Il était une fois une équipe qui découvrit une planète de héros de fiction. Sur Storyearth, ils virent des choses aussi drôles que Voldemort et Crochet voulant envahir un satellite de Jedis. Et qui est cette ombre qui plonge Storyearth dans la terreur ?
 
AccueilAccueil  GalerieGalerie  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Toujours en sale posture toi… (Pv Kelly chérie ^^) (-16 au cas ou )

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Sullyvan Gaunt
Harry Potter
Harry Potter


Nombre de messages : 41
Date d'inscription : 12/02/2014

MessageSujet: Toujours en sale posture toi… (Pv Kelly chérie ^^) (-16 au cas ou )    Mer 8 Oct - 20:06

Encore une journée bien remplit. J'étais ravis de voir le soir arriver! Voilà deux jours que Kathleen était passé nous voir. Aussi étrange que cela puisse paraître elle m'avait manqué. C'était bine l'une des rare humaine de qui je puisse dire ça! En fait… Elle et Matthieu sont les seul que je côtoies avec plaisir et elle a toujours eu ma préférence. Peut être parce que c'est une femme mais elle a coté plus doux… Puis bon elle fait partis de toute mon enfance quand même! Plus que Matthieu encore! Bref voilà donc deux jours qu'elle était venue et depuis j'avais eu beaucoup a faire. en effet j'avais plusieurs animaux blesser qui était arriver là ou je les soigne.

D'ailleurs c'est la dernière tâche de la journée que j'ai a faire avant d'aller au lit! Je m'y rend donc juste après le souper me disant que je ferais vite de façon a aller me reposer. Sauf que je n'avais pas prévue un truck… Je n'avais plus de plantain! Hors j'en avais besoin pour préparer une crème qui soulagerait le pauvre oiseau arrivé ce matin… Et le temps de le laisser sécher un peu… même avec de la magie;.. Si jamais j'attend demain pour aller le cueillir il sera pas prêt avant au bas mot après demain… Non je ne pouvais pas attendre autant! J'en avais besoin demain soir au plus tard… Donc pas le choix je dois aller le chercher!

c'est donc sans enthousiasme aucun que je prenais la route du coin ou on trouvait du plantain frais. Parce que en plus voyez vous;.. Le plantain se trouve loin de chez moi! Il est carrément en lisière en forêt… Bref une chance pour cet oiseau que j'aime vraiment les bêtes et la nature en général. Il me fallut bien une heures et demis de marche très rapide pour arriver ou je voulais! et en plus la nuit allait pas tarder a tomber! Non mais je vous jure… Pourquoi je ne m'étais pas occupé de ça plus tôt! Chiron a raison… J'ai la très net tendance a trop repousser les choses.

J'étais donc là en train de ramasser la plante en question et de ruminer sur mon incapacité a bien faire les choses quand je sentit une présence. N'ayant pas l'habitude de me trouver si près du chemin j'étais méfiant et je me redressais doucement. Je touchais a mon jean et soupirais soulager; Ma baguette était bien là. Doucement je me dirigeais vers le lieu ou se trouvais la présence. Une fille. Elle était de dos mais a en jugé de ce que je pouvais voir une jeune de mon âge ou au alentour… Mais je ne voyais pas son visage.

vous me direz maintenant que j'ai identifier la présence je n'ai qu'à retourner a ma cueillette pour rentrer chez moi. C'est ce que je voulais faire en effet. Mais voilà… Je ne saurais dire quoi mais cette fille avait quelque chose d'étrange. Je ne supporte pas les humain pourtant elle me semblait plus un animal blesser qu'un humain là de suite. Etrange j'étais pourtant sur qu'elle était humaine… Ni une ni deux je ne put m'en empêcher je la suivis de très loin. De toute façon Chiron en s'inquiéterait pas… Il doit se douter que je suis partis chercher la plante… Puis s'était plus fort que moi.. Je voulais savoir … Comprendre pourquoi je la trouvais si bizarre même pour une humaine.

Elle ne fut pas très difficile a suivre sans se faire repérer. Et elle me mena a une taverne visiblement. Seul point inquiétant… on se trouvait près du village Mim… Je n'aimais pas cet endrois… Mais bref je n'allais pas partir déjà. Puis la taverne restait en lisière de forêt donc bon. Je ne savais même pas qu'un tel endroit se trouvais a quelques heures de chez moi… Bah en même temps je me fichais bien de le savoir! Même en les sachant ici je ne voudrais pas y venir. D'ailleurs je ne rentrais pas… Pas de suite en tout cas. Je restais pas loin a écouter ce qu'il se passait. Puis perdant de vue la fille je finit par entré. Mais sans rien commander je me mettais dans un coin et me faisais oublier. Je n'aimais pas être parmi les humains et ce soir me voilà servis! La jeune fille en question commanda des verres et pendant l'heure qui suit je la regarder vider des verres les uns après les autres… Autant vous dire que ça fait vite effet! Et bien vite je la vis avoir du mal a tenir droite debout. Elle me rappela vaguement cette fille du collège que j'avais sortit d'un mauvais pas l'an passé. Rien qu'en me souvenant de ce soir là je ressentit un profond mal aise et une envie de vomir. L'alcool rend les humains plus bête qu'ils ne le sont déjà!

Au bout d'une heure et demis de ce spectacle navrant je déduisit que je pourrais rien apprendre de plus et qu'il était temps pour moi de rentrer! Je fit demis tour et repris le chemin de ma forêt. J'avais peut être fait 50 m quand j'entendit des voix dans mon dos. Par instinct je me retournais. D'où j'étais je pouvais apercevoir les personnes parlant sans être vue. Aux vêtement je reconnu ma jeune fille qui était accompagné par deux adulte d'âge mur. La jeune fille ayant du mal a marcher je continuais a regarder ce qu'il se passais. Visiblement les adultes voulaient l'amener dans un endroit ou elle ne semblait guerre décider a vouloir aller.

Le comportement de ses adultes ne me plaisait pas! Ils étaient là a lui parler gentiment mais pourtant on sentait que c'était faux. Ils lui disaient de ce que je pouvais entendre que tout irait bien mais il semblait aussi hâtif d'arriver là bas que des centaures de faire leur première chasse. Non quelque chose clochait. Je continuais cependant a les suivre sans me faire repéré. On arrivais derrière la taverne dans un coin noir tout juste éclairé par la lune. Là les choses s'accélérèrent. Un des homme posa sa main près du décolleté de la fille en plaçant dans son dos et l'autre se mis devant elle. Je ne voyais plus que le dos de l'homme qui se trouvait dans son propre dos. Les choses allait mal je le sentais. Je pris une profonde inspiration. La dernière fois que j'étais intervenu dans une situation du style ça m'avait valut… Beurk en y repensant ça me fait froid dans le dos… un baisé… Beurk! Pourtant en entendant la fille protester je ne pouvais rester sans bouger. Je serais alors aussi coupable que ces mec! Je me comporterais aussi mal! Et tout humain que je suis par les gênes je refuse d'être aussi lâche qu'eux!

Je pris donc mon courage a deux mains et m'avançais. Arrivé non loin d'eux ce que je vis me retourna les tripes. Mon sang ne fit qu'un tour et je vis rouge…

-Aller ma mignonne… Plus te débat plus ça fera mal…

-Remarque plus elle se débat plus nous on aimera…

Leur rire… Et les gestes apparenté aux paroles… Le spectacle était bien moche. La fille avait beau se débattre elle ne faisais pas le poids! Déjà sobre je ne suis pas sur mais ivre… aucune chance!

-Hey vous!

Les hommes m'ont entendu et se retourne sans la lâcher pour autant. Vu le regard qu'ils me font je suis sûre que je suis sensé crever de peur. Hum… Raté pour eux! Le jours ou un humain me fera peur! *bon ok certains me font peur mais avant que je le reconnaisse … *

-Dégage gamin… A moins que tu ne veuille qu'on s'occupe de toi aussi;.. On est pas difficile tu sais.

On me menace?! On ose me menacer moi?! Je fermais les yeux un instant! Chiron m'a toujours dit que garder son calme même en moment critique aider…

-Hum… je ne suis pas difficile non plus… Vous savez… on s'amuse comme on peut…

Ni une ni deux ma baguette arriva dans ma main et une seconde plus tard une explosion retentit et deux masse tombèrent plus loin. Je ne pris pas la peine de chercher a en savoir plus… On était au village Mim et je venais de m'attaquer a surement deux sorcier qui en connaissaient plus en magie que moi… Ni une ni deux l'attrapais la main de la fille sans même la regarder la la tirais vers moi! Là je pris la direction au pas de course vers la forêt! une fois là bas je m'enfonçais a assez pour me savoir en sécurité total et je lui lâchais enfin la main.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kelly Rothstein
Harry Potter
Harry Potter


Nombre de messages : 18
Localisation : Monde des sorciers.
Date d'inscription : 07/10/2014

MessageSujet: Re: Toujours en sale posture toi… (Pv Kelly chérie ^^) (-16 au cas ou )    Mer 8 Oct - 20:49

    Où était-il?
    Où était le putain de stock de Gabriel?
    La tête dans les tiroirs de son frère, Kelly fouillait avec férocité.
    Elle avait fini par tout balancer par terre : les t-shirt, les chaussettes, la commode : tout.
    Ses mains agrippées à ses cheveux, la journée à dégriser lui rappelait à quel point elle avait besoin de s’enfoncer encore une fois. Être à jeun, elle ne le tolérait pas longtemps.
    Elle se croyait mourir. Son cœur battait plus vite, ses idées n’étaient plus aussi claires qu’avant.
    Elle avait des manies, celle de s’essuyer le nez, de serrer les dents, de sueur sans chaleur. Elle avait peur que son cœur explose à force de battre à cette vitesse. Elle s’assit un moment, compta les secondes qui s’écroulaient dans le silence, mâchouillant le peu d’ongles qui lui restaient à la main droite. Elle en était même arrivée à gruger la peau, laissant des marques couleur chair sur tous ses doigts.
    Elle en avait les larmes aux yeux : la paranoïa. Sa tête tournait tant qu’elle faillit perdre la carte.

    « Kelly? »

    La voix de Gabriel.
    Kelly sursauta. Non. Non. Non. Pas ce soir. Elle regarda tout autour d’elle, prit le portefeuille de son frère qui traînait sur sa table de chevet, se permit de choper quelques dollars et sans attendre, sans répondre, elle passa par la fenêtre.
    Au diable le manteau, au diable la maison : il fallait fuir.
    Ce soir, elle était indisponible… Pour tout le monde.

    Elle s’était mise à courir au hasard jusqu’à la forêt qui séparait Halliwel de Mim.
    À bout de souffle, elle s’arrêta avant de se mettre à rire.
    C’était nerveux, c’était dément.
    Elle passa ses mains moites à travers ses cheveux qui devaient être lavés depuis déjà quelques jours.
    Elle sentait la sueur, elle puait la terre et les vieux shooters de fort qu’elle avait dû prendre la veille. Des trucs au gars de lave-glace, aux couleurs suspectes qu’elle avalait plus pour fréquenter l’oubli que par envie réelle.
    Sa vieille camisole était devenue trop grande par son port abusif, remarqua-t-elle en tirant dessus. Puis, en sautant du coq-à-l’âne, elle poursuivit sa route, calmée.
    Un pied devant l’autre, elle se rendit dans un village qui bordait Mim. Elle arpenta légèrement les rues dans sa méconnaissance des lieux avant d’entrer dans la première taverne venue.

    Elle entra.
    Elle s’assit.
    Elle commanda : « Huit scotch. Sans glace, merci. »

    Elle faisait tellement pitié à voir dans son accoutrement défraichit et ses cheveux en désordre qu’on n’osa ni lui demander une carte d’identité, ni même de lui demander quoi que ce soit.
    On ne lui adressa même pas la parole : elle avait déposé l’argent sur le comptoir, insuffisant, sans doute, mais le vieux qui tenait le bar semblait avoir de la sympathie pour elle. Offert par la maison aux sans-abri, devait-il penser en la voyant sous son maquillage noir qui lui beurrait les yeux jusqu’aux jours. Elle était presque belle dans sa désespoir.

    Un. Deux. Trois. Quatre.
    Une gorgée d’eau.
    Ça ne cognait pas.
    Kelly avait des haut-le-cœur, et pourtant, elle se retenait.
    Elle finit sa ligne, aspirant par la bouche tous les shots devant elle.
    Souvent, la boisson dégoulinait sur son menton et sa main. Elle s’en moquait : du revers de sa manche, elle essuyait tout : son alcool, son mal, son manque.
    Elle ne comprit ni comment ni pourquoi ces deux-là vinrent l’aborder.
    Elle répondait sobrement : oui, non, je t’emmerde.
    Ils trouvaient ça amusant « une fille qui a du chien »… Dommage pour eux, ça n’avait rien à voir avec son type canin.
    Ils lui payèrent quelques verres de bière qu’elle enfila comme le reste : sans goût.
    Elle les regarda tour à tour, ne distinguait ni leur visage, et à peine leur voix : elle les entendait sans les écouter.
    « On va faire un tour? »
    Ouais, c’est ca, pauvres cons. Et elle se leva à son tour pour les suivre comme ils passèrent leurs bras autour de ses épaules. Ses jambes molles suivaient la cadence difficilement :

    « On va où? »

    Sa voix n’avait rien d’effrayée, elle était même arrogante dans sa propre faiblesse.
    Quelle question stupide.
    Ils tournèrent le coin de la bâtisse et alors qu’elle se retrouva sur le mur, elle sentait à peine la main de l’autre entrer son décolleté :

    « T’es vraiment un gros con, toi. »

    Sa voix amochée s’accordait avec les mouvements sans rigidité qu’elle faisait sans pouvoir se sortir de ce mauvais pas. Elle se débâtit tellement, pourtant, malgré les mains qui farfouillaient son corps…
    Et elle s’était pourtant dit : tant pis, demain, je ne m’en souviendrai presque plus.
    Ils auraient été un mauvais souvenir ou encore un mauvais rêve, celui dont on ne se rappelle que de vagues brides ou encore quoi?...

    Et sans avertir, il y eut cette voix… Une voix qui lui rappelait vaguement quelque chose alors que ne sentit plus aucune pression sur sa poitrine.
    C’était qui ça?
    Elle ne vit rien venir sinon un vacarme insupportable et la sensation que quelqu’un venait de la prendre par la main et l’entrainait de force derrière lui.
    Elle voulut se défendre, mais elle était, à ce moment, trop lasse pour faire quoi que ce soit.

    Ils coururent jusqu’à la forêt, puis il l’a lâcha…

    « Mais c’est quoi ton putain de problèmes, toi, hein? »

    Lança-t-elle abîmée par l’alcool en avançant vers lui pour lui mettre un poing à la figure, sec, plus raide qu’il n’aurait dû l’être pour une fille dans son état.

    « Tu veux le reste pour toi tout seul, c’est ça!?
    T’en fais pas, je sais quoi faire avec les restes moi!»


    Et encore une fois, elle lui lança une féroce gauche sur le nez jusqu’à entendre un CRAC sonore.
    Diagnostique : nez brisé.

    « Tu fais moins le malin quand t’as pas tes copains avec toi, p’tit merdeux, hein? »

    C’était plus fort qu’elle…
    Et alors qu’elle s’apprêtait à le frapper à nouveau… Elle le reconnut.
    Sullyvan Gaunt, Serpentard, cinquième année.
    Depuis leur entrée à Poudalrd qu’ils avaient été dans la même classe…
    Et même qu’à la fin des classes… Il lui semblait avoir discuté avec lui…
    Enfin… Elle se souvenait à peine de comment elle était arrivée à sa chambre, ce pouvait être une parfaite fabulation.

    « Bon sang… Gaunt…»

    Elle s’approcha de lui, une main sur sa bouche, désemparée.
    Merde.
    Bordel. De. Merde.
    Elle avait attaqué Gaunt.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sullyvan Gaunt
Harry Potter
Harry Potter


Nombre de messages : 41
Date d'inscription : 12/02/2014

MessageSujet: Re: Toujours en sale posture toi… (Pv Kelly chérie ^^) (-16 au cas ou )    Jeu 9 Oct - 13:47

Vite…. Bordel quelqu'un peut me dire dans quel pétrin je me suis encore fourrer?! Mais diable pourquoi j'avais suivis cette fille?! Pourquoi j'étais arriver jusque ici?! Jamais ne n'aurais autant dut m'approcher de ce village! Qu'est ce qui pouvait bien me prendre. Le pire dans tout ça? Ne me demandez de regretter mon geste j'en suis incapable mais pourtant j'arrive pas a trouver non plus que c'est une bonne chose. De toute façon j'ai pas vraiment le temps de réfléchir a tout ça!

On est là en train de courir dans une forêt que par chance je connait comme ma poche. Je sais qu'en nous enfonçant suffisamment on sera sous la protection de celle-ci. Enfin il est dit que de toute façon aucun sorcier du village de mim ne peut venir ici mais je n'ai jamais eu confiance aux dires du genre. Non ce que je sais en revanche c'est qu'en continuant sur cette voix on arriva suffisamment près d'un village centaure pour que leur garde nous repère. Ainsi même si ils ne viendront surement pas nous saluer, (on va pas leur demandé  d'être aimable non plus faut pas exagérer), Ils sauront qu'on est ici. On aura alors plus qu'à rester assez loin de leur village pour ne pas représenter une menace direct pour eux mais assez près pour que si d'autre sorcier débarque on puisse se précipiter vers eux. Je sais pas avance qu'ils me reconnaitrons rien qu'à ma démarche. Après tout il n'y a pas beaucoup d'humains qui foule cette terre… et encore moins depuis autant d'année que moi et si souvent. Je ne sais pas si un centaure dans cette forêt ne reconnaitrait pas mon arriver a plusieurs miles de ça! Bref…

Je courrais donc vers un but précis. Mes pas bien que précipité a cause de la situation restais des plus sure! Je ne pris pas la peine de regardé comment se débrouillait ma camarade! J'avais tendance a facilement oublier que la forêt peut être traitre quand on ne la connait pas. Non je ne regardais même pas si son visage me disait quelque chose. Je me contentais de la tirer derrière moi l'oreille cherchant tout bruit suspect. Quand on fut ou je voulais arriver je ralentit enfin le pas… Une fois sur je m'arrêtais et lui lâchais la main. Ouf nous voilà sortit d'affaire! Le souffle court d'avoir tant courut je me tournais enfin vers la fille que j'avais sauver. Pour lui dire quoi?! en fait j'en sais rien

Je n'eut même pas le temps d'y réfléchir en même temps… Je venais de me tourner vers elle que je l'entendit me hurler dessus. Heu…. mon problème?! Alors que je vis enfin son visage et que je la reconnu… J'eut juste le temps de penser : Elle oO Que je me reçut un coup de poing phénoménal dans la figure! >_<

-Hey!

Mais bordel !!! Pourquoi il fallait que je tombe sur cette fille?! Puis purée elle a un de ces crochet! Comment une fille peut tapé si fort?! je croyais que l'alcool rendait plus faible…        

C'est a peu près tout ce que je put penser avant qu'elle hurle a nouveau… Tout pour moi?! oO La vision dans laquelle je l'avais trouver me frappa alors et j'eu presque envie de vomir en imaginant ce qu'elle suggérait. Beurrrrk déjà son baisé arrivait encore a me hanté… Mais là… c'est fort de café! Et alors que ses paroles prenaient a peine un sens dans mon esprit je me reçut un nouveau coup de poing dans le nez… Le sentant cette fois céder

Sous le choc et la douleur je tombais a genoux! oO Purée mais c'est quoi son soucis a cette fille bordel?! Il me fallut dix bonne seconde pour que la douleur soit moins soudaine et que la colère prenne alors le dessus. Pour sa part elle venait de finir son discourt et tendait a nouveau son poing. Je me levais face a elle le regard plein de rage près cette fois a encaisser son coup… Ou du moins a l'arrêter avant qu'il ne me touche.

• « Bon sang… Gaunt…»

-Putain de merde!!! Mais tu vas pas bien toi?!

Avant même d'avoir compris qu'elle m'avait reconnu elle se reçut une gifle bien sonné. Non mais faut bien lui remettre les idées en place! Puis en plus là ça défoule un poil je le reconnait… Même si a peine ce geste fait je le regrettais aussitôt… On ne frappe pas une fille… ;Aucune excuse ne peut permettre une tel geste… Puis je la regardais comprenant qu'elle m'avait reconnu…

J'essuyais le sang qui coulais sous mon nez. je sentais plus que je ne voyais la présence des centaures. Géniale parce que ne plus son petit jeu n'était pas passer inaperçu… Maintenant j'allais être la risée des centaures pour une chose ne plus… Bref un soucis à la fois… D'abord on calme la furie furieuse que j'ai devant moi!

- Oui c'est moi… encore… --" Franchement a quoi tu joues?! C'est une habitude pour toi de finir dans ces situations?!

Je lancé un regard derrière elle. Bien sûr on était toujours en sécurité … Une chose est sure je vais prendre la manie de fuir de cette fille… Si chaque fois ça doit me valoir ça…

-Tu n'as rien appris des crétins "d'amis" de ton frère ou quoi?!

Son frère.. Cet enfoiré de serpentard qui jouait la vedette dans toute l'école. Pfff ce que je l'aimais pas celui-là. Et ses amis encore pire. Toujours a se foutre de moi a cause de ma différence. Eux qu'ils me donnaient des envie de meurtre… D'ailleurs… Il y en a un qui aujourd'hui encore doit se souvenir de moi… Oui… ce fameux soir ou je l'ai attrapé en train de s'en prendre a cette même miss qui viens de m'exploser le nez gratuitement… Je pense qu'il n'oubliera pas de si tôt qu'on ne s'en prend pas a une personne de la sorte devant moi… J'ai encore mal pour lui en y repensant…   Comment un mec peut laisser sa soeur fréquenter ce genre de mec… Bref…

Je saignais toujours et j'avais un mal de chien… Je finit par mettre la tête en arrière quelques seconde même si je savais que c'était pas la meilleure chose a faire. J'aurais put me soigner e nez bien sûr… Mais je ne pratiquais jamais ce sort sur moi… Je craignais que le faire ne donne de mauvais résultats… D'ordinaire Chiron réparer les os Brisé tellement mieux que moi!

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Toujours en sale posture toi… (Pv Kelly chérie ^^) (-16 au cas ou )    Aujourd'hui à 6:22

Revenir en haut Aller en bas
 
Toujours en sale posture toi… (Pv Kelly chérie ^^) (-16 au cas ou )
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» «Suis toujours ton coeur, mais prends ton cerveau avec toi» || Hippo
» OH AFRIQUE TU NOUS RESERVES TOUJOURS DES SURPRISES..........
» Je serais toujours près de toi... [Mort de Saveur d'Amande: pv Dauphine, et ceux qui veulent lui rendre hommage]
» L'assassin revient toujours sur les lieux du crime. Diantre, qu'on l'arrête!
» La Suisse 'coffre-fort' pour argent sale, un cliché dépassé

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Storyearth, la Terre des Histoires :: L'univers des sorciers :: Village Mim-
Sauter vers: