Il était une fois une équipe qui découvrit une planète de héros de fiction. Sur Storyearth, ils virent des choses aussi drôles que Voldemort et Crochet voulant envahir un satellite de Jedis. Et qui est cette ombre qui plonge Storyearth dans la terreur ?
 
AccueilAccueil  GalerieGalerie  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Seigneur Katiwa

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Seigneur Katiwa
Contes de Fées/Disney
Contes de Fées/Disney
avatar

Nombre de messages : 5
Date d'inscription : 27/09/2014

MessageSujet: Seigneur Katiwa   Sam 27 Sep - 19:50


Seigneur Katiwa



« QUELQUES INFORMATIONS ; »





© photosbucket
Allégeance Indépendant du Mal

Groupe d’Appartenance : Guerrier du Nord

Univers d’origine :  Aucun

Acteur sur l’avatar (si acteur) : Jason MOMOA

Lieu de vie : Campement Nomade

Rang : Seigneur de guerre

Âge : 30 ans.


« DESCRIPTION PHYSIQUE ; »


Haut de presque 2m pour près de 130kg, le Seigneur Katiwa a un physique de guerrier. Avec ses larges épaules, son torse puissant et ses bras larges comme la cuisse d'un athlète, on ne peine pas à l'imaginer sonner la charge sur le champ de bataille en portant son destrier sur son propre dos plutôt que sur le dos de celui-ci. Son corps fait preuve de nombreux combats à travers les cicatrices. Son visage exprime la détermination, ses yeux sombres ne laissent aucun doute sur la violence du personnage, sa machoire semble si puissante qu'elle est aussi dangereux qu'une lame. Ses cheveux longs et noirs le font plus souvent ressembler à l'animal qu'à l'homme

Sa tenue est faite pour la vie dure et rude. Du cuir souple, peu épais, recouvre son corps, permettant les mouvements libres. Un arc démesuré ainsi qu'une épée batarde sont des objets qui ne le quittent jamais.
« CARACTERE »


Katiwa a un caractère brutal, forgé par une éducation à la dure et l'enfer  des batailles. Il respecte la puissance d'un bras armé et refuse la faiblesse.  Il vit selon le principe que les choses appartiennent à celui qui sait le garder. La rigueur et la discipline sont des éléments qu'il exige de ses hommes, femmes et enfants. Katiwa est presque ce qu'on appelle un Berserk. Lorsqu'il est sur le champ de bataille, il rentre dans une furie sanglante. Il est à la limite d'attaquer ses propres hommes mais il n'a rien qui le retiens contre ses adversaires. Il saurait tuer avec tout ce qui lui passe sous la main et, lorsqu'il n'y a rien, il le fera volontiers à mains nues

Ses gouts ne vont pas à la richesse car il n'expose aucun bijou. Ils ne vont pas non plus à la nourriture car, s'il doit alimenter ses 130kg de muscles, un guerrier ne doit pas être ralenti par un estomac trop plein. Son plaisir, ce sont les femmes et si elles peuvent se débattre, c'est un petit plus qu'il apprécie. Ceci dit, il est très partageur avec ses amis.

.
« HISTOIRE »



Un vieil adage dit que l'Histoire avec un grand H est écrite par les vainqueurs mais il arrive parfois qu'il reste des vaincus pour donner leur versions des faits.

Tout commença bien des années avant la visite des Terriens sur StoryEarth, peut-être même un siècle plus tôt, dans ce qu'on appelle désormais le Royaume de Blanche-neige mais qui portait un tout autre nom à l'époque.

Dans les histoires de royauté, il existe plus de trahisons que de mariage heureux et cette histoire ne déroge pas à la règle. Tout débuta par la naissance de jumeaux que même la nourrice n'était pas en mesure de reconnaître tant par leur physique que par leurs manières. L'ainée devait hériter du trône, le cadet aurait la gloire de mener les armées de son frère pour la renommée du royaume. Tout se déroula à merveille jusqu'au décès du roi. En fait, pour être plus exact, jusqu'au couronnement de l'ainée.

Celui-ci devait suivre un rite de purification en restant seul dans un temple, à prier pendant 24h sans interruption. C'était sans compter l'intervention du cadet qui arriva et l'assomma, prenant sa place lors de la cérémonie de couronnement. L'ainée, retrouvé inconscient par un Grand Prêtre, est emmené à l'abri. Avec l'aide de quelques dizaines de soldats, ils fuient le royaume, sachant que le peuple se fiche de la vérité et se range du côté de celui qui porte la couronne.

Durant de longues années, ils vécurent en exil par delà les montagnes avec une vie difficile. Ils finirent par établir une société sédentaire, attendant le bon moment pour reprendre ce qui leur était dû. Cependant, la rudesse de leur vie parvint à changer le cœur de la population en moins de deux générations.

La notion de terres volées était toujours au cœur de se nouveau peuple mais la notion de lignée avait disparue. Les hommes, femmes et enfants avaient appris à ne pas établir un campement plus de quelques jours. La guerre était devenue leur mode de vie. Dans leur monde difficile, tout le monde était l'égal de son voisin, les possessions appartenaient au clan et non à l'individu et l'art de la guerre était enseigné avec plus de ferveur que l'écriture. Chaque personne partage sa journée entre des tâches pour la vie quotidienne et son entrainement au combat, à l'instar des Samouraïs et des Spartiates.

S'ils deviennent volontiers mercenaires pour des missions rapides, le principal de leur économie vient d'un système de trop vieux comme le monde. Ils vont voir les paysans, ils leur donnent des coups d'épée et le paysan donne ses provisions.

Voici le décor dans lequel Katiwa a vécu. Il est né bien loin de la vallée de royaume. Fils d'une guerrière et d'un chasseur. Il comprend rapidement que la vie ne lui fera pas de cadeau. Dans le clan, chacun doit se rendre utile. Seules les premières années sont offertes, la vie de guerrier prend les autres. Il devient rapidement un bâtisseur et un apprenti combattant. Son rôle, dans le civil, est de permettre de déplacer le campement dans des délais les plus courts possibles. Il démonte les habitations, charge les chariots de transports et remonte le tout au nouvel emplacement. La majorité de sa musculature s'est faite par cette part de sa vie. Quand il était jeune, il avait de l'aide pour porter les poteaux parfois lourds de plus d'une centaine de kilos puis, avec le temps, il finit par les porter seul.


Rapidement, il se retrouve à faire le choix que font tous ceux du clan, choisir entre défendre le campement ou "commercer" avec les voisins. Il avait plutôt une âme de négociant. Il apprend rapidement à sonner la charge à cheval mais aussi à prendre soin de la bête. La coutume veut que chaque guerrier s'occupe de son cheval car l'animal et l'animal qui le monte ne doivent faire qu'un. Comme tous les jeunes inexpérimentés au combat, Katiwa fait parti des premières lignes d'assaut et ne montre aucune hésitation dans son travail. Ce qu'il peut prendre, il le prend.

Raconter les années qui suivirent n'a pas vraiment d'intérêt, ce serait même lassant de parler sans cesse de mise à sac. Il y a un événement  cependant qui mérite toute notre attention. C'est à une période où l'hiver avait été rude après une très mauvaise saison. Les vivres se faisaient rares aussi bien dans le clan que chez les paysans, nécessitant des attaques très rapprocher donc dans des zones très regroupés. Ils finirent par tomber sur des troupes prêtes à défendre leurs biens. Non, pas à défendre leur peuple, juste leur nourriture. Puisque affrontement il devait y avoir, affrontement il y eut. Il aurait été inutile de rebrousser chemin et de se faire talonner par les soldats et il n'est pas dans les coutumes des hommes des montagnes de refuser une danse. L'armée régulière était supérieure en nombre mais la discipline ne tient pas longtemps fasse à la fureur qui animait leur ennemi. Katiwa menait la charge parmi les novices. Il ne voulait pas qu'on lui prenne ses victimes. Ce fut une boucherie, la foire à la tripaille. Dans l'affaire, Katiwa avait perdu son arme, ainsi que l'arme chargée de la remplacer puis la suivante et encore la suivante. Il s'agit probablement d'un homme très bordélique. Une rage sanguinaire s'était emparée de lui comme un taureau dans l'arène. Puisqu'il fallait taper, alors il tapait avec ce qui lui tombait sous la main, peu importe s'il lançait un soldat sur ses alliés ou qu'une jambe amputée lui servait de gourdin. Le commandant des forces de défense prit le partie de l'arrêter avec sa garde personnelle. Tout ce qu'il faut retenir de cette affrontement, c'est le plus d'os se briser dans leur enclave de métal sous les coups portés dans le plastron des cuirasses et un os brisé, probablement un fémur, que Katiwa planta dans la gorge du commandant, lui brisant la colonne vertébrale.

Dans cette bataille, il gagna le respect et la crainte de tous les membres de son clan et fut désigné comme successeur de leur seigneur. Cela fait bien longtemps que les dirigeants ne sont plus les héritiers du trône de Blanche-neige mais les plus illustres combattants du clan, pour peu qu'ils aient assez de matière grise pour commander. Le seigneur de guerre a le respect absolu de ses hommes et la moindre pensée pour prendre sa place est considérée comme une trahison du plus haut niveau. Pour devenir le nouveau seigneur de guerre, il faut attendre le décès du précédent ou que celui-ci abdique pour son successeur, ce qui est généralement le cas soit par l'incapacité de diriger soit par celle de combattre. C'est donc sur une succession volontaire que Katiwa prit la tête de son clan.

Son ascension fut à la tête d'un changement de direction. Oh non, pas dans leur ligne de conduite, dans leur direction géographique. Il était temps de revenir à leurs origines, d'autant plus que le royaume d'Arthur souffrait d'un autre mal.
« INFORMATIONS COMPLEMENTAIRES ; »





Pseudo : Alina Matay
Code de Validation : Validé par Kathleen
Comment avez-vous découvert le forum ? Par des adeptes du Néon
Double Comptes : Maitre Yoda. Alina Matay

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Princesse Kathleen
Contes de Fées/Disney
Contes de Fées/Disney
avatar

Nombre de messages : 251
Age du personnage : 31
Date d'inscription : 20/01/2014

MessageSujet: Re: Seigneur Katiwa   Sam 27 Sep - 20:35

Validé

_________________


Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Seigneur Katiwa
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Arrivée d'un Seigneur ébouriffé et d'une blonde Dame
» le trone du seigneur demon!
» Salazar le Seigneur-Serpent. (UC)
» Un mod du seigneur des anneaux
» Mini Jeu le Seigneur des Anneaux

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Storyearth, la Terre des Histoires :: Bienvenue sur notre planète :: Service d'accueil de Storyearth :: Fiches validées-
Sauter vers: