Il était une fois une équipe qui découvrit une planète de héros de fiction. Sur Storyearth, ils virent des choses aussi drôles que Voldemort et Crochet voulant envahir un satellite de Jedis. Et qui est cette ombre qui plonge Storyearth dans la terreur ?
 
AccueilAccueil  GalerieGalerie  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Besoin de parler à un ami [Rp Matthieu Emrys]

Aller en bas 
AuteurMessage
Jenifaël Wellan
Star Wars
Star Wars
avatar

Nombre de messages : 54
Age du personnage : 23
Localisation : Sattelite des Jedi
Date d'inscription : 03/10/2014

MessageSujet: Besoin de parler à un ami [Rp Matthieu Emrys]   Sam 4 Oct - 21:48

Elle était nouvellement promu Maitre, mais elle était considéré encore Chevalier. Il fallait qu’elle fasse ses preuves pour qu’elle puisse accéder au niveau suivant. Elle n’était nullement pressée et appréciait sa promotion avec plaisir. C’était une soirée bien tranquille à bord du Satellite et vit que ses élèves étaient en train de jouer ou discuter. On avait donné l’occasion de se détendre et de faire les trucs qu’ils désiraient. Jeni, avait toujours l’habitude de s’enfermer dans sa chambre et faire ses affaires comme elle le faisait avec les années. Elle n’allait pas changer ses habitudes non…

Elle alla d’abord dans le couloir pour se diriger vers ses chambres. Elle ouvrit alors la porte et l’a referma derrière elle. Elle se sentait mieux quand elle n’était pas en présence d’une foule pour se laisser aller. La trahison d’Emilie lui peinait beaucoup et surtout qu’elle finissait toujours par se ressasser par ces vieilles souvenirs n’aidaient pas vraiment à se sentir mieux. Elle se rendit à son bureau ou elle avait une fenêtre ou elle pouvait voir sa ville en grand géant. Elle s’assoyait pour pouvoir entreprendre ce qu’elle avait commencé. Elle avait là devant elle un dessin et elle essaya de recopier dans sa mémoire les visages de ses parents et de ses sœurs jumelles qui était tués lors de combat avec un Sith et qu'elle en avait témoins à son jeune âge. Elle avait ainsi continué et la mélancolie était présente dans son cœur. Puis, elle entendit les voix du frère et sœur chevalier Emrys. Elle se demanda s’il était possible de lui parler de ce qui lui blessait dans son cœur. C’est en soupirant qu’elle se leva de son bureau et alla dans le corridor. Elle aperçue les deux chevaliers en discutions.  Elle ne voulait pas les déranger, mais elle ne voulait pas non plus le rater.

« Eum… Excuse-moi, Mais Matthieu, si tu es disponible, j’aimerais bien te parler de quelques choses. Si tu veux bien, tu peux venir dans ma chambre. »

Elle les laissa tranquille et continua le dessin. Elle entendit alors la porte cogner derrière elle. Elle savait que c’était Matthieu.

« Rentre, la porte est ouverte »

Elle lâcha son crayon et se tourna sur sa chaise pour le voir apparaitre devant elle.

« Salut, tu peux t’asseoir sur mon lit. »

Elle tourna son regard sur le dessin et tenta de le cacher rapidement. Elle ne voulait pas qu’il lui pose les questions sur un sujet qui lui faisait mal. Après tout, ce n’est pas facile de gérer de parler de sa famille alors qu’un sith les avaient tués sans avoir le moindre remord. Elle avait maintenant son ami devant elle. Il était venu alors qu’elle avait besoin de parler de quelque chose…

« Hum, Je ne sais pas par où commencer… »

Qu’elle finissait par lui dire. Elle ne savait pas quoi donner de sa tête. Sa rigidité que tout le monde connaissait commencer à disparaitre, et lui fit apparaitre son vrai masque. Une femme fragile et quand elle était seule loin de tous et surtout dans sa chambre, elle pouvait ainsi être elle-même. Mais il y avait aussi le Chevalier qui rentrait dans son moule. Il allait découvrir certainement une côté qu’il n’avait jamais vu de sa personnalité.

« Je ne sais pas à qui en parler, je me suis dit que tu pourrais peut-être m’aider. On s’est connu ensemble, alors je me suis dit que, vu que tu es mon ami, pas plus que la princesse c’est sûr. Mais je ne sais pas, je crois que je peux me fier à toi. N’est-ce pas ? »

Elle avait à présent les yeux qui regardait le plancher, l’air d’être perdue. Elle s’était accrochée depuis des années à son faux masque. Elle n’en pouvait plus de garder son silence pour elle-même. Elle avait songé dans sa tête avec qui elle pourrait en parler. Son choix s’était arrêté sur Matthieu. Elle le savait qu’il allait trouver les bons mots et surtout de bon conseils…

« Alors… »


Dernière édition par Jenifaël Wellan le Jeu 16 Oct - 1:48, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Matthieu Emrys
Star Wars
Star Wars
avatar

Nombre de messages : 348
Age du personnage : 31
Localisation : Terre
Date d'inscription : 03/07/2006

MessageSujet: Re: Besoin de parler à un ami [Rp Matthieu Emrys]   Dim 12 Oct - 22:37

« Non Léa! Je ne retournerai pas à la salle de tortu... euh l'infirmerie. Je suis suffisament en forme pour bouger et j'en ai plus qu'assez de rester dans un lit à ne rien faire. »

Matthieu radoucit un peu son visage et son ton.

« Ecoutes ma puce, je sais que tu t'inquiète beaucoup pour moi, mais je vais bien. Mes blessures guériront en temps et en heure. J'ai juste besoin d'agir au lieu de rester enfermé. »

Ce que Matthieu ne voulut pas dire c'est qu'il savait pertinemment que Léa s'occupait ainsi de lui pour ne plus penser à ses propres blessures. Bien que sa soeur n'ait été blessée que dans ses sentiments, il n'en demeurait pas moins qu'elle avait mal, et tentait de l'oublier en tournant toutes ses pensées vers son frère. Du moins c'est ainsi que Matthieu le voyait.

Alors que les deux Jedi continuaient leur disp...cussion dans les couloirs, Matthieu fut interpellé par sa bonne amie Jenifaël qui demanda à lui parler en privé dans sa chambre. Le jeune homme aquiesca d'un petit signe de tête, avant de poursuivre sa route jusqu'à la salle d'arme. Là il confia Léa à l'un des maîtres d'arme pour améliorer ses compétences au sabre laser. Seul, il retourna aux appartements de Jeni et frappa doucement à la porte. Recevant l'autorisation d'entrer, il poussa la porte et entra.

« Bonjour Jeni. Tu voulais me voir? »

Comme Jenifaël l'y invitait, le jeune Jedi alla s'asseoir sur le lit, grimaçant de douleur lorsque le mouvement tirailla ses blessures à peine refermées et pas encore cicatrisées. Il était plutôt curieux de ce que lui voulait la jeune femme d'ordinaire assez secrète et solitaire. Accordant toute son attention à son amie, Matthieu sourit en l'entendant hésiter.

« Tu aurais peut être intérêt à commencer par le début, c'est en général le plus simple. »


Le sourire de Matthieu disparut lorsqu'il sentit la confusion de son amie. Jenifaël traversait manidestement une tempête sentimentale dont elle avait bien du mal à se dépétrer. Usant de la Force, le jeune homme envoya vers son amie des ondes de calme et d'apaisement, tentant par là de la rassurer.

« Tu peux me faire confiance mon amie. J'espère ne pas être trop présomptueux en disant que nous nous connaissons suffisament bien pour avoir formé un lien de confiance. Si tu as besoin de parler, je suis là. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jenifaël Wellan
Star Wars
Star Wars
avatar

Nombre de messages : 54
Age du personnage : 23
Localisation : Sattelite des Jedi
Date d'inscription : 03/10/2014

MessageSujet: Re: Besoin de parler à un ami [Rp Matthieu Emrys]   Lun 13 Oct - 0:15

Elle entendait la dispute entre les deux et soupira. Elle aurait aimé faire de la même manière que ses sœurs jumelles. Cela était maintenant impossible. Cela lui manquait et plus le temps avançait plus son cœur était devenue fragiliser avec le temps. Elle essuya ses larmes alors qui commencèrent à ruisseler sur son visage. Elle tentait de se retenir et elle réussissait enfin. En griffonnant son dessin ou elle commençait à voir sa famille lui remuait les émotions à l’intérieur d’elle. Elle essaya de chasser ces grisailles alors qu’elle entendait toujours les voix de Léa et de son frère Matthieu derrière sa chambre. Elle s’était décidée de lui parler pour une fois et faire la paix avec sa peine. Elle était un peu gênée de le déranger en pleine conversation, mais il avait acquiescé sa demande de façon positivement. Puis elle s’était retourné à son bureau en attendant son arrivé.

Peu après son arrivé, elle n’était plus sur si c’était une bonne idée. En fait, c’était une idée de son padawan. Il était très inquiet de son état et cela elle le comprenait. Pendant des années, elle n’avait pas eu de problème puisqu’elle pouvait dormir aisément et faire les cauchemars à sa guise. Malgré qu’elle soit un peu désagréable, elle ne dérangeait pas. Mais depuis qu’elle s’est fait offrir de responsabiliser Gabriel, elle avait oublié que ses cauchemars allaient être la source de conflits pour les deux. Surtout, ce qui l’a déstabilisa, c’est qu’il lui avait menacé de dire à quelqu’un si elle allait trainer trois jours de plus, c’est ce qui lui avait laissé faire savoir. Elle savait que Gabriel allait mettre sa menace à l’exécution, elle se devait le faire avant que tous les Jedis se mettent à découvrir le pot au rose de sa vie personnelle. Comme elle le connait qu’il a une grande gueule, il allait se faire plaisir. Si bien évidemment elle ne respectait pas l’entente comme de raison. Elle n’avait pas d’autre choix que d’en parler à quelqu’un digne de confiance et c’était bien évidemment Matt qui remportait la palme de tous les Jedis et sinon que c’était un ami avec qui elle savait qu’il n’irait pas partir à courir en hurlant comme son apprentie le faisais déjà…

« Oui, je voulais vous parler. »

Elle lui avait invité à s’asseoir sur son lit malgré qu’il ne soit pas si confortable, elle ne voulait pas qu’il aille ou elle est, si ses yeux étaient surtout curieux de voir tout ce qu’elle faisait sur son bureau, il en ressortirait décourager. Quoique en y pensant, il serait plus découragée après ce qu’elle va avoir dit. Le pauvre, il ne sait même pas dans quel pétrin qu’elle s’était faite depuis des années à force de se faire secrète.

« Oui, tu as raison… Il… Il faut commencer par le début..»

Elle serra ses poings comme elle le faisait toujours quand elle était dans son antre de paix, c’est-à-dire sa chambre. Elle se sentait un peu tendue et très désespérer. Elle regarda alors son bureau, juste par signe de réflexe qu’elle le faisait. Une photo était caché et elle le ressentait toute la peine face à leur disparition. Puis, elle ressentie quelque chose de chaud qui lui traversait son corps. Elle le savait que c’était dû à une onde d’apaisement utilisé par son ami par la force qui lui calmait tous ses nerfs tendus. Détendue, elle lui expliqua sa présence et se sentait à l’aise de lui parler de ses problèmes avec lui. De toute façon, elle en avait confiance puisqu’ils avaient grandis ensembles. Elle pouvait affirmer qu’elle le connaissait trop bien de plus en plus et elle était plus à l’aise à cause de son écoute et de sa patience. Elle ne pouvait ne pas choisir d’un meilleur confident.

« Merci, je vais en avoir surtout besoin de ta confiance Matt. »

Les yeux regardaient à présent le plancher, elle se mit à jouer avec son collet de sa chemise blanche, puisqu’elle avait enlevé sa capuche. Elle faisait ça quand elle avait une nervosité ou une angoisse comme en ce moment.

« En fait, je fais des cauchemars à tous les nuits. Depuis mon arrivé que c’est comme ça.. Je.. Je m’étais habitué. Je ne disais rien… Mais là… C’est trop… Et puis, Gabriel… Il me réveille pour me calmer… »

Elle commença à sentir venir les larmes, mais ce n’était juste que le début… Le reste était encore bien pire…

« Mais… Ce n’est pas ça qui le pire croyez-moi… »

Elle était à présent ravager de larme qui ruisselait sans bon sang. Cela avait pris un moment pour se calmer. Parfois, elle en perdait le souffle, tant de souffrance qui s’était caché du fond de son cœur. Cela pouvait arriver parfois que c’était devenu un peu trop à supporter…

« Si vous… Savez que c’est tellement dur à le dire »

Elle cacha ses mains pour se cacher de toute la tristesse qui se lisait devant ses yeux.

« JE N’AI RIEN FAIT, J’AI RESTÉ FIGÉ ! Je veux me tuer Matt…»

Voilà, elle avait crié et avait fini dans un trémolo, son ami n’en savait pas plus, mais tout ce qu’elle avait gardé commençait à sortir à la surface… C’était un petit pas, mais un grannnnd pas pour Jenifaël ! Elle tomba lourdement sur le plancher et n’arrivait plus à garder sa force. Mais, elle se devait garder pour le reste, car elle en avait bien besoin pour déballer le reste, ce qui n’était comme je le disais le début de sa page de vie qui était remplis de secret…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Matthieu Emrys
Star Wars
Star Wars
avatar

Nombre de messages : 348
Age du personnage : 31
Localisation : Terre
Date d'inscription : 03/07/2006

MessageSujet: Re: Besoin de parler à un ami [Rp Matthieu Emrys]   Sam 1 Nov - 22:31

Matthieu laissa parler Jeni, sans mot dire. Il laissait toujours des ondes de calme et d'apaisement se répandre à travers la Force dans la pièce. Jeni avait manifestement besoin de parler mais peinait à trouver les mots. Qu'à cela ne tienne, le Jedi était tout sauf impatient. Il laissa donc la jeune femme chercher ses mots sans l'interrompre, un sourire rassurant sur le visage. Sourire vite effacé par l'explosion brutale de Jeni. Mais de quoi parlait-elle donc? Matthieu n'y comprenait rien. Tout ce qu'il voyait c'est que son amie s'éffondrait sous ses yeux, et qu'elle parlait de se tuer... Le Jedi se leva d'un bond. Il attrappa Jenifael et l'assit sur le lit, prenant soin de lui chiper son sabre laser et de le cacher discrètement dans sa propre cape pour le moment. Il se tourna ensuite vers son amie et parla d'un ton ferme.

« Bon, Jeni! On se reprend, et tu recommences ton histoire depuis le début parce que là je n'ai absolument rien compris au film. Je vois bien que cette histoire te ronge, mais si je ne sais pas de quoi il retourne, je ne peux rien faire pour toi. Alors respires un bon coup, calmes-toi et déballes! »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jenifaël Wellan
Star Wars
Star Wars
avatar

Nombre de messages : 54
Age du personnage : 23
Localisation : Sattelite des Jedi
Date d'inscription : 03/10/2014

MessageSujet: Re: Besoin de parler à un ami [Rp Matthieu Emrys]   Mar 4 Nov - 5:31

Jenifaël était en train de souffrir avec tous ses secrets. Elle avait depuis un moment envie de tout déballé. Mais elle n’y arrivait tout simplement pas. De peur d’être jugée ? De peur de ne pas savoir quoi faire avec ça après avoir lancé à la figure tout ce qui le tracassaient ? Elle savait bien qu’un jour les secrets allaient lui peser sur la balance. Mais ce qui préoccupait, c’était le padawan qui l’avait mise au défi de lui déballer à qui il le voudrait le dire. Cela mettait Jeni mal à l’aise et savait bien qu’elle devait le dire à quelqu’un. Mais c’était à qui son choix s’était arrêté ? À Matt, bien sûr. C’était son meilleur ami avec qui elle se sentait bien et aussi elle savait qu’il allait lui aider. En fait, elle l’espérait bien sûr qu’il l’a comprendrais et qu’il serait un peu gentil envers elle. Après lui avoir demandé de le faire venir dans sa chambre et qu’il ait accepté son invitation. Sa tête bouillonnait d’idées qui ne lui annonçaient rien de bon. Maintenant qu’il était devant elle. Elle n’arrivait pas nécessairement à lui dire ce qu’elle avait envie dire. Il était sensiblement patient et sentit les baumes d’apaisement dont elle avait besoin. Bien sûr qu’en partant elle essayait de pédaler en voulant expliquer ses problèmes mais elle n’arrivait pas. C’était comme si sa voix s’était coupé et qu’elle tentait de respirer. Mais ses angoisses et sa panique prenait vraiment le dessus. Elle essayait d’expliquer au chevalier Emrys qu’elle faisait des cauchemars et que c’était Gabriel qui veillait à toutes les nuits, mais elle n’arrivait vraiment pas à placer ses idées en ordres. Puis, plus elle tentait de s’expliquer, plus elle devenait confuse. Ses larmes commencèrent à couler sur le long de son visage en lui tentant de lui exprimer que ce n’était rien que le début.

Mais la suite arrivait un peu trop vite. Elle semblait être prise dans un engrenage ou elle se sentait paralyser carrément, elle se mit à lui dire qu’elle n’avait rien fait et qu’elle voulait s’enlever la vie. Oui, cela faisait un moment qu’elle s’y songeait vraiment beaucoup et cela lui faisait une femme qui n’avait envie que de disparaitre de la civilisation. C’est alors qu’en lui avouant ceci, elle tomba comme une roche sur le plancher et n’arrivait plus à contrôler ses émotions. C’est alors qu’elle sentit les bras de Matthieu qui lui faisait asseoir sur le lit et lui avait parlé d’une voix assez ferme. Elle n’avait pas l’habitude d’entendre son ami de lui sermonner de cette manière-là. Elle essaya le plus possible de respirer parce qu’elle en perdait le souffle tellement qu’elle angoissait et qu’elle s’essaya le plus possible de rester calme. Mais cela était un peu difficile.

« Je… Enfin…. »

Elle prenait un bon coup de respiration pour pouvoir retrouver un peu d’elle-même et puis elle réussit à se calmer. Pas complètement, mais du moins pour lui exprimer ses angoisses ce qui lui pesait ces temps-ci.

« Je fais des cauchemars Matt, je n’en peux plus… Tous les soirs… Parce que… Je me sens coupable… »

Elle essuya ses larmes avec sa manche, puis plaça ses mains croisés sur son ventre.

« Gab…. Gabriel devait me réveiller pour… Pour me calmer… »

Elle chercha le reste de son courage pour déballer le reste. Elle ferma alors un moment ses yeux pour se concentrer sur sa respiration qui devenait de plus en plus sifflante et qu’elle devait se taper pour se calmer. Elle avait l’habitude de souffrir ainsi et le seul truc qu’elle faisait, n’était pas nécessairement conseillé, mais c’était le seul truc qu’elle avait trouvé pour se diriger sa peine vers d’autres distractions. Mais comme Matt était présent dans la pièce, elle ne pouvait pas le faire. Ce n’était pas l’envie qui lui manquait. Machinalement, elle dirigea sa main vers ses vieilles et récentes qui étaient cachés sous sa manche et le gratta tout simplement par vieille habitude qu’elle le faisait ainsi. Elle ouvrit doucement alors ses yeux et n’osa pas regarder Matt dans les yeux puisque pour Jeni c’était une honte. La honte de ne pas avoir pu protéger ceux qu’elle l’aimait tout simplement. D’une voix qui ne semblait pas être celle de l’énergique Jenifaël, c’était plutôt d’une voix qui était sans vie.

« J’ai pas pu sauver ceux que j’aime… Au lieu de bouger mon c*l. J’ai laissé ma famille tuer devant moi… J’aurais pu crier… Non… J’aurais pu retenir… Non plus. J’ai figé, j’ai laissé un Sith tué ma famille. Je suis autant coupable que lui ! »

** Sans le savoir, Jeni avait la faculté de transmettre des images par télékinésie par la pensée. Elle lui montra alors l’incident et le décès de son père et sa mère devant les yeux d’une jeune fillette effrayée qui n’avait que cinq ans. Le pire choc pour la jeune femme, c’était de voir ses sœurs jumelles qui hurlaient parce qu’elles savaient qu’elle allait mourir eux aussi et interpellaient de les aider. Mais Elle n’avait pas bougé de là. Restant sur place, les yeux qui ne semblaient pas comprendre ce qui lui arrivait. Depuis ce jour, on pouvait apercevoir Jeni qui faisait des cauchemars qui avait duré avec les années jusqu’à l’arrivé de Gabriel sous son autorité qui prenait soin de lui bercer et lui mettre ses draps pour l’a rassuré. Puis, on pouvait voir de dos qu’elle s’adonnait à la mutilation pour oublier ses images qui lui terrassaient de plus en plus. **  

Les larmes recommençaient à ruisseler sur son visage qui était maintenant ravagé et mit sa main une nouvelle fois sur son poignet pour le gratter de plus en plus vive. Ce geste était signe d’une grande nervosité. Sa respiration sifflait de plus en plus et n’arrivait plus à contrôler du tout. Les violents spasmes étaient maintenant de la partie. Elle semblait perdre le contrôle de ses moyens et surtout perdre le nord carrément…

« Mmmmaatt……. Tttt…..mmmm »

Elle fixa son regard rougit dans celui de son ami.  Elle voulait ne plus souffrir. Elle était littéralement en train de s’enfoncer dans le chaos… Elle ne semblait plus trouver une seule issus..

_________________
Sa vie, c'est comme des milliers de pages enfermés dans un livre à double clef.
Avoir l'impression de ne jamais savoir s'en sortir.
Arrivera-t-elle à sortir tout ses monstres qui atteignent son coeur?

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Besoin de parler à un ami [Rp Matthieu Emrys]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Besoin de parler à un ami [Rp Matthieu Emrys]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Besoin de parler? - ft. Hannibal Lecter
» Pourquoi nier le fait que l'on a besoin de parler ? {Fourmilier ♥}
» Besoin de parler ?
» Besoin de parler du capitaine | Rose Snow
» Besoin de parler ? ... Moi d'abord {Snow}

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Storyearth, la Terre des Histoires :: Le Satellite des Jedis :: Chambres-
Sauter vers: