemble le corps encore inconsciente et était maintenant sur le sol. Il vit alors que son cheval était maintenant devant lui et il remonta en selle et tendait à présent les bras pour l’accueillir dans ses bras. Tenant sa main gauche Elora pour qu’elle ne chute, il prit l’autre main pour prendre commande son cheval et fuir cette endroit répugnant.

« ALLONS-Y !!!! ON RETOURNE AU LIEU DE CE MATIN ! »

Sans attendre, il cria à son cheval d’accéléré sa cadence pour ne voir plus devant ses yeux le château. Il espérait qu’il ne le verra plus jamais, sauf si c’est pour tuer Cersei dont la follerie était confirmé par ce qu’il avait vu… Il avait passé la nuit à galoper, ayant toujours sur ses gardes. Elora ne semblait pas se réveiller et cela l’inquiéta beaucoup. Mais il se rassurait toujours de passer sur son poignet pour sentir le pouls. Il vit enfin l’entrée de leur cachette secrète et attendit que les soldats viennent de le libérer la femme pour le déposer au centre du feu. Il débarqua de son cheval et l’envoya paître dans le champ. Le pauvre, il en avait bien besoin. Puis il alla au centre ou un feu apparaissait petit à petit. Il enleva son armure du haut pour se dégourdir ses épaules et ses bras. Puis, enfin, il se dirigea vers Elora et Amerei qui veillait à son bien-être.

« Pauvre Elora, elle ne semble pas avoir de blessure physique. C’est une bonne chose. Il faut attendre qu’elle se réveille maintenant. »

Il se plaça en tailleur et apprécia la présence du feu qui lui réchauffait un peu son corps épuisé par sa mission et il avait bien hâte de rentrer sain et sauf au château.

« Sire, est-ce que vous désirez nous suivre ou bien vous allez quitter notre compagnie ? »

Il voulait savoir ses intentions, question de se préparer pour le retour. Aussi, c’était pour prévoir l’arrangement avec le transport puisqu’il n’avait pas un de plus pour la demoiselle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Amerei Frey
Game of thrones
Game of thrones


Nombre de messages : 20
Date d'inscription : 12/10/2014

MessageSujet: Re: Au clair de la lune...   Lun 20 Oct - 19:48

Amerei s'occupait comme elle le pouvait de celle qui avait conquis le coeur de celui qui avait failli l'épouser. Elle était si pâle!

« Ne vous inquiétez pas, vous retrouverez Lancel et ses bras aimants sous peu. Car il vous aime. Vous êtes sa reine d'amour et de beauté, et ce, malgré ce que l'autre folle ait pu vous raconter. »

Elle était certaine qu'Elora pouvait l'entendre. Des bruits de pas se firent entendre près d'elle. Elle reconnut alors le capitaine.

« Sire, est-ce que vous désirez nous suivre ou bien vous allez quitter notre compagnie ? »

Il est temps de prendre en main ton destin, Amerei.

Elle ne voulait pas rester dans ce pays où on la blâmait pour ses activités. Où était le mal? Et au fond, elle voulait revoir Lancel. Le serrer dans ses bras, sécher ses larmes s'il le fallait, être là pour lui. Si le pays où il avait trouvé refuge semblait faire de lui un homme épanoui, peut-être serait-il tout aussi bénéfique pour elle? Et hormis Walda, à qui manquerait-elle? Feu son père la méprisait, sa mère avait tenté de la faire tomber enceinte de feu son mari pour qu'elle soit à jamais prisonnière de ses terres par alliance. Son grand-père? Incapable de retenir son prénom.

« J'aimerais continuer la route avec vous, Capitaine. Je pourrais ainsi continuer à prendre soin d'Elora. J'admets également que je me fais du soucis pour Lancel et il ne s'envolera qu'une fois que je l'aurai vu. »

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mademoiselle-renegade.skyrock.com/
Guerriers



Nombre de messages : 6
Date d'inscription : 05/02/2014

MessageSujet: Re: Au clair de la lune...   Ven 31 Oct - 4:55

Atlance était maintenant inquiet pour la jeune dame, si bien qu’il avait entendu parler qu’elle entendait un enfant. Il espérait que l’enfant soit sauve, c’était bien là le souci qu’il avait le capitaine qu’il se mit à écouter avec les propos de la jeune femme à l’intention de la jeune demoiselle qui ne semblait pas se réveiller. Il sourit tristement, il espérait que Lancel ne soit pas trop souffrant et qu’il allait se faire attraper bientôt par Matthieu Kentburry. Il avait confiance en lui et il savait qu’il était capable de mettre à terme à cette mission. Il fallait qu’il y croie fermement pour que les choses arrangent. N’est-ce pas ?

Il avança alors en direction de la jeune femme et lui demanda son intention. Il attendit patiemment à ce qu’elle prenne une décision éclairée et il sourit en entendant qu’elle désirait suivre.

« Bien, je vais me charger de placer pour le transport pour que ça soit plus facile pour vous. Je vais vous mettre avec Elora. Si elle se réveille durant le voyage. Vous serez alors en mesure de lui rassurer. Elle sera sans doute effrayée à son réveil. Je vous comprends votre peur pour Lancel, J’en suis certain qu’il sera entre de bonne main, chère demoiselle… »

Il lui fit une référence et se chargea de placer ses affaires pour le lendemain. Après une nuit de repos et de changement de gardes, il se fit réveiller par l’aube avec les oiseaux qui chatonnent par le doux réveille du jour.

C’était enfin aujourd’hui qu’il allait rentrer chez eux. Elle sera bien entourée de gens qui prendront soin d’elle. Surtout la princesse Kathleen. Il alla certainement en glisser un mot au Chevalier Emrys, le guérisseur. Il devait s’assurer que le bébé soit encore bien placé dans le ventre de la jeune femme malgré ce qu’elle avait pu subir. Elle ne semblait pas avoir été maltraitée. C’était bien là le peu encouragement… Puis, se leva et prépara la nourriture pour bien débuter la journée et lui donna quelques part de sa ratio pour qu’elle puisse se nourrir et puis il prépara alors en ramassant ses effets personnels pour le mettre sur son cheval qu’elle attacha avec le morceau de cuir solidement.

Quand il jugea tout le monde prêt, il prit la jeune Elora et le mit dans le carrosse préparé à cette effet et prit la main de la jeune dame Amerei pour qu’elle puisse monter à son tour. Il sentait le soleil se lever et il se disait que c’était maintenant le temps de partir…. Il grimpa sur son cheval et donna le signal…

« Rentrons maintenant… »

Puis, il prit le chemin le retour avec la confiance, que toutes les choses s’arrangeront….

[À SUIVRE AVEC ELORA ET AMEREI ]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Au clair de la lune...   Aujourd'hui à 6:23

Revenir en haut Aller en bas
 
Au clair de la lune...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Au clair de la lune un amour lupin [ Primrose et Josh]
» Au clair de la lune [Asuna]
» Mettons les choses au clair! (NYI,PHI,MTL,SJ) :D
» Au clair de la lune, mon ami Theo [PV]
» Au clair de la lune [Asuna Tutsiki]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Storyearth, la Terre des Histoires :: La vallée des Royaumes :: Camelot :: La forêt de Sherwood-
Sauter vers: