Il était une fois une équipe qui découvrit une planète de héros de fiction. Sur Storyearth, ils virent des choses aussi drôles que Voldemort et Crochet voulant envahir un satellite de Jedis. Et qui est cette ombre qui plonge Storyearth dans la terreur ?
 
AccueilAccueil  GalerieGalerie  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Qui a touché ma princesse ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Princesse Kathleen
Contes de Fées/Disney
Contes de Fées/Disney


Nombre de messages : 251
Age du personnage : 30
Date d'inscription : 20/01/2014

MessageSujet: Qui a touché ma princesse ?   Mer 1 Oct - 0:14

Kathleen poussa la porte de la chambre de sa future fille et vérifia que l’enfant dormait toujours. La veille au soir, elles s’étaient retrouvées au retour de la captivité de Kathleen et la jeune femme n’avait pu totalement cacher à son enfant la difficulté de ce qu’elle avait vécu. La fatigue aidant, la petite fille risquait de faire la grasse matinée ce matin là. Kathleen se rendit dans la salle d’eau et se déshabilla complètement, histoire de faire sa toilette. Ce qu’elle vit ne lui plut pas.

Elle ressemblait à Camille la première fois qu’elle était venue dans cette pièce, mais en plus abîmée. Elle avait des bleus partout, y-compris sur le visage. En fait, on aurait pu penser que quelqu’un l’avait tabassée et c’était plus ou moins le cas, même si les coups portés avec la main n’étaient pas l’essentiel des tortures qu’elle avait subies. Et les pires étaient encore les psychologiques. Elle n’oublierait jamais les cris de son meilleur ami. Lui qui était si fort, si puissant, s’était retrouvé démuni et il n’en était pas encore remis. Il n’avait donc pas eu le temps de la soigner.

Soupirant devant l’étendue des dégâts et sachant qu’elle ne pourrait pas y faire grand-chose, elle se lava et s’habilla avant de sortir de ses Appartements pour aller s’assurer que Matthieu allait bien. Mais alors qu’elle sortait, elle se heurta violemment à quelqu’un et retomba sur le sol. En levant les yeux, elle croisa ceux de celui qu’elle avait bousculé.

« D… Dewan ? »

_________________


Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Prince Dewan
Prince of Persia
Prince of Persia


Nombre de messages : 80
Age du personnage : 26
Localisation : Royaume d'Ariel
Date d'inscription : 17/02/2014

MessageSujet: Re: Qui a touché ma princesse ?   Jeu 2 Oct - 0:42

Le prince était inquiet, il avait passé les jours à demander les nouvelles aux gardes, si bien que l’un deux l’avaient envoyé sous les coups de leur épées. Il ne pouvait pas faire grand-chose que d’espérer que sa dulcinée n’ait rien. Il ne savait rien de ce qui se passait, ne lui disant rien POINT. Ce qui enrageait de plus en plus le pauvre prince qui devait prendre son mal en patience. Puis, c’était un après-midi ou Dewan avait finalement finit une autre création de sa sculpture en bois pour lui faire passer sa nervosité. Il entendit alors des acclamations et des cris. Cela supposait que la princesse était enfin de retour au château. Il rentra alors dans sa maison pour se changer et alla en se pressant en direction du château.

Il marcha rapidement dans les couloirs et les domestiques ne devaient de se faire prier de se tasser, sinon ils allaient recevoir une bousculade de sa part involontairement. Mais, il n’avait plus freiné puisqu’une domestique sortit de la chambre d’eau et se foncèrent les deux ce qui n’avaient que résultat qu’ils tombaient tous les deux sur le plancher.

« Mince, je vous prie de m’excuser. »

Qu’il lâcha en l’aidant à se relever. Il n’avait pas l’habitude de réagir ainsi, mais quand il s’agissait de sa Kathy, il était hors de lui. Il n’arrivait pas à comprendre ces événements et encore moins sur sa disparition. Mais il allait le savoir très bientôt. Mais il devait s’occuper d’abord de cette dame qui n’avait été qu’une victime dans sa maladresse.

« Est-ce que vous allez bien ? »

« Je… crois que oui… Merci »

Elle semblait plus sonnée qu’autre chose et il se sentait imbécile de ne pas faire attention. Surtout que dans le château, c’était comme si y avait pleins de fourmis qui se promenaient dans tous les sens. Il était pourtant habitué dans ce genre d’activité et il se sentait mal pour la servante.

« Bien, je vais vous envoyer quelqu’un pour que vous reposiez un peu. »

Il appela un garde qui lui demander de l’accompagner pour prévenir d’une faiblesse et en informer Matthieu si elle avait un malaise. Le garde acquiesça et emmena la dame malgré les protestations. Il ne voulait que s’assurer qu’elle allait bien malgré qu’elle dise de son plein gré l’affirmatif. Il se retourna alors en direction de sa porte de son appartement. Il allait alors frapper à sa porte quand soudain il recevra un coup de la porte sur son corps ce qui le fessa voler le pauvre Dewan contre le mur du couloir d’en face. Il était couché et sembla ne pas comprendre ce qui lui passait.

« Aie… »

C’est alors que la voix qu’il reconnaissait se mit à se sortir de son choc.

« D…Dewan ? »

Il se leva tant bien que mal, mais il réussissait tout de même, il s’approcha alors de sa belle. C’est alors qu’il vit sa douce avec des bleus quasi partout sur son corps, de même que sur son visage.

« Bon sang Kathy ? Que s’est-il passé ? »

Il n’osa pas le toucher, car les bleus lui rappelaient la douce Camille et cela lui faisait mal. Le prince n’arrivait pas à y croire qu’elle avait été couverte de bleue et il était en colère contre la personne qui lui avait fait ça.

« Mon amour, dis moi qui vous a fait tant de cruauté ? Que je le bats autant qu’il vous a fait à vous ! Dis-moi si je me trompe, Est-ce les parents de Camille? »

Il en était choqué, qu’il ruminait de rage. Qui est celui ou celle qui l’a fait souffrir à ce point ? Pour Dewan, il n’accepterait jamais qu’une se produise à une personne qu’il aime. Camille et ensuite Kathleen. Est-ce les parents de Camille qui l’ont fait pour se venger ? Il espérait que la réponse soit positive, car il allait s’en charger personnellement et croyez le car l’injustice d’une femme est celui d’être battue et être couverte de bleues. Il se rumina encore plus et attendit impatiemment la réponse tous en se marmonnant des jargons qu’il se le disait pour lui-même.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Princesse Kathleen
Contes de Fées/Disney
Contes de Fées/Disney


Nombre de messages : 251
Age du personnage : 30
Date d'inscription : 20/01/2014

MessageSujet: Re: Qui a touché ma princesse ?   Jeu 2 Oct - 20:45

C’était bien son prince charmant qui venait de lui rentrer dedans au sens littéral du terme. Elle s’était attendue à tout sauf à le rencontrer directement en sortant de la pièce. Elle devinait qu’il avait dû passer voir la petite Camille pendant son enlèvement, mais elle ne savait pas qu’il avait l’habitude de venir la trouver de si bon matin. Aussitôt, il lui posa des questions sur son enlèvement et sur ce qui lui était arrivé. Il regarda tout aussi fixement les coups et les blessures que la jeune femme avait sur son visage et elle en fut aussitôt toute honteuse, détournant le regard et ses joues rougissant fortement.

Honteuse, elle se releva le laissant s’approcher pour la regarder de plus près et l’écoutant lui demander qui lui avait fait ça. Il n’était pas question que Dewan aille en découdre avec Dark Vador, mais surtout, elle était honteuse de ce qui lui était arrivée et en éprouvait de la peur et de la gêne. Aussi n’osa-t-elle pas avouer à Dewan qu’on l’avait torturée et qu’on avait aussi torturé son ami, son frère d’adoption, sous ses yeux mais aussi derrière une porte verrouillée où elle ne pouvait le voir, juste l’entendre.

« Je… Ce n’est rien… »

_________________


Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Prince Dewan
Prince of Persia
Prince of Persia


Nombre de messages : 80
Age du personnage : 26
Localisation : Royaume d'Ariel
Date d'inscription : 17/02/2014

MessageSujet: Re: Qui a touché ma princesse ?   Jeu 2 Oct - 21:43

Il leva les yeux au ciel quand sa réponse n’était pas ce qu’il attendait. Quoi ? Que c’était rien ? Avait-t-elle reçu un coup sur la tête. Elle ne peut certainement pas répondre par c’est rien du tout. Non visiblement, il n’accepterait certainement pas de cette réponse. De plus, elle était couverte de bleue pas à une place là, c’était plutôt PARTOUT !

« Kathy, vous… vous ne pouvez pas me passer sous silence … Rappelez-vous de Camille comment elle était à son arrivé ici. Elle a été faible et nous avons dû l’aider à s’en remettre. C’est la même chose pour vous. Dite moi ce qui s’est passé nom de Dieu ! Ce n’est pas vrai que je vais rester à ne rien faire. »

Il osa de lui donner un doux baiser sur son front. Il tenta de l’a ramené dans ses appartements. Il ne savait pas si elle allait le suivre ou elle allait partir.

« Si vous ne m’expliquez pas, je vais me charger de parler de votre cas avec Matthieu, lui il aura intérêt à me dire tout ce qui s’est passé ! »

Il était sérieux, il ne pouvait pas l’a laissé dans cette état sans avoir rien fait. Surtout pour l’estime pour sa douce qui devait souffrir énormément de martyr…

« Alors, vous préférez que j'aille voir Matthieu ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Princesse Kathleen
Contes de Fées/Disney
Contes de Fées/Disney


Nombre de messages : 251
Age du personnage : 30
Date d'inscription : 20/01/2014

MessageSujet: Re: Qui a touché ma princesse ?   Jeu 2 Oct - 23:06

Elle était toujours rouge vif quand il lui fit remarquer qu’elle n’avait pas le droit de passer sous silence ce qui lui était arrivée. Pas auprès de lui en tout cas. Kathleen savait qu’il disait vrai. Elle savait que, même s’ils n’étaient pas encore fiancés, il lui proposerait bientôt le mariage. Il l’aurait déjà fait si elle n’avait pas été enlevée. Et elle savait aussi qu’elle accepterait. Or, elle ne devait rien cacher à son fiancé. D’ailleurs, elle ne le voulait pas. Quand il l’embrassa sur le front, elle se sentit fondre.

Elle n’avait, de toute façon, pas la force de résister quand il l’entraîna dans ses Appartements, elle se contenta de lui faire signe de rester discret car la petite Camille dormait. Il menaça alors la jeune femme d’aller prévenir Matthieu et un doux sourire naquit sur les lèvres de la jeune princesse. Ce cher amour la connaissait déjà si bien. Il savait que nul ne pourrait mieux l’obliger à parler de ce qu’elle vivait que Matt. Mais en l’occurrence, que Dewan aille voir Matt n’était pas une idée des plus brillantes.

« Non, c’est inutile. Il sait déjà ce qui m’est arrivé et il n’est pas dans un meilleur état que moi. Laissez-le se reposer, je vous prie. Il en a plus que besoin. De toute façon, vous avez raison, vous méritez de le savoir, c’est juste que… je… je supporte si mal… ce qui s’est passé… »

Les larmes sortirent malgré elle et elle tomba à genoux, une main sur le visage. En sachant qu’elle devrait le raconter à Dewan, les images de son agression passèrent devant ses yeux en pensée et elle se sentie assaillie. Les cris de Matthieu, la douleur, la peur, tout se mélangeait dans son esprit.

« Je suis si désolée ! » dit-elle en pleurant.

_________________


Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Prince Dewan
Prince of Persia
Prince of Persia


Nombre de messages : 80
Age du personnage : 26
Localisation : Royaume d'Ariel
Date d'inscription : 17/02/2014

MessageSujet: Re: Qui a touché ma princesse ?   Jeu 2 Oct - 23:36

Il était furieux de son état, furieux de voir sa douce souffrir d’avantage. Il tenta de l’a ramené à ses quartiers. Elle fit signe que la petite Camille était encore endormie. Il espérait que Camille puisse dormir encore pendant un moment. Quand il prononça cette menace d’aller avertir Matthieu, il vit un sourire sortir de son visage. Elle lui annonçait qu’il savait ce qui s’était passé. Le laisser reposer ? Il en avait plus de questions qu’il n’en avait au début. Diantre ! Que se passe-t-il pour que Matthieu ne soit pas en meilleur état.

« Je…. Kath… Matthieu était avec vous ? Que s’est-il passé pour ?... Je… »

Il ne savait plus quoi faire ni quoi dire, il n’avait pas été formé pour consoler une femme en détresse. Il était plutôt habile de se battre et d’en venir à la nouvelle. Voir Kathleen se sentir faible lui faisait sentir coupable. Coupable de quoi ? Il n’en savait rien. Tout ce qu’il voulait c’était abréger ses souffrances, quitte à souffrir pour lui-même ! En voulant prendre doucement ses mains, il vit les larmes ruisseler sur son visage. L’a voir si démunie le faisait couler aussi ses propres larmes. Comment ne pas être insensible face à sa peine si grande. Ne sachant rien lui tuait terriblement. Puis, elle tomba à genou en se cachant son visage d’une main. Ne sachant pas quoi faire, elle était désolée, désolé qu’elle en soit pas capable de lui parler. Il se rendit compte que crier ne servait rien. Elle n’avait pas besoin de ça, ni encore d’être bousculer. Cela lui faisait penser à Camille et il ferma ses yeux. Il soupirait de découragement. Quand il se rouvrit, il se détacha sa ceinture qui contenaient ses sabres et le posa sur le lit délicatement de peur réveiller son petit oisillon qui dormait à côté et s’accroupie devant elle. Il se risqua de poser ses mains sur ses épaules pour lui signifier son appui.

« Kath, vous n’avez pas à être désolé. C’est moi qui devrais l’être. Je suis désolé de ne pas savoir prendre soin de vous. Je suis votre futur époux et j’ai échoué à ma tâche en tant que fiancé. Comment je peux supporter vous voir si affaiblie, si méconnaissance avec de tant de souffrance dans votre cœur ? Je suis là pour vous, je vous écouterais, je vous prendrez dans vos bras. Aidez-moi à savoir ce que vous attendez de moi et je le ferais pour vous. »

Il avait les yeux rougis. Il semblait avoir perdu la prestance de ce qu’il avait. Voir une femme dans une vulnérabilité ainsi, lui causa bien des douleurs à son pauvre cœur qui n’avait pas été guérie encore par la violence de ce qu’avais vécue Camille. Voir Kath lui chagrinait au point qu’il souffrait lui aussi.

« Je vous aime, énormément. C’est là que je me rends compte, que vous m’êtes précieuse… »

Il plaça ses mains sur ses mains et enleva de son visage. Les larmes tombèrent sur ses mains et lui donna un des bises sur sa main en signe de réconfort… En attendant qu’elle se sente mieux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Princesse Kathleen
Contes de Fées/Disney
Contes de Fées/Disney


Nombre de messages : 251
Age du personnage : 30
Date d'inscription : 20/01/2014

MessageSujet: Re: Qui a touché ma princesse ?   Jeu 2 Oct - 23:54

Quand son regard croisa celui de son prince, et bien que les larmes coulassent toujours sur son visage meurtri, la jeune princesse se sentit touchée par une nouvelle force intérieure. L’amour et le soutien de Dewan lui étaient plus précieux que tout et elle ne put que fondre dans ses bras après qu’il eut embrassé ses mains, se coller contre lui et pleurer toutes les larmes de son corps, recherchant auprès de l’homme qu’elle aimait ce soutien et cette protection qui lui avaient fait défaut quelques jours plus tôt.

Il lui fallu quelques minutes pour se calmer, mais elle essuya alors ses larmes et se moucha avant de se relever, soutenue par le jeune prince qui semblait quand-même quelque peu désemparé. En le remerciant d’un regard chargé de gratitude, elle alla s’asseoir sur une des chaises présentes dans l’antichambre, invitant par le même Dewan à en faire autant. Posant son front dans sa main, le bras posé sur l’accoudoir, elle ne savait pas tellement par où commencer. Et elle décida de lui expliquer en commençant par le début de l’histoire.

« Tout a commencé pendant que j’effectuais les visites aux pauvres dans la partie du royaume que je n’avais pas encore pu contrôler. Vous savez que je suis vigilante afin qu’aucun de nos sujets ne souffre de la faim, du froid ou de la maladie. Seulement, quelqu’un… » Elle songea qu’il valait mieux nommer les ennemis. Ce serait plus clair pour Dewan. « Il s’appelle DarkVador. C’est un Seigneur Sith, c'est-à-dire que ses pouvoirs sont issus de la Force, comme ceux de Matt, et non, comme nous, de la magie, seulement… seulement Vador est adepte des voies du Mal alors que Matthieu est adepte des voies du bien. »

C’était une façon simpliste d’exprimer les choses mais c’était ce qu’il pouvait y avoir de plus clair pour Dewan. Il comprendrait ainsi à peu de choses près la façon dont les choses se dessinaient. Et puis, il comprendrait pourquoi Matt était là-bas.

« Vador a ourdi un complot pour précipiter Matthieu sur les voies du mal. Il souhaite plus que tout qu’il le rejoigne. C’est lui qui est responsable de la mort des Emrys, les parents de Matt et de Léa. Il a enlevé Matt à l’époque, afin de le forcer à le rejoindre, mais il a échoué et Maître Yoda, le plus grand défenseur du bien parmi ceux qui utilisent la Force, a réussi à le sauver. »

Ca c’était pour l’histoire de base, pour qu’il comprenne les tenants et les aboutissants de l’affaire. Mais maintenant, on allait aborder la partie compliquée, la partie qui risquait de toucher Dewan au plus profond de son cœur.

« Le jour où je suis allée visiter le peuple, Vador m’a enlevée. »

_________________


Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Prince Dewan
Prince of Persia
Prince of Persia


Nombre de messages : 80
Age du personnage : 26
Localisation : Royaume d'Ariel
Date d'inscription : 17/02/2014

MessageSujet: Re: Qui a touché ma princesse ?   Ven 3 Oct - 16:32

Le prince était maintenant vis à vis de la princesse et avait mis ses mains sur ses épaules. Il ne savait pas quoi faire et surtout soulager les souffrances. En attendant qu’elle fasse quelques choses ou qu’elle parle. C’est alors qu’il reçut sa douce dans ses bras et pleurant encore intensivement. Il lui blotti de ses bras en s’assurant de ne pas l’a serré trop. De peur qu’elle ait encore plus mal. Il l’a laissait pleurer, on disait que laisser pleurer les gens, eh bien, semble-t-il que ça faisait du bien. Il recevait les gouttelettes sur lui-même, mais se disait qu’il en avait maintenant l’habitude d’en recevoir. Par simple accident, ou comme Kathy qui déversa des milliers gouttelettes d’eau à en croire qu’il allait recevoir un sceau d’eau sur lui.

« Je suis là, pleure. Je vais juste attendre que vous soyez mieux »

Il mit sa main sur le derrière de son cou tout en ayant la tête de son amie sur son torse. Il lui lança un bisou sur le crane pour l’encourager. Il n’aimait pas voir pleurer, mais elle devait passer par là, si veut qu’elle s’en sorte prochainement. Cela avait pris un moment avant qu’elle se sente mieux. Elle s’essuya et moucha avant de se relever. Il sentit alors le poids de celle-ci sur le sien ce qui lui avait failli tomber par en arrière. Mais heureusement, qu’il avait de la bon réflexe pour se remettre en équilibre tout maintenant sa Kathy. Il vit son regard plein de tendresse dans ses yeux et alla s’asseoir sur une des chaises qui étaient présentes dans la pièce. Elle l’invita alors qu’il fasse la même chose. Il alla rapidement s’asseoir et attendit qu’elle lui parle. Il ne savait pas ce qu’il allait entendre, mais il savait d’avance que cela ne serait pas fameux. Il prit alors une respiration pour se détendre car il se sentait nerveux. Il vit alors sa douce dans une position qu’il ne l’avait pas vu auparavant. Il n’aimait pas voir alors sa chère âme sœur agit de cette façon. Puis, elle commença à relater le début de l’histoire…

« Oui ? »

Il le laissa continuer à son rythme et compris qu’il y avait un seigneur Sith qui avait emprunté la voie du mal et que Matt était le bien. Il commença à brosser un tableau.

« Continuez, je suis là.. »

Il prit sa main pour l’encourager et laissa encore une fois lui expliquer son histoire. Déjà entendre que Val machin truc avait tué la famille de Matt et de sa sœur, il fallait qu’il soit sans cœur. Tuer sa famille, nom de dieu. Il pouvait imaginer de ce que Matt et Léa avait pu ressentir. Il pensa alors à sa famille, il en était certain qu’il ne s’en remettrait pas du tout si tous mourrait. Puis, elle commença à relater quand sa douce avait été kidnappée. Il sentait qu’il allait devoir calmer son calme et la laisser s’expliquer. Il sera encore plus fort sa main sans pour autant l’à faire souffrir. Il voulait qu’elle sache qu’il allait lui apporter le soutien dont elle aurait besoin. Il était intelligent pour savoir que l’affaire allait créer des remous. C’était encore frais dans sa mémoire de la pauvre princesse.

« Ensuite ? Qu’est-ce qui s’est passé ? »

Il gardait son moral positif mais il trouvait difficile de gérer cette partie-là. Il se devait être impassible pour qu’elle puisse dire la vérité. Mais c’était un effort surhumain et il devait acquitter à sa tâche. Il savait qu’il en savoir plus sur les ses bleues et ses cicatrices profondes. Juste là, il en avait la chair de pouls de ce qu’il pourrait découvrir en allant plus loin dans ses souffrances. Il sentait qu’elle avait beaucoup de courage, il ne pouvait pas rien faire que de lui donner un baisé sur son front. Il tassa sa chaise pour sentir son corps sur le sien et posa une main sur son épaule. Il passa rapidement un coup d’œil à la porte de la chambre de Camille et vit qu’elle n’est pas encore réveillée. Par chance, sinon il aurait du gérer les crises de Kath et aussi de sa petite Camille qui était encore fragile. Deux âmes brisés, c’est aussi deux âmes à réparer. Quand il s’agissait des femmes, il se sentait encore plus démunie. À quand un monde de paix, ou les gens seront en sécurité ? Ce n’est pas demain que ça aura lieu. Mais en attendant, peut-on essayer de se protéger contre leur violence ? À en voir les deux femmes de sa vie, on ne peut être sûr de rien et c’est ce qui attrista Dewan de beaucoup…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Princesse Kathleen
Contes de Fées/Disney
Contes de Fées/Disney


Nombre de messages : 251
Age du personnage : 30
Date d'inscription : 20/01/2014

MessageSujet: Re: Qui a touché ma princesse ?   Ven 3 Oct - 23:26

Son tendre prince la laissa pleurer tout son soûl dans ses bras et cela fit du bien à Kathleen qui se soulagea ainsi de ses douleurs psychologiques avant d’entamer le récit de ses mésaventures. A chaque moment douloureux de son histoire, Dewan prenait le temps de l’encourager et de lui manifester son soutien par sa présence. Elle lui en était reconnaissante. Maintenant qu’elle avait commencé, se sentir soutenue l’aiderait à poursuivre. Quand elle avoua que Vador l’avait enlevée, il la pria de poursuivre.

« Au début, j’étais toute seule avec Vador. Il m’a parlé de son plan, de Matthieu. Il était cruel et effrayant, et il savait comment entretenir ma peur de lui. Et puis aussi, il… »

Cela commençait. Les choses difficiles à dire. Les larmes qui allaient remonter à la surface et le nœud dans l’estomac qui allait s’intensifier au fur et à mesure qu’elle entrerait dans le vif du sujet. Il lui serait impossible de tout décrire, de tout lui expliquer, mais elle savait qu’elle devrait lui parler pour qu’il comprenne et qu’il soit satisfait. Il devait en savoir plus sur ce qui s’était passé. Elle étouffa un sanglot mais sa voix semblait brisée lorsqu’elle reprit la parole et un sanglot s’entendait encore dedans.

« Il m’a fait mal… très mal… je ne sais pas comment ça s’appelle… une sorte de pouvoir… un peu comme un Doloris chez nous… J’ai eu si mal, Mon dieu… »

Les larmes affluèrent et elle porta de nouveau la main à son visage comme pour les dissimuler. Elle reprit son mouchoir pour s’essuyer le visage et s’efforça de reprendre le contrôle. Mais c’était difficile, très difficile.

« Quand Matthieu est arrivé pour me sauver, Vador l’a privé de ses pouvoirs et ils nous a torturés, tous les deux, à l’aide de ce pouvoir, ce Doloris des Siths. Et il nous a aussi enfermés dans des cellules séparées. Je l’entendais hurler, Dewan, je l’entendais hurler si fort. Et je ne savais pas ce qu’il lui faisait, j’ai eu si mal pour lui et j’avais si peur. Et il l’a vécu, lui aussi. »

Cette fois, ce furent les deux mains qui cachèrent le visage de la belle, honteuse et si effrayée encore par les réminiscences de ces souvenirs de douleur. Elle avait l’impression de ressentir à nouveau le mal de cet endroit, dans son cœur, dans son âme. Et seules les larmes qui coulaient pouvaient l’épancher.

_________________


Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Prince Dewan
Prince of Persia
Prince of Persia


Nombre de messages : 80
Age du personnage : 26
Localisation : Royaume d'Ariel
Date d'inscription : 17/02/2014

MessageSujet: Re: Qui a touché ma princesse ?   Sam 4 Oct - 0:58

Dewan faisait tout son possible pour être celui qui l’écouter sa meilleure amie. Il ravala alors ses larmes quand il sut de plus en plus de son histoire. C’était carrément diabolique, tellement méchant. Elle ne méritait pas que Kathleen et que Matthieu ait pu vivre dans la terreur comme ça. Il mordu sa langue pour ne pas blasphémer devant elle de toute les insultes qu’il pourrait lui sortir et qu’elle regretterait. À force de se faire mordre, il sentit le sang couler dans sa bouche, mais il n’en faisait pas le cas. Il posa alors sa main sur la sienne. Il en avait le cœur chaviré quand il vit que sa voix s’étrangle pour raconter la suite. Bon sang, l’entendre pleurer et d’entendre ces propos le faisait réagir beaucoup. Il ne put que fermer les yeux et il sentit les larmes couler. C’était dur d’entendre, dur de découvrir toute la terreur qu’elle a vécu. Par la suite, elle porta une main sur son visage et essaya de reprendre son contrôle. Dewan ne pouvait que réagir en étant de plus en plus bouleversé et craignait que le pire fût à venir. Il ne pouvait rien y faire que de se lever. Il marcha de long en large en se demande de ce qu’elle pourrait lui sortir encore une fois. Déjà qu’entendre ce qu’il savait déjà c’était largement cruel. Et là, c’était quoi la suite ? Ce qui suivit le pâli. Le fameux Doloris qu’il avait appris dans ses cours d’école dans le collège de magie lui glaça le sang. Il imaginait bien la scène, Matthieu qui criait dans une des salles et son amie Kath dans une autre. Ne pouvant rien faire que d’entendre des hurlements puissants. C’était un sort impardonnable. Un sort qu’il ne fallait l’utiliser sur les gens qui n’avaient aucune espèce d’idée c’était quoi la vie humaine. C’était incroyable de comment on pouvait être méchant vis-à-vis des innocents comme eux.

Il se retourna, les yeux baignés dans ses larmes, il s’avança pour le prendre dans ses bras. Elle avait caché son visage dans ses mains. Le prince n’avait qu’un envie, de partir et de frapper sur un mur jusqu’à ce qu’il ait mal. C’était une réaction typiquement mal et ça lui aurait fait certainement du bien. Mais il devait rester auprès d’elle, c’était le mieux pour elle et elle devait avoir besoin de réconfort et c’est là qu’il rentre en ligne de compte. Toujours avec le teint livide, il allait tenter de l’a réconforté.

« Oh mon dieu Kath…. Je… J’aurais… J’aurais aimé que ça soit moi qui le vive au lieu de vous. J’aurais…. J’aurais aimé le vivre à votre place…. »

Sa voix s’étrangla, il ne pouvait rien y faire que de lui caresser ses cheveux. Il se leva et marcha encore une fois. Ses poings étaient maintenant serrer. Il était enragé, très en colère On ne fait pas vivre de cette manière, surtout à une princesse BON SANG !

« Je vais le retrouver cet homme, lui faire souffrir comme ils vous on fait… Je ne peux en rester les mains croisées. Ce n’est pas dans ma nature… »

La respiration était courte, il devenait rouge. Ce fameux Valdor était mieux qu’il soit préparé. Parce que lui il l’était ! En prenant sa ceinture ou il l’avait laissé qui contenait ses sabres, il l’attacha d’un coup sec.

« Je vais le traquer Kath, je vais le retrouver cet enfant de *** (mettez le sacre que vous voulez). Et le désarmer pour que d’autres innocents ne le vivent. Pour….. »

Il n’arrivait plus à finaliser sa phrase. Il avait de la peine pour ses deux amis. Il n’en revenait pas qu’ils aient subit de la violence de cette façon. Non vraiment pas !...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Princesse Kathleen
Contes de Fées/Disney
Contes de Fées/Disney


Nombre de messages : 251
Age du personnage : 30
Date d'inscription : 20/01/2014

MessageSujet: Re: Qui a touché ma princesse ?   Dim 5 Oct - 19:58

Kathleen se rendit à-peine compte des tourments dans lesquels Dewan était plongé pendant qu’elle parlait mais quand elle releva la tête et le vit marcher de long en large, probablement pour contenir sa colère, elle en fut bouleversée. Elle ne pouvait pas le laisser souffrir à sa place, mais elle ne pouvait pas lui cacher ce qui s’était passé non plus. Il finit par venir la voir alors qu’elle pleurait à chaudes larmes pour la cajoler.

Il pleurait lui aussi, et il avait du se mordre la langue ou la joue car il avait un peu de sang séché au coin de la bouche. Touchée, elle l’essuya d’un doigt et sécha ses larmes de la même façon, en profitant pour caresser sa joue. Puis, elle se leva pour aller lui chercher un mouchoir, le lui donna et utilisa le sien pour essuyer ses larmes et se calmer. Elle l’entendit alors parler d’aller donner une leçon à Vador.

« NON ! » hurla-t-elle d’une voix désespérée en se redressant, avant de se rappeler soudainement Camille endormie dans l’autre pièce et de se reprendre en parlant plus doucement. « Non, Dewan, non, il ne faut pas y aller ! Vador n’est pas un sorcier, c’est un Sith. La Force ne fonctionne pas comme la magie et je doute que même Dumbledore pût l’affronter et avoir le dessus aisément sur lui. Encore moins un simple sorcier. Alors pensez à vous, qui n’avez plus de pouvoirs. Comment résisteriez-vous ? Vous mourriez, Dewan ? »

Et cette perspective était totalement insupportable. Penser que cet homme qu’elle aimait pouvait mourir de la main de celui qui avait déjà assassiné les parents de Matthieu, penser que cet homme pouvait mourir seulement, cela, Kathleen ne pouvait le supporter. Car elle avait déjà trop perdu dans toutes ces guerres, dans tous ses combats. Elle avait failli perdre ses parents parce qu’une femme avait voulu nuire à Lancel, elle avait failli perdre son meilleur ami parce qu’un Sith voulait l’entraîner sur la voie des ténèbres, elle avait failli perdre l’autre Matthieu parce que ses parents le maltraitaient. Il n’était pas question qu’elle laisse Dewan risquer sa vie à son tour.

« Pensez donc à moi ! Que ferais-je sans vous, mon bien-aimé ? Et Camille, Camille qui vous voit déjà comme un père aimant et tendre, Camille qui vous aime de tout son cœur, qui est déjà si inquiète pour moi. L’abandonneriez-vous pour une vengeance dont j’ai tout lieu de penser que vous ne pourrez sortir que mort ? Non, je vous en prie. Camille a besoin de vous. Nous avons toutes les deux besoin de vous. »

Ce disant, elle s’était approchée de Dewan et se retrouvait maintenant collée contre lui, ses deux mains posées sur le torse du prince, ses yeux, remplis de larmes qui coulaient toutes seules, noyés dans ceux du jeune homme. Sa voix s’apaisait, doucement, continuellement, et c’est dans un véritable murmure, à-peine audible, qu’elle acheva :

« J’ai besoin de toi, Dewan. »

_________________


Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Prince Dewan
Prince of Persia
Prince of Persia


Nombre de messages : 80
Age du personnage : 26
Localisation : Royaume d'Ariel
Date d'inscription : 17/02/2014

MessageSujet: Re: Qui a touché ma princesse ?   Dim 5 Oct - 21:15

Son cœur était remplie de hargne pour celui qui l’avait blessé ses deux amis. Les siens souffres et lui il souffrait de les voir aussi démunie, aussi vulnérable qu’il soit. Il devait passer voir Matt éventuellement pour lui soutenir. Il devait souffrir de son côté pour s’être une victime de la machination de Valdor. Ce n’était pas vrai qu’il là à rien faire. Il se faire un point d’honneur pour le neutraliser une fois pour toute. Il sentit alors les doigts fragiles de son doux bien-aimé et enleva toute trace de ses larmes avec sa main. Quelle délicatesse attention. Il répondit à sa douceur en lui retenant sa main sur son visage. Elle était douce et très délicate. Il lui embrassa pour lui signifier son appui. Mais il ne pouvait ne pas se sentir mal à la vue de son corps couvert de bleu. C’était impensable pour Dewan qu’elle ait été victime de la même façon que Camille. Mais cette fois-ci, c’était plus que dommage physique et aussi psychologique. Il s’en voulait de ne pas avoir porté attention aux alentours de la cour. S’il avait vu quoi que ce soit, il l’aurait confronté pour qu’il soit hors d’état de le nuire.

En prenant sa ceinture, il lui annonça son intention de partir à sa chasse. C’est alors qu’il entendit un non assez catégorique qu’il lui fait sursauter et failli perdre ses sabres parterre. En regardant la princesse lui relater ses argumentations. Il y avait un mot qui lui avait accroché et qu’il ne voulait pas s’en aller. « Lors pensez à vous, qui n’avez plus de pouvoirs. Comment résisteriez-vous ? Vous mourriez, Dewan ? » Il ne savait pas quoi répondre, il ne savait pas quoi dire. Si ce qu’elle dit était vrai, il irait alors mourir au nom du Royaume au nom de la reine d’Ariel et le roi Eric et il le fera pour Matt et pour la princesse Kathleen plus précisément. Oui c’est ce qu’il ferait.

« Kath, s’il y a quelque chose dans ma vie de plus important que je le chéri de tout mon cœur et mon âme est le sens de justice. Vous savez, père et mère m’ont appris depuis mon jeune âge une chose que je n’ai pas oublié. Si je vois des gens que j’aime, des gens qui ne sont qu’innocent lors d’un crime, d’une bataille ou d’une autre façon qu’il le soit. Il m’a toujours dit ceci : La beauté de la vie, c’est qu’un jour les gens souviendront de ton nom. Qu’un beau jour que ce soit réussi ou dans l’échec. Les gens s’en souvienne, parce qu’il y avait une personne sur terre, qui avait le sens de justice et qu’il voulait rendre le monde plus beau et de paix. Kath, j’y crois, même si faut qu’un jour je meurs. J’aime mieux mourir pour protéger la vie des autres. Vous protéger de toi et de Matt. Je ne regretterais jamais de vous avoir connu. Votre beauté, votre cœur si grand qu’un homme comme moi puisse accéder d’atteindre les étoiles. Vous êtes mon souffle et ma vie. Je ne veux plus qu’un autre malheur se fasse encore. J’aime mieux aller au front. C’est ce que j’ai toujours fait princesse. Tu ne peux pas m’en empêcher, tu ne peux pas… »

Il avait à présent les larmes qui coulaient, ruisselaient sur son visage ravagé par la peine, par la colère et par ses propres valeurs de la vie. Il ne pouvait ne pas le faire. C’était ce qu’il devait faire. Il ne pouvait pas refuser ce chemin. Il l’a remerciait de l’avoir aimé, de l’avoir encouragé. Il avait une Camille avec qui il avait donné son cœur, son âme. C’était son destin, son heure de prendre la vengeance. Il voyait une Kathy désemparer. Il se devait préparer à l’a quitté malgré son amour qu’il avait pour elle. Il l’aimait trop, trop au point d’en mourir. Mais c’était ainsi son choix, il ne pouvait plus reculer. Non… Mais ses paroles l’ont durement touché, il se sentait faiblir par ses propos déchirants. Il pensait donc à sa Camille avec qui il l’avait cajolé, l’aimer et ainsi de l’aider à s’épanouir. Il l’aimait cette petite peste, il l’aimait d’amour. Que dire de sa douce fleur, lui dire combien qu’elle ferait sans lui, qu’elle ne pouvait rien faire sans lui. Il ne savait plus quoi faire, il ne savait plus ce qui était bien. Il avait promis de faire ce qu’il avait appris mais… Entendre sa bien-aimé agir de la sorte, il s’en voudrait de l’abandonner ainsi toute seule avec Camille. Puis, la phrase qui le faisait encore plus pâlir quand il sentit ses douces mains sur lui et lui dire combien qu’elle avait besoin de sa présence.

« Kath…. »

Il savait qu’elle avait gagné, il allait craquer sous le poids de sa conscience. Il ne pouvait ne pas dire non à ces demandent qui l’a touchait au cœur. Il lui sera sous son étreinte et posa sa tête sur la sienne.

« Je resterais, même si ce n’est pas le choix que j’aurais pris. Mais je ne peux vous laisser et Camille sans sécurité. Je vous demande pardon. »


Il mit sa mains sous son menton et le fit lever, il pouvait à présent voir ses yeux embrouillés par ses larmes. Il lui sourit intensément et rendit un baisé. Il mit alors ses mains sur son visage et fixa dans celui les siennes.

« Je vous aimes Kathleen. »

Il se détacha de son emprise et enleva sa ceinture. Il le déposa sur une chaise qui lui appartenait et enleva sa veste question de se sentir léger. Il retourna près d’elle et lui pris ses mains.

« Vous êtes importante pour moi, juste vous perdre m’est intolérable, juste vous voir blesser est encore le pire châtiment qu’on me fait.»

Il caressa alors sa joue avec sa main, question de lui apporter le confort et lui essuya les larmes qui continuaient de ruisseler sur son pauvre visage.

« Je vous prie d’arrêter de pleurer, je serais là pour vous Kath, vous avez ma promesse. »

Il n’en pouvait plus de l’à pleurer qu’il s’approcha et le serra encore plus fort. Il se mit à caresser son dos pour lui faire diminuer sa peine. Il n’aimait pas l’a comme ça. Cela le rendait triste et dire que c’était sa faute. Il devait bien s’avouer qu’il excelle bien dans l’art de faire de la peine aux autres. Pauvre idiot !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Princesse Kathleen
Contes de Fées/Disney
Contes de Fées/Disney


Nombre de messages : 251
Age du personnage : 30
Date d'inscription : 20/01/2014

MessageSujet: Re: Qui a touché ma princesse ?   Lun 6 Oct - 21:32

Quand elle entendit ses premières paroles, son intention de se sacrifier pour elle et pour Camille, elle ne put que pousser un cri d’horreur. Il ne pouvait vraiment pas préférer la mort à leurs propres sécurités à tous. Et pour une fois, elle fut tentée de se servir de son pouvoir d’Altesse Royale pour lui ordonner de rester. Il était peut-être prince, peut-être même son prince, mais pour autant il n’en demeurait pas moins qu’il devait lui obéir de la façon qu’elle entendait comme tout prince consort.

Mais quand elle le supplia de rester au nom de ce qu’elle éprouvait pour lui, quand elle lui exprima le besoin qu’elle avait de lui et combien il lui serait difficile de vivre sachant qu’il serait mort à-cause d’elle, il renonça enfin à partir, acceptant de rester auprès d’elle, et posa sur ses lèvres un doux baiser réconfortant. Kathleen avait toujours ses larmes qui coulaient, mais cette fois, c’était le soulagement qui s’emparait de son cœur. Elle avait tant craint que Dewan ne sacrifie sa vie pour elle.

« Merci, merci mon bien-aimé ! Oh merci ! » s’écria-t-elle en se collant contre lui.

Elle resta ainsi quelques minutes, profitant de la douce chaleur de son bien-aimé avant de s’écarter et de le regarder, un sourire illuminant enfin son visage. La présence et le réconfort de Dewan avait mieux fait que n’importe quelle médication. Elle décida de lui conter quand-même la fin de cette histoire. Après tout, il avait tout autant mérité d’en connaître l’heureux dénouement que le sombre déroulement. Elle entraîna Dewan cette fois sur un canapé et sans lui lâcher la main, elle s’y assit tranquillement. Puis, le sourire aux lèvres de l’avoir près de lui, elle acheva l’histoire.

« Fort heureusement, même si Matthieu ne le savait pas, il avait été suivi. Matthieu de Kentburry, notre cher ami, ne l’a pas laissé venir me sauver seul. Il s’est fait capturer mais il a réussi à récupérer sa baguette et la mienne. Et comme les Siths qui nous gardaient entre deux étaient moins forts que Vador, nous pouvions les stupéfixer et les priver de leurs sabres lasers. Je me suis défendue comme une lionne, » raconta-t-elle avec un doux sourire. « Et Matthieu également. Quant à l’autre Matthieu, il était plus ou moins catatonique, disons qu’il arrivait à marcher. Il ne s’est réveillée que lorsque je me suis trouvée en danger et m’a alors défendue, un bref instant. »

Elle s’interrompit en songeant qu’elle avait eu beaucoup moins de difficulté à supporter tout cela que Matthieu. Etre privé de sa Force, être menacé, torturé, puis l’entendre elle, la voir elle se faire torturer, l’avait détruit. Il était beaucoup plus sensible qu’elle en fin de compte, même si ça ne se voyait pas.

« Une fois sortis de la Contrée Obscure, revenir à la maison est revenu à peu de choses, une promenade de santé. Je n’étais pas capable de transplaner avec quelqu’un à ma charge et Matt préfère ne pas le faire non plus. Donc comme nous avions Matthieu, nous avons dû nous déplacer par des moyens conventionnels, mais plusieurs paysans nous ont fait gagner du temps en nous accueillant dans leurs charrettes. Nous avons mis moins de deux jours à revenir. »

Elle sourit à Dewan, heureuse de lui raconter la fin de l’histoire plus joyeuse en sachant qu’il n’allait plus s’enfuir pour aller se faire tuer.

« Nous avons de la chance d’avoir notre cher Matthieu de Kentburry, vous savez mon amour. »

_________________


Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Prince Dewan
Prince of Persia
Prince of Persia


Nombre de messages : 80
Age du personnage : 26
Localisation : Royaume d'Ariel
Date d'inscription : 17/02/2014

MessageSujet: Re: Qui a touché ma princesse ?   Mer 8 Oct - 16:20

Le prince n’avait qu’une idée en tête en entendant ces histoires d’horreur que la princesse Kathleen avait subi en son absence avec son meilleur ami Matthieu. Il aurait pu détruire tous les meubles qu’il voyait dans ses appartements tellement qu’il était furieux. Il était en colère de voir qu’une pauvre femme pouvait vivre de la sorte. Ce n’était pas dans son tempérament de ne rien faire. Depuis longtemps, il avait toujours arrangé pour qu’il venge la personne dont il avait soit fait mal, brutalisé et sur ça on pouvait en passer. Il avait toujours bannit ces violences dont dieu merci n’avait jamais vécu. Mais hélas, ce n’était pas la même chose pour ces gens qui avaient dû vivre les excès de rage de ce Sith qui proclamait à grand coup de violence derrière eux. Après avoir partagé qu’il voulait partir, le trouver à sa trace pour le pulvériser jusqu’à ce qu’il soit devenu que de la poussière pour qu’il puisse se sentir en sécurité. Il n’avait pas peur non, il ne voulait plus qu’il revienne hanté les souvenirs que ses amis doivent vivre à tous les jours depuis. Mais les mots de sa douce lui avait sensiblement fait changer les idées. Cela prenait son amoureuse pour le faire. Elle avait utilisé ces mots dont il ne pouvait refuser. C’était bien même la première fois qu’il écoutait quelqu’un. Parce que normalement, il écoutait qu’à sa tête. Bref, il avait décidé, non pas par joie, mais pour le bien de cette femme de rester auprès d’elle. Il croyait sans doute qu’elle ne lui aurait jamais pardonné, si bien qu’il se résolu avec une réflexion qui lui semblait la meilleure chose à faire.

En entendant les propos et les raisons de la princesse lui avait énoncé tout en pleurant de tout son cœur lui avait craqué en lui implorant les remerciements en serrant contre lui. Il ne pouvait que répondre en lui entourant de ses bras avant de lui poser sa tête contre la sienne. Il sentit alors son cœur qui battait assez vite pour qu’il découvre qu’elle avait eu peur que Dewan puisse partir à la conquête. Elle était restée ainsi comme ça pendant un bon moment. Cela faisait du bien aussi au prince de sentir la chaleur de sa belle dans ses bras. Puis, s’écartant il vit un sourire qui lui faisait si bien à son doux visage. Cela rassurait à son cœur de voir sa Kathy assagit de ses pleurs qui éprouvaient une certaine douleur dans son propre cœur. Mais le sourire n’en valait que des milliers étoiles qui s’illuminaient autour d’elle. Il était rassuré et heureux de voir que sa décision l’enchantait. Sa main était maintenant dans la sienne et l’emmena vers le canapé ou elle prit place. Il comprit qu’il devait s’asseoir et ne pas réagir. Il sentait qu’elle allait parler et lui laissa toute la place qu’elle avait besoin. Il pensait qu’elle voulait revenir sur ce qu’il avait dit plutôt, mais il surprit qu’elle continuait l’histoire qu’elle avait commencé. Il tenait toujours sa main et il semblait voir une princesse heureuse. C’était bien ça qu’il comptait pour l’instant. Il apprit alors par le récit qu’elle continuait que l’autre Matthieu les avaient suivis. Mais il devait se rendre compte que le Jedi avait beaucoup sacrifié pour défendre alors qu’il n’avait pas beaucoup de force. Il était un combattant qui avait beaucoup de courage. Il se le devait le rappeler. Sentant que sa douce semblait un peu évasive et semblait avoir encore des difficultés d’imaginer son ami se faire souffrir et perdre sa force et que malgré tout, il réussit à s’en sortir. C’était un sacré guerrier même si son rang de Jedi lui profitait de ces droits plus élevés que le prince. Il ne pouvait pas le renier qu’il avait fait tout ce qu’il fallait pour prendre soin de sa princesse. Il se devait s’avouer qu’il devra le remercier et s’assurer qu’il allait bien. Il ne savait pas pourquoi, mais les amis de la princesse était devenu très important pour lui. Il se doutait bien que c’était parce qu’il voulait que la princesse soit heureuse et être entouré de ses amis qui lui apportaient du soutien à leur façon puisque tous étaient différent et cela comprenait aussi Dewan qui apportait à Kathleen une certaine amitié qui lui convenait qu’il le supposait.

« Dites-vous qu’il est en sécurité maintenant, que nous prenons soin de lui. Il se repose à présent. Vous n’avez plus en faire pour lui. Il sera sur pied dans un moment… »

Il lui avait dit d’un sourire compatissant, rien ne pouvait leur arriver malheur puisqu’ils étaient maintenant en sécurité. Elle continuait et il n’arrêtait pas de sourire. Elle avait de la chance d’avoir des gens qui pouvaient veiller sur eux en leur prêtant leur charrette pour leur mener au château. Il lui prit son étreinte de sa main sur son épaule et lui fit un baisé sur son front. Elle lui annonça qu’elle était ravie d’avoir Matthieu de Kentburry pour leur sortir du pétrin. Il ne pouvait nier qu’il était heureux qu’on puisse compter sur lui. Il comprit qu’il devait avoir un sens du devoir même si la princesse ne l’en n’avait pas demandé.

« Je devrais passer pour les remercier, ils en ont fait beaucoup pour vous. En fait, pour le bien du Royaume. J’espère que je me ferais de nouveaux amis. Au château jadis, je n’avais pas d’amis pour pouvoir les compter. J’espère qu’ici, ce sera différent. »


Il serra avec affection avec qui il se sentait bien. Il ne pouvait nier que sans elle, il serait effectivement perdu. Juste à y penser partir et terrasser en laissant de côté son amie lui peinait… Heureusement qu’elle en a arrivé en expliquant les raisons pertinentes. Il se moqua pour lui-même en y pensant qu’il ne pourrait rien faire si elle se mettait à énumérer s’il y avait une idée contraire à ses convictions. Non, il aimait sa Kathy et rien et ni personne ne pourrait lui défaire de son amour pour elle. Il y a un code selon lui, si tu prends celle que tu aimes, fait s’en bonne conscience. Parce qu’un beau jour, tu le regretteras de l’avoir perdu parce que tu en as fait à ta tête, contre les principes qu’elle ne tolérera pas. Il allait non seulement l’écouter, mais aussi de lui dire combien elle était importante pour lui.

« Je viens de penser que vous allez pas me laisser le choix. Si vous arriver à me tenir tête avec vos paroles, nul doute de mes intentions de me ranger à vos côtés. Dire que je me fais suivre par une femme comme vous ! »

Il lui avait dit cela d’un sourire moqueur, il aimait bien plaisanter, mais il ne pouvait taire à ce qu’il s’était imaginé. Il l’a trouva bien drôle pour un pauvre fiancé comme lui. Il s’était mis à éclater de rire et secoua sa tête en signe de découragement. Mais il se reprenait et toujours avec un sourire.

« Vous savez, vous m’avez conquis mon cœur. Mais aussi, vous m’avez conquis avec votre devoir, vos messages et votre force et courage. Je ne peux pas ne pas vous aimer. Vous êtes tout ce que je ne croyais jamais le vivre en votre présence. Je vous aime et je veux vous rendre heureuse, quitte à me faire sermonner comme vous l’avez fait plus tôt. Je crois que c’est du à ma vie de paysan que je me suis forgé depuis déjà sept ans. Je l’avais oublié certaine chose qui me revient en mémoire. Vous m’avez fait rappelé l’essentiel de celui vous soutenir malgré les difficultés et malgré mon désir de vengeance. Je serais droit comme vous le faite  et je le serais obéissant, jusqu’à ce que vous me dite d’arrêter. Je vous en fais la promesse et pardonnez-moi de vous avoir pensé à une seconde de vous abandonner et ne sachant si je reviendrais vers vous par la suite. »

Il mit ses deux mains sur son visage et lui envoya un baisé sur ses lèvres pour lui assurer ses mots étaient sincères. Il l’a regarda intensément et avec le sourire auquel elle avait toujours connu. C’était le Dewan qu’elle connaissait...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Princesse Kathleen
Contes de Fées/Disney
Contes de Fées/Disney


Nombre de messages : 251
Age du personnage : 30
Date d'inscription : 20/01/2014

MessageSujet: Re: Qui a touché ma princesse ?   Ven 10 Oct - 0:11

Patiemment, Dewan, la main dans celle de Kathleen, l’écouta raconter la fin de son histoire. Il ne lâchait pas sa main et la jeune princesse lui en était reconnaissante. Elle sentait qu’elle avait besoin de lui comme elle n’en avait jamais eu besoin. Elle aurait adoré que Dewan puisse la sauver comme dans les contes de fées. Mais au fond, elle était heureuse que ce soit Matthieu et pas Dewan qui ait suivi son meilleur ami. Sans pouvoirs, son fiancé aurait pris bien trop de risques, et puis, il aurait risqué de se faire torturer et la jeune princesse n’aurait pu le supporter après ce qu’elle avait vécu avec Matt.

Le sort du jeune Jedi semblait préoccuper Dewan comme il préoccupait Kathleen. Son intervention prouvait qu’il n’avait pas perdu ses pouvoirs. Elle savait que cela aurait pu arriver dans un état de dépression profonde. Elle en avait déjà entendu parler, du moins, chez les sorciers. Elle ignorait ce qu’il en était chez les Jedi, mais ça devait sûrement pouvoir arriver également. En l’occurrence, ce n’était pas le cas et donc, Matthieu avait certainement procédé à ses soins physiques. Mais psychologiquement, il allait avoir besoin d’eux.

« Physiquement, je ne m’inquiète pas. Possédant encore tous ses pouvoirs, Matthieu peut procéder à ses propres soins en quelques minutes, mais psychologiquement, il a été, comme moi, très atteint. Peut-être l’a-t-il été même davantage que moi. Pour tout vous dire, je crois que celles qui seront le mieux à même de le consoler, ce sont Léa et Camille. »

Sa sœur et sa future filleule. Kathleen souhaitait en effet que Matthieu soit le parrain de Camille, même si elle ne lui en avait pas encore parlé. Elle tenait auparavant à demander à Dewan ce qu’il en pensait. Le moment était d’ailleurs peut-être bien choisi. parler de l’avenir lui éviterait de se recentrer sur le passé et sur la mésaventure qu’elle venait de vivre, et puis, si Matthieu avait besoin de son soutien, lui demander qu’il soit le parrain de Camille pourrait permettre de l’égayer un peu.

« Tant que j’y pense, mon amour, je voulais vous demander quelque chose. Je pensais proposer à Matthieu, je veux bien-sûr parler de notre ami Jedi, d’être le parrain de notre petite Camille. Que pensez-vous de mon choix ? Quant à la marraine, je ne sais… peut-être avez-vous une parente que vous souhaiteriez voir dans ce rôle ? »

Dewan parla d’aller remercier Matthieu pour ce qu’il avait fait, Matthieu de Kentburry cette fois. Kathleen sourit à l’homme qu’elle aimait. Elle savait que ce dernier avait passé un peu de temps en compagnie de certains de ses amis et elle en était heureuse. Mais avec Matt, elle avait eu l’impression qu’il avait vécu quelque chose de particulier. Il faut dire  que son ami, quoiqu’il l’appréciât beaucoup, pouvait lui reprocher de ne pas lui donner la même place que lui donnait à elle, puisqu’elle avait Matthieu Emrys dans sa vie et que nul ne pourrait être aussi proche d’elle que lui, excepté Dewan peut-être un jour. Si Matthieu se faisait un ami qui n’appartenait qu’à lui, cela lui ferait du bien.

« Oui, je crois qu’il sera ravi de vous recevoir, mon ami. »

Quand il se mit à l’asticoter sur son côté un peu manipulateur de façon quelque peu moqueuse, elle eut un sourire d’excuse. Elle était une excellente diplomate et savait user des mots pour convaincre, comme pour persuader, mais elle ne tenait tout de même pas à avoir en face d’elle un pantin qui obéirait au moindre de ses ordres sans poser de questions. Elle savait pourtant que tel n’était pas le cas de Dewan et qu’il lui dirait toujours ce qu’il pensait. Elle lui répondit donc sur le même ton moqueur.

« Attention à vous, mon ami ! J’aime à débattre et j’ose espérer que je ne risquerai pas de m’ennuyer en votre compagnie ! »

Kathleen fut extrêmement touchée par les propos du prince et cela la remua beaucoup au point que quelques larmes coulèrent de nouveau le long de ses joues, mais ce n’était pas des larmes de douleur et Kathleen ne pleura donc pas beaucoup. Elle posa la tête sur l’épaule de son fiancé et se mit à parler doucement, comme si elle avait peur de rompre le charme de l’instant, sur ce qu’elle estimait être une relation idéale entre deux êtres qui choisissent de s’unir pendant toute leur vie.

« Vous savez, mon ami, je crois que le conjoint idéal est aussi celui qui sait quand vous ne faîtes pas ce que vous devriez et qui est capable de vous ramener dans la voie que vous devriez suivre. J’espère que vous accepterez d’être mon guide et de m’aider, tout comme je serai le vôtre en tous instants. »

_________________


Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Prince Dewan
Prince of Persia
Prince of Persia


Nombre de messages : 80
Age du personnage : 26
Localisation : Royaume d'Ariel
Date d'inscription : 17/02/2014

MessageSujet: Re: Qui a touché ma princesse ?   Dim 12 Oct - 2:16

Toujours en tenant sa main, il écouta ce qu’elle avait à dire. Tout ce qu’elle rapportait sur Matthieu Emrys lui peinait beaucoup. Il n’y avait pas juste Kathleen, il y avait aussi son meilleur ami et son état l’inquiétait. Mais les paroles de sa douce le réconfortait à savoir que la meilleure idée était de faire venir Léa et Camille. En voyant cette idée qui était très bonne, il lui acquiesça d’un sourire.

« Vous avez là une bien bonne idée. J’en suis certain qu’il sera mieux en leur présence. Il n’y a rien de mieux que des enfants pour se changer des idées avec les idées superflus, comme notre Camille par exemple. »

Il riait en y pensant à la belle Camille qui semblait bien adapter malgré qu’elle puisse craindre encore. Mais il remarqua de légère amélioration et pour lui, c’était largement beaucoup. Cela encourageait Dewan pour continuer à la faire progresser pour en faire une fillette complètement guérie et pleine de vie même. Ce n’est qu’avec de la patience et le temps, il pourra réussir avec l’aide de Kath, matthieu Emrys et même le comte Matthieu Kentburry. Elle était très choyer et il était content qu’elle soit aimé de tous. Puis, comme de fais, elle parla pour une éventualité de parrain et marraine. Puis elle lui suggéra alors que Matthieu Emrys en soit le parrain. Pour ce qui est de la marraine, il n’avait aucune idée. Il n’avait plus aucune nouvelle de sa famille. C’était un choix qu’il s’était fait lui-même.

« Je trouve que c’est un choix idéal pour le chevalier Emrys. Il est patient, protecteur et très à l’écoute. Et puis, pour ce qui est de la marraine, je n’en ai aucune idée. En ce qui concerne ma famille. Mes sœurs que même père et mère ne sont même pas au courant que je suis avec vous et que nous avons adopté un enfant. Je ne sais même pas quand je vais retourner les voir. »

C’était vrai qu’il ne savait pas quand il avait l’intention de prendre du temps pour se retrouver en famille. Il ignorait s’ils allaient les recevoir heureux ou qu’ils allaient lui en vouloir. Cela faisait quand même 7 ans qu’il n’avait pas donné les nouvelles et là il se demandait ou plutôt il s’imaginait comment il allait les recevoir…

Le prince avait glissé par la suite qu’il devait aller voir son nouvel ami, Matthieu Kentburry. Juste pour le remercier d’avoir veiller ces amis comme il le ferait aussi Dewan. Depuis qu’il l’avait rencontré à la plage par hasard. Il voyait bien qu’il lui ressemblait un peu. Il aimait se battre, aime se sociabiliser et puis surtout, il aimait bien jouer à des jeux de société. Converser avec lui, n’était que la normalité. Il avait l’impression qu’il a toujours connu et il s’en trouvait fort plaisant d’être à ses côtés.

« Je le crois aussi. C’est un bon ami, je l’apprécie beaucoup. »

Il ne pouvait que sourire et lui donner un bisou sur le front. On tourna alors la conversation qu’il devait se ranger auprès de sa reine pour lui faire entendre la raison mais elle désapprouva et que la conversation la menant aux échanges en se débattant de leur propre idée chacune.

« Bon, si vous dites que vous voulez vous désennuyer, je serais prêt alors à me débattre avec vous alors. »

Il lui fit un sourire en rigolant. C’était vrai qu’être un pantin, ce n’était pas la chose la plus aisé qu’il le soit. Il avait compris sa demande et il n’en fera plus de cas sur ce sujet. C’est alors qu’il fit un truc du genre que les filles aiment toujours recevoir. Les mots d’amour avec un baisé, c’est comme ça que les filles tombent en émois après tout ça. C’est ce qu’il avait fait et puis il remarqua alors que sa douce versa ses larmes avec un petit sourire. Il lui enleva sa fine larme avec son doigt et puis elle posa sa tête sur son épaule. Il lui serra de son étreinte compatissant et se détendit en entendant les mots magiques qu’elle lui avait dits. Son cœur était en train de battre rapidement tellement qu’il était lui aussi en émoi face à sa déclaration magique. *quoi, il n’est pas en émoi nonnnn* Il ne faisait que sourire et il planait même.

« Oui, je vous tiendrez toujours la main pour être votre guide et de vous aider si le besoin y est. Et puis, je ferais preuve de fidélité et de toujours de vous soutenir parce que je tiens à vous comme vous tenez à moi. Je crois que c’est le plus important… »

Il lui fit un baisé sur sa tête, il était bien. Cela lui fait du bien et il était heureux d’avoir un moment d’intimité, surtout après leur première crise de couple même…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Princesse Kathleen
Contes de Fées/Disney
Contes de Fées/Disney


Nombre de messages : 251
Age du personnage : 30
Date d'inscription : 20/01/2014

MessageSujet: Re: Qui a touché ma princesse ?   Dim 12 Oct - 21:57

Kathleen hocha la tête, le sourire aux lèvres, en entendant les paroles de Dewan concernant la petite Camille. Elle était vraiment heureuse d’avoir cette petite auprès d’elle et si la fillette pouvait égayer son futur parrain à un moment ou à un autre, la jeune princesse n’en serait que plus ravie. Elle n’avait aucun doute concernant le fait que Matthieu avait besoin d’aide. Mais elle savait pertinemment qu’il ne l’accepterait pas facilement. Et elle n’était pas psychologiquement en état de le pousser à l’accepter.

Elle était d’ailleurs enchantée que Dewan approuve son choix. Matthieu ferait un parrain exemplaire. Elle ne connaissait personne qui aime autant les enfants, à part elle-même peut-être, et il savait être doux et compréhensif. Par ailleurs, il était l’un des premiers à avoir su rassurer Camille, lorsqu’il avait soigné ses blessures. Tout cela faisait du Jedi le candidat idéal. Pourtant, la jeune sorcière ne l’aurait pas suggéré à son meilleur ami sans l’appui de Dewan. C’était évident.

« Je suis contente que le choix vous convienne. J’y repenserai pour la marraine, et je vous dirai ce que j’en pense. »

Kathleen lui sourit quand il mentionna que Matthieu de Kentburry était un bon ami. Kathleen avait cru comprendre que les deux hommes avaient noué des liens fraternels et elle en était ravie. Matthieu s’était trop longtemps senti isolé d’une véritable relation amicale, qu’il avait cherché à avoir avec elle sans qu’elle puisse la lui rendre. S’il l’avait trouvé avec Dewan, c’était tant mieux pour lui et Kathleen ne lui en souhaitait pas moins. Elle ponctua son sourire d’un regard des plus encourageants.

Dewan sembla alors la suivre sur sa plaisanterie et elle en fut enchantée. Elle appréciait beaucoup de partager ce genre de moments avec son cher Dewan. Et ce qu’il lui dit sur la fidélité et le soutien la toucha tellement qu’elle ne put parler, sous le coup de l’émotion. Elle le serra alors dans ses bras.

« Dewan…. Dewan, merci. »

_________________


Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Prince Dewan
Prince of Persia
Prince of Persia


Nombre de messages : 80
Age du personnage : 26
Localisation : Royaume d'Ariel
Date d'inscription : 17/02/2014

MessageSujet: Re: Qui a touché ma princesse ?   Lun 13 Oct - 18:44

Il ne pouvait qu’apprécier sa présente tout en l’a supportant et en lui disant qu’il l’aimait de tout son cœur. Il ne pouvait pas se trouver une fille avec qui il avait une confiance énorme envers elle. Elle était tout pour lui, c’est vraiment beaucoup pour le respect qu’il avait envers cette pupille qui ne voulait que pour lui. Son iris s’étant transformé pour devenir que de la douceur, il ne pouvait pas sourire. C’était son soleil et ses iris en étaient la preuve de ses dites.
Elle aborda pour le choix du parrain, il ne pouvait rien dit, il savait que c’était la parfaite solution pour Camille. Elle le connaissait un peu plus, ce qui lui fait jalousie de ce prince qui voulait avoir plus d’attention que ça. Il devait se la partager et cela lui faisait soupirer…

« Soit, ce sera Matthieu et pour ce qui est de la marraine, nous avons le temps d’en discuter n’est-ce pas ? »

Il lui fit un clin d’œil pour lui souligner sa réponse. Puis, il lui jura fidélité et qu’il lui soit à elle pour toujours l’a toucha qu’elle n’en parlait plus d’un son. Il lui arqua d’un sourire sincère et entoura sa belle qui était dans ses bras.

« Cela me fait plaisir, je ne veux que votre bonheur. »

Il entendit alors du bruit dans l’autre pièce et devina que sa Camille était réveillée. Il sentit alors un élan de bonheur de pouvoir l’a retrouvé et lui dire un bon matin.

« Je crois que notre petite amour est réveillé. Je vais passer l’a voir d’accord ? »

Il lui posa un baisé sur son front et lui donna un doux baisé. Il se leva laissa sa douce et alla doucement ouvrir la porte de sa chambre d’où son petit oisillon était déjà bien debout et surtout bien habillé, pour la journée qui commençait… Il était heureux, heureux que tout soit réglé avec sa bien-aimé. C’était ça l’amour, cela passait par la communication…


[Fin pour Dewan Very Happy]

_________________
Je ne suis qu'un prince, un prince qui aime la vie.
Surtout qui embellie la beauté de chaque personne sur terre...

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Princesse Kathleen
Contes de Fées/Disney
Contes de Fées/Disney


Nombre de messages : 251
Age du personnage : 30
Date d'inscription : 20/01/2014

MessageSujet: Re: Qui a touché ma princesse ?   Mer 15 Oct - 20:14

Ainsi se conclut la discussion sur le parrain et la marraine de Camille. Kathleen était bien contente de ce que Dewan connaissait maintenant la réalité concernant ce qui s’était passé avec Vador. Bien entendu, il en souffrait mais il aurait souffert encore davantage de ne rien savoir, l’imagination étant pire que tout ce qui pouvait lui être arrivé. Kathleen, elle, ne pourrait jamais enlever de sa tête les images de tout ce qu’elle et Matthieu avaient vécu. Toutes ces épreuves resteraient à jamais gravées dans sa mémoire et son seul espoir, à présent, c’était que Matthieu et elle finissent par vivre avec.

Un bruit se fit entendre depuis la pièce voisine. Camille venait visiblement de se réveiller. Dewan décida d’aller s’occuper de la petite princesse et Kathleen décida, elle, de les laisser entre père et fille. Faisant signe qu’elle allait rendre visite à Matthieu, elle s’éclipsa en espérant que Camille ne serait pas trop déçue de ne pas la voir à son lever. La pauvre enfant avait été très triste la veille pour sa maman et Kathleen n’avait pas pu s’empêcher de penser qu’elle méritait la vérité, compte tenu de son histoire. Secouant la tête en songeant qu’elle serait rassurée par Dewan, de toute façon, Kathleen courut voir son ami.

=>A venir

_________________


Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Qui a touché ma princesse ?   

Revenir en haut Aller en bas
 
Qui a touché ma princesse ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Touché Coulé. [Flash-Back][Pv Ben]
» Touché, c'est toi le chat !
» Touché ! Coulé ?
» La grippe aviaire touche Haiti
» Début du Genjutsu: Touché d'Ishimaru

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Storyearth, la Terre des Histoires :: La vallée des Royaumes :: Le Royaume d'Ariel :: Le Château-
Sauter vers: