Il était une fois une équipe qui découvrit une planète de héros de fiction. Sur Storyearth, ils virent des choses aussi drôles que Voldemort et Crochet voulant envahir un satellite de Jedis. Et qui est cette ombre qui plonge Storyearth dans la terreur ?
 
AccueilAccueil  GalerieGalerie  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Une enfant blessée [PV Camille]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Princesse Kathleen
Contes de Fées/Disney
Contes de Fées/Disney


Nombre de messages : 250
Age du personnage : 30
Date d'inscription : 20/01/2014

MessageSujet: Une enfant blessée [PV Camille]   Mer 24 Sep - 20:18

Pour la première fois de sa vie, Kathleen fut heureuse que ses Appartements Privés comportassent une nurserie. Elle allait pouvoir y loger la fillette qu’elle préférait ne pas laisser seule dans son coin alors qu’elle se retrouvait démunie de tout. Elle serait aussi bien dans la chambre qui jouxtait celle où Kathleen dormait et où, un jour, dormirait également son époux. Quand elle ouvrit la chambre joliment décorée qui contenait un lit d’enfant, un berceau et plusieurs coffres remplis de jouets, Kathleen sourit à l’enfant. Elle s’agenouilla devant elle.

« Ecoute ma chérie, je voudrais que tu restes quelques temps ici avec moi, juste le temps que mon ami aille discuter un peu avec tes parents, car il y a une petite chose que je dois régler avec eux. Tu n’as pas à te faire de souci, je suis la princesse de ce royaume et avec moi, tu ne risques absolument rien. Ceci », dit-elle en se relevant et en montrant la pièce, « sera ta chambre pendant que tu vivras au château. La mienne est juste à-côté derrière ce mur. Donc, si tu as besoin de moi la nuit, tu n’auras qu’à venir me voir, d’accord ? »

Elle s’agenouilla de nouveau devant la petite fille.

« Tu veux bien me dire ton prénom, s’il te plaît ? »

_________________


Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Camille Lhous
Harry Potter
Harry Potter


Nombre de messages : 23
Date d'inscription : 24/09/2014

MessageSujet: Re: Une enfant blessée [PV Camille]   Jeu 25 Sep - 20:32

Oh mon dieu?! Mais;.. Mais… Qu'est ce que je faisais ici? oO une part de moi était morte de trouille alors que l'autre se disait que ici mon père me trouverait pas… Mais… Quand même cet endroit est tellement grand!

Je regarde la princesse qui m'a demandé de la suivre dans son château et je fais bien attention de pas la perdre! J'ai trop peur de finir seule ici! Alors qu'on rentre dans une partie précise du château, on avance un peu et on entre dans une belle chambre! Il y a plein de chose! *-* plus de chose que j'en ai jamais vu! Si j'avais pas si peur de me faire taper je foncerais dessus! Au lieu de ça je fais bien attention de me ranger derrière elle la tête baissé cachant ma fascination.

Alors qu'elle me parle je l'écoute. Je ne peux m'empêcher d'avoir peur. Comment ça aller parler a papa et maman?! Mais… Si ils savent que je suis venue avec la dame ils vont me punir! Ils vont pas aimer … J'ai aps le droit normalement. je dois faire tout pour pas que les gens me remarque ils disent… Je veux pas me faire taper!

Les larmes viennent dans mes yeux alors que je tait tout ce que je ressent. Elle ne pourrait pas comprendre puis qui sait elle voudra peut être me punir pour avoir parler. Papa et maman m'ont dit que je serait punis si je racontait ça a quelqu'un… Alors je me contentais de hocher la tête sans bouger pour autant. Puis la princesse demanda mon nom.

-Mille…

j'avais tellement murmurer ce nom que je savais qu'elle l'avait pas entendu! Simplement parce que moi déjà je l'avais pas bien entendu… Voyant qu'elle semblait attendre je répéter a peine plus fort…

-Camille….

Ma voix tremblait comme une feuille… je jouais avec mes mains maladroitement pour tenter de contenir les larmes de peurs que j'avais…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Princesse Kathleen
Contes de Fées/Disney
Contes de Fées/Disney


Nombre de messages : 250
Age du personnage : 30
Date d'inscription : 20/01/2014

MessageSujet: Re: Une enfant blessée [PV Camille]   Ven 26 Sep - 20:58

Kathleen ne put s’empêcher de ressentir une boule au creux de son estomac en voyant le visage de la petite Camille, tel était le prénom de la petite, se décomposer à chacun des mots qu’elle prononçait. Elle remarqua ses tremblements quand Kathleen mentionna ses parents, et comprit aussitôt qu’elle avait vu juste. La colère s’empara d’elle quand elle songea à la cruauté de ces parents qui avaient su instiller la peur dans les yeux d’une si adorable fillette. En voyant une larme couler malgré les efforts de l’enfant pour se contenir, Kathleen l’effaça du doigt et caressa doucement la joue de la petite.

« N’aie pas peur, ma petite chérie. Je ne te ferai aucun mal. Et je ne laisserais personne t’en faire, personne, pas même tes parents, je te le promets. » dit-elle avant de regarder sa robe. « La première chose à faire, c’est de te trouver des vêtements plus convenable. Et tu te sentiras mieux après un bon bain. »

Kathleen prit Camille dans ses bras et la serra contre elle avec toute la douceur maternelle dont elle était capable. Elle le porta jusqu’à la salle d’eau de ses Appartements, où elle demanda qu’on lui remplisse la baignoire d’une eau doucement chaude. En attendant, elle posa doucement la fillette sur le sol et lui enleva ses loques. En voyant les meurtrissures à vif dont le dos de la fillette était couvert, elle ferma un instant les yeux pour réprimer sa colère. Elle allait vraiment avoir besoin de Matt.

Quand la baignoire fut remplie, elle la porta doucement dans l’eau, la savonna et la rinça complètement, y-compris les cheveux. Puis elle retourna dans la chambre et récupéra quelques jouets qu’elle emmenait à la plage quand Léa était enfant. Elle les ramena alors à Camille et les lui déposa dans l’eau.

« Tu peux t’amuser un peu dans l’eau. Ensuite, je te présenterai un de mes amis, si tu veux bien. »

Désireuse de la rassurer complètement, elle déposa un baiser sur le front de l’enfant avant de sortir de la pièce. Elle interpella alors une jeune servante qui passait devant ses Appartements.

« Pourriez-vous vous rendre dans les Appartements de Matthieu Emrys et lui demander de me rejoindre ici, s’il-vous plaît, Fanny ? C’est très important. Dites-lui que je l’attends dans la salle d’eau. »

Après que la jeune servante eut accepté et fut partie, Kathleen rejoignit Camille.

_________________


Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Camille Lhous
Harry Potter
Harry Potter


Nombre de messages : 23
Date d'inscription : 24/09/2014

MessageSujet: Re: Une enfant blessée [PV Camille]   Sam 27 Sep - 12:49

Camille… J'avais réussit a dire mon prénom..; Mais quelle prix?! Je tremblait! C'est que ça fait peur ça! En plus quand papa et maman vont revenir… Il vont être tout faché! Mes lèvres bouge toute seule en plus! ça veut dire que je vais bientôt pleurer… Et maman supporte pas quand je pleure.Papa lui hurle que j'ai de bien mauvaise origine pour chouiner tout le temps… Je comprend pas ce que ça veut dire mais son regard il casse quelque chose dedans moi. Il m'aime pas du tout je le voit quand je pleure! Je le sens aussi quand il me tape… Maman dit que c'est comme ça que je deviendrais une femme, mais c'est quoi une femme? Moi je veux pas le devenir si je dois avoir mal tout plein comme ça! Papa dit aussi qu'on pourra jamais me marier tant je suis nul…

Pourtant moi je les aime mon papa et ma maman! Même quand il me font mal je les aime! J'aimerais qu'ils me trouvent jolie et gentille comme les autres enfants. Mais je crois que je suis trop nul pour mériter ça!

ça y est je la sens la larme qui coule sur ma joue. Je serre mes doigts très fort pour qu'elle s'arrête! Si maman arrive quand je pleure… Non je ne dois pas pleurer!

La princesse me caressa la joue. Par réflexe je recule pa tête et met mes mains devant mon visage. Maman m'a tant de fois giffler pour avoir pleurer…

-je vais plus pleurer… s'il vous plait… tapez pas…

Elle m'explique que plus personne ne me fera du mal… Pas même papa et maman? Mais c'est impossible! Papa et maman ils on le droit de tout! Ils me l'ont dit! Je suis a eux!Puis prendre un bain?! Mais… j'aime pas les bain! La rivière est trop froide… je veux pas… Alors c'est plus fort que moi… les larmes reviennent…

Elle me prend dans ses bras et je ne peux retenir un gémissement. Oui j'ai mal a mon dos… Papa il m'a punis hier et ça pique beaucoup! Du coup je regarde ou elle m'emmène et au lieu de la rivière glacé je découvre une salle avec un abreuvoir dedans. Hum… elles sont ou les vaches?! Je les cherche mais je les vois pas… Ni elles ni les chevaux… Pourtant je les aiment bien moi! Ils me laisse me cacher au milieu d'eux…La princesse parle mais je l'écoute pas beaucoup… J'ai peur… C'est quoi cet endroit?!

Alors qu'elle me pose sur le sol je reporte mon attention sur elle. J'ai peur… Je comprend pas ce qui se passe! Je crois qu'en fait je veux retourner chez mon papa et ma maman! J'ai peur ici… je sais pas ce qu'il va se passer… Et si on me fait plus mal qu'à la maison?! J'ai trop peur pour bouger… Je la laisse donc m'enlever tout mes vêtement. Je ferme les yeux en attendant que le mal vienne. Papa fait souvent ça avant de me taper, ou juste avant de me jeter dans la rivière glacé.

Mais non la princesse me fait pas mal. En fait je reste un peu debout devant elle sans qu'on me touche. Puis quand les dames ont mis plein de l'eau dans l'abreuvoir, elle me pris dans ses bras et me plongea dedans. J'eut la surprise de trouver une eau un peu chaude. D'abord je restais debout sans savoir ce que je devais faire puis comprenant je finit par me mettre assise. Je laissais la princesse me passer des truc sur la peau et refusais juste qu'elle touche le dos! ça faisait trop mal! Je reculais a chaque fois qu'elle essayais et tournais… je voulais pas! Je finit même par pleurer… Mais elle finit par laisser mon dos tranquille. Elle sortit de la chambre et revint avec des jouet.

Tranquillement je jouais sans faire de bruit pour pas me faire disputer. Je comprenais pas a quoi ça sert de jouer dans l'eau! Dans ma maison on a pas le droit de jouer dans l'eau! puis on a pas envie non plus! il fait trop froid! Alors que je l'écoutais juste un peu la princesse se pencha vers moi et m'embrassa le front. D'un geste vif je reculais encore. Je comprenais pas ce que c'était ce geste… Je la regardais un peu perdu. Elle sortit dehors et revint ensuite. Mais j'en avais assez de jouer. Alors en son absence j'avais arrêter de bouger et je commençais maintenant a avoir froid…

-z'ai… z'ai… frrrrroid…

J'avais murmurer ça… mais je n'osais pas la regarder dans les yeux. J'avais trop peur… Je savais pas ce que j'étais sensé faire…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Matthieu Emrys
Star Wars
Star Wars


Nombre de messages : 348
Age du personnage : 30
Localisation : Terre
Date d'inscription : 03/07/2006

MessageSujet: Re: Une enfant blessée [PV Camille]   Dim 28 Sep - 21:08

Matthieu méditait tranquillement dans ses appartements pendant un court séjour dans son royaume natal. Qu'il était bon de goûter à un peu de tranquillité, loin de l'agitation du satellite. Le jedi se remettait doucement de son combat contre la traîtresse Alina Matay. Ses blessures finissaient de se refermer, mais le tiraillaient encore un peu et entravaient ses mouvements. Il aurait pu se guérir par la Force, mais avait décidé de ne pas le faire. Matthieu préferait laisser ses blessures se refermer naturellement, comme un rappel qu'il se devait d'améliorer ses performances au sabre laser. Alina l'avait grandement surpassé dans ce domaine, elle n'avait fait que jouer avec lui. Et même sa soi-disant grande maîtrise de la Force ne lui avait été d'aucun secours une fois engagé au corps à corps.

Un coup frappé à la porte tira le jeune homme de sa transe méditative. Une servante entra sans atendre de réponse avec un air d'urgence inscrit sur le visage. Aussitôt Matthieu fut en état d'alerte. La demoiselle informa le Jedi qu'il était mandé de toute urgence auprès de la Princesse Kathleen. Avec une légère inclination du buste en guise de salut, Matthieu prit le chemin des appartements de sa meilleure amie au pas de course, puisant dans la Force pour apaiser la douleur dans ses blessures. Il tendit également son esprit vers les appartements de sa meilleure amie afin de se faire une idée de ce qui justifiait cet appel urgent.

Bizarre, Kathleen me fait rarement appeler en si grande urgence. Et pourquoi est-ce que je ressens deux présences. Il y a bien celle de Kath, mais à qui appartiens l'autre. On dirait celle d'un enfant. Etant donné que Kathy n'a pas été enceinte ces quelques dernières années, ce n'est pas son enfant. Il y a beaucoup de peur dans la présence de cet enfant, mais pourquoi aurait-elle peur de Kathleen? C'est la douceur incarnée, surtout avec les plus jeunes.

Une fois arrivé à destination, Matthieu entra sans frapper dans les appartements, ralentissant l'allure devant la porte de la salle d'eau. Doucement, il frappa, et entra sur l'invitation de Kathleen. Il découvrit une scène pour le moins inhabituelle : Kathleen donnant le bain à une petite fille d'environ cinq ans qui semblait terrorisée, et tremblait de peur autant que de froid. Matthieu s'adressa rapidement à Kathleen.

« Que se passe-t-il Kathleen? Et qui est ta jeune amie grelottant dans la baignoire? A-t-elle un nom? Comment est-elle arrivée ici? J'imagine qu'elle est la raison pour laquelle tu m'as fait appelé? »


Dernière édition par Matthieu Emrys le Mer 7 Jan - 23:12, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Princesse Kathleen
Contes de Fées/Disney
Contes de Fées/Disney


Nombre de messages : 250
Age du personnage : 30
Date d'inscription : 20/01/2014

MessageSujet: Re: Une enfant blessée [PV Camille]   Lun 29 Sep - 10:05

Les propos de Camille fendirent le cœur de la jeune princesse. Ses parents la frappaient quand elle pleurait. Ils devaient sûrement penser que c’était un signe de faiblesse. Mais pour Kathleen, c’était un moyen permettant de soulager la pression et les angoisses et une petite fille de cinq ans, ça pleure de temps en temps, quand elle se cogne ou tombe parce qu’elle fait la folle par exemple, et ça n’avait jamais été quelque chose de grave. Pourquoi dans la tête de certaines personnes, ça le devenait ? Voilà une chose qui demeurait bien mystérieuse aux yeux de la jeune princesse.

« Oh mon cœur ! » s’exclama-t-elle avec emphase. « Je n’ai pas l’intention de te frapper, ne t’en fais pas, ma chérie. Tu peux pleurer si ça te fait du bien. C’est normal de pleurer parfois, quand on a mal ou quand on a peur. Seulement, moi je voudrais bien que tu n’aies plus jamais envie de pleurer, tu vois, et je ferai tout ce que je peux pour que tu ne soit plus triste, tu veux bien ? »

Bon, elle n’aimait pas qu’on lui touche le dos, ce qui était compréhensible, ça devait bien lui faire mal quand-même. Mais Kathleen ne savait pas exactement comment fonctionnaient les pouvoirs de Matthieu. Elle espérait qu’il pourrait la soigner sans contact. Elle se doutait que ça n’allait pas être évident, mais il fallait bien qu’on la soigne, elle n’allait pas rester comme ça. Soupirant devant ce qui pourrait poser un problème supplémentaire, Kathleen décida de remettre ça à l’arrivée de Matthieu dans la pièce.

Elle observa la petite jouer et son cœur se fendit une nouvelle fois. Elle était si sage, si silencieuse. Ce n’était pas normal pour une enfant de cet âge. Les enfants de son âge criaient et riaient en jouant. D’ailleurs, elle se lassa assez vite, preuve qu’elle n’avait pas l’habitude. Et cessant de bouger, elle se mit à trembloter. Ce fut cet instant que choisit Matt pour entrer dans la pièce et la bombarder aussitôt de questions, ce qui lui arracha un petit sourire. Saisissant une serviette bien moelleuse et bien chaude, elle avança vers la baignoire.

« Merci d’être venu aussi vite, Matt. Un instant, je te prie. Viens Camille ! » s’écria-t-elle en tendant la serviette devant la fillette. « Tu auras moins froid dans un instant. »

Kathleen enveloppa la fillette dans la serviette molletonnée et la sécha vigoureusement. Compte tenu de ses réactions quand elle l’avait lavée, elle ne chercha pas à approcher son dos, ni à le sécher. De toute façon, ça ne gênerait sûrement pas Matthieu pour intervenir. Elle prit dans l’armoire une petite culotte ayant appartenu à Léa six ans plus tôt et l’enfila à la petite fille. Ce faisant, elle parlait avec Matthieu.

« Cette petite fille s’appelle Camille, comme tu as pu l’entendre. Je l’ai rencontré alors que je déjeunais sur la plage en compagnie de Monsieur Munto, qui vit au village et qui m’a invitée à partager son déjeuner. Nous avons croisé cette demoiselle qui semblait particulièrement décharnée et Munto a pensé que sa famille devait manquer de nourriture. Mais nous savons toi et moi que c’est faux. Ma famille veille bien à ce que personne ne manque de rien. J’ai donc trouvé ça bizarre. Et en y regardant de plus près, j’ai vu ces bleus sur son bras. Je ne pouvais pas la laisser rentrer chez elle après ça, tu comprends. Et puis, ses bras, ce n’est pas le pire. »

Ce faisant, elle avait terminé de sécher la fillette, à part son dos. Il était temps d’en arriver à la partie de Matt et ça n’allait pas être facile. Elle ne voulait pas immobiliser la fillette plus que nécessaire, d’autant que l’enfant ne lui faisait pas encore complètement confiance. Aussi s’accroupit-elle devant elle, convaincue qu’une bonne explication et que l’honnêteté serait plus rassurante que n’importe quel comportement. La fillette avait besoin de certitudes encore plus que de tendresse.

« Ecoute, ma chérie, ce monsieur qui vient d’entrer se nomme Matthieu et il est très gentil. C’est mon ami. Il faut qu’il regarde ton dos, mais il ne te le touchera pas, je te le promets. Ensuite, on te mettra une petite robe et puis tu pourras aller jouer avec les jouets qui sont dans ta chambre. D’accord ? Ca va aller ? »

Question purement rhétorique, de toute façon, elle n’allait pas avoir le choix. Kathleen se redressa, respirant profondément et espérant que tout se passerait bien. Elle n’entrava pas la fillette plus que nécessaire, se contentant de tenir légèrement son bras afin de pouvoir réagir si elle cherchait à s’enfuir. Puis, doucement, elle fit signe à Matthieu de se rapprocher et de se placer derrière l’enfant afin qu’il puisse constater l’horreur des blessures qui meurtrissaient le dos de Camille. Elle songea que ses parents avaient dû utiliser un fouet ou une ceinture et cela la révulsa.

« Qu’en penses-tu ? Tu peux soigner ça sans contact ou ça ne te parait pas possible ? »

_________________


Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Camille Lhous
Harry Potter
Harry Potter


Nombre de messages : 23
Date d'inscription : 24/09/2014

MessageSujet: Re: Une enfant blessée [PV Camille]   Jeu 2 Oct - 9:19

Je commençais a avoir froid dans l'eau en fait! Mais est-ce que j'avais le droit de sortir?! Dans ma maison je dois attendre que papa et maman me dise de sortir et j'ai pas le droit de me plaindre! C'est pareille ici?! Je sais pas… Mais commençant a trembler j'ose murmurer que j'ai froid. J'espère que je serais pas punis pour ça! C'est vrai il fait tout froid et j'aimerais bien retourner au chaud!

Alors que je viens de parler, on frappe à la porte et un monsieur entre dans la pièce! Je le regarde terroriser! Oh mon dieu j'aurais pas du le dire! Il vient me punir j'en suis sure! Mes lèvres tremble encore plus mais de peur cette fois! Il vient me taper j'en suis sure! J'aurais dut rester dans le froid! Mais voilà maintenant la princesse exige que je me lève. Je la regarde les yeux plein de peur. Je veux pas on me tape! Je veux rester dans le froid si ils le veulent… Mais il est trop tard on dirait… Je me lève et je finit par laisser la princesse me sortir de l'eau. Pendant qu'elle me sèche et me met une culotte elle parle au méchant monsieur venu me faire plein de mal! Alors elle m'a emmener ici a cause des marques?! Que pour les marque?! Je comprenais pas pourquoi des marques sur les bras ça donnait envie a quelqu'un de me m'emmener loin de chez moi… Je trouvais ça très bizarre. Mais j'ai pas beaucoup le temps de penser a ça parce que la princesse se met alors a me parler…

Le monsieur il s'appelle Mathieu… Elle me dit qu'il est gentils… Moi je trouve il pose trop de question et trop vite pour être très gentils! Je suis sur qu'il est un peu méchant! D'ailleurs elle confirme ce que je pense quand elle dit qu'il doit regarder mon dos! Non personne il touche a mon dos! Je veux plus qu'on me fasse du mal! J'ai trop peur! Mais j'ose pas dire non… à la maison quand je dit non j'ai encore plus de mal après! Je l'écoute et elle promet qu'il touchera pas mon dos. Je la laisse donc faire.

Mais alors que le monsieur est derrière moi elle lui demande si il pourra pas toucher mon dos ou si il sera obliger de toucher… Alors la peur est trop grande! Je sens u picotement dedans moi! J'aime pas ça parce que chaque fois que je sens ça il se passe ensuite quelque chose que mon papa et maman ne supporte pas! Quelque chose qui fait de moi le monstre que je suis! Mais voilà plus j'ai peur moins je peux arrêter la chose d'arriver… Le picotement est plus fort encore et alors ça finit par arriver…

Je disparut des mains de la princesse sans qu'elle puisse me rattraper… La lumière a fait comme d'habitude et m'a amener plus loin de ce qui me faisait peur! Sauf que c'est pas moi je choisit ou elle m'amène quand j'ai peur et du coup j'atterrit plaf dans l'eau un peu chaude un peu froide de l'abreuvoir… C'était trop fort et je fondit une nouvelle fois en larmes attendant que remis de leur surprise les adulte viennent me gronder très fort pour avoir fait ça….
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Matthieu Emrys
Star Wars
Star Wars


Nombre de messages : 348
Age du personnage : 30
Localisation : Terre
Date d'inscription : 03/07/2006

MessageSujet: Re: Une enfant blessée [PV Camille]   Sam 4 Oct - 20:36

Alors que Kathleen séchait la petite fille, Camille l'avait-elle appelée, Matthieu ne put s'empêcher de remarquer que la princesse évitait délibérément de toucher le dos de la petite. En combinant le fait que la fillette souffrait visiblement du dos, les bleus sur ses bras, et la peur qui transparaissait dans son aura depuis qu'il était entré, le Jedi déduisit que le petite avait été battue et abusée, verbalement tout au moins. Fait confirmés par la demande de Kathleen d'éviter de toucher le dose de la petite.

Matthieu était absolument furieux de ce qui avait été fait à une petite fille innocente. Il prit une discrète inspiration en invoquant la Force pour garder la maîtrise de ses sentiments. Battre un enfant était un crime inconcevable pour le jeune Jedi. Si les sévices étaient allés jusqu'à l'abus sexuel, il allait y avoir des morts. Matthieu se promettait déjà d'envoyer les coupables chez ses amis les Elfes. Les créatures immortelles étaient généralement pacifiques et bienveillantes, la douceur incarnée, mais violentez un enfant de quelque panière que ce soit devant eux, et ils se transformaient en monstres aussi sanguinaires que sadiques. Ca ou bien il leur envoyait Léa avec cinq litres de cafés dans l'estomac. A la seule pensée de sa soeur sous caféine, le Chevalier eut un frisson intérieur. La dernière fois que Léa avait eu accès à du café sur le satellite des Jedis, Matthieu avait passé six heures à la courser dans les couloirs jusque dans la salle du conseil, tout en s'excusant des dégats causés par la pile atomique dopée au plutonium qu'était sa soeur.

Pendant que Kathleen rassurait Camille et lui expliquait ce qui allait se passer, les émotions de la fillette entrèrent soudain en ébullition, la panique dominant par dessus tous. Alors que le Jedi s'était doucement agenouillé derrière Camille, l'aura de cette dernière augmenta de manière dramatique, signe certain qu'elle allait utiliser un pouvoir quelconque dans les instants suivants. Dans un flash de lumière blanche Kathleen et sa protégée disparurent brusquement pour réapparaître dans la baignoire où elles restèrent figées. Camille de terreur et Kathleen de stupeur. Matthieu lui même resta quelques instants bloqué à regarder stupidement l'endroit d'où les deux filles avaient disparues. Puis il se tourna vers la baignoire où il sentait la présence de la princesse et de sa protégée. Les voir toutes les deux dégoulinantes, et la tête de Kathleen en prime fut plus que ce que le jeuns Jedi put supporter. Il commença à pouffer de rire, puis partit dans un fou rire comme il n'en avait pas eu depuis longtemps. Le Jedi se roula sur le sol mouillé de la salle d'eau pendant une bonne minute avant de reprendre contenance, mais avec un sourire sur le visage qui montait jusqu'à ces yeux. Il se remit tranquillement à genou, sans geste brusque, avant de faire léviter de grandes serviettes de bain vers Kathleen et Camille et d'en attirer une vers lui même.

« Tenez Mesdemoiselles, je pense que vous en avez autant besoin que moi. C'est de loin la meilleure blague à laquelle j'ai assisté depuis longtemps. Quel fou rire! Ça fait vraiment du bien. Tu as vraiment des pouvoirs extraordinaires Camille, je suis impressionné. Il faudra juqte que tu apprennes un peu à les contrôler, mais ce qui viens de se passer n'est pas bien grave, nous n'allons pas te punir pour ça.

Tu sais ma puce, je suis vraiment désolé si je t'ai fait peur, je ne veux pas te faire bobo tu sais. Je veux juste faire partir tes vilains bobos. Si tu ne veux pas que je te touches, je ne le ferai pas, mais il faut que je sois pas trop loin pour guérir les bobos. »


Tout en parlant, Matthieu répandait une aura de calme, de sécurité et de douceur autour de lui à travers la Force. Il esperait que Camille y soit suffisament sensible pour que sa panique redevienne de la simple méfiance et qu'elle le laisse approcher suffisamant pour soigner les vilaines blessures de son dos.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Princesse Kathleen
Contes de Fées/Disney
Contes de Fées/Disney


Nombre de messages : 250
Age du personnage : 30
Date d'inscription : 20/01/2014

MessageSujet: Re: Une enfant blessée [PV Camille]   Dim 5 Oct - 19:33

Tandis qu’elle observait Matthieu, attendant sa réponse tandis qu’il constatait les blessures de Camille, Kathleen ressentit soudain quelque chose de familier. Une éclipse. Dans le monde des sorciers, avec leur diplôme, les jeunes sorciers se voyaient attribuer un être de lumière. Wyatt Halliwell, l’Etre de Lumière de Kathleen, était le fils d’une des sœurs Halliwell et quand celui-ci l’avait secourue alors qu’elle se trouvait en danger, Kathleen avait eu l’occasion d’expérimenter le transport par éclipse.

Néanmoins stupéfaite par le fait que Camille lance des éclipses, elle se retrouva instantanément dans la baignoire, encore remplie d’eau, qui avait servie à baigner la fillette. Elle demeura hébétée quelques instants avant d’éclater de rire, en écho d’ailleurs avec son meilleur ami. D’ailleurs, si elle n’avait pas été certaine que Camille rencontrait Matthieu pour la première fois et qu’elle avait extrêmement peur de lui, elle aurait pu soupçonner que ce geste avait été commandité par le jeune Jedi. Il fit léviter vers elles deux serviettes et Kathleen sourit.

« Eh bien, je crois que notre nouvelle amie dispose d’un aïeul Etre de Lumière, qu’en dis-tu Matt ? Mais ne t’en fais pas, ma chérie, » ajouta-t-elle en voyant l’air désespéré de l’enfant. « Matthieu a raison. Il est tout à fait normal à ton âge, de ne pas savoir contrôler ce genre de choses. Ce n’est pas grave. Néanmoins, il est temps de te sortir de là, je ne voudrais pas que tu attrapes froid. »

Kathleen sourit à Matthieu, approuvant sa façon d’expliquer à l’enfant ce qu’il avait l’intention de faire. Elle jeta un coup d’œil à Camille pour voir sa réaction aux propos du jeune Jedi puis sortit avec quelques difficultés de la baignoire, compte-tenu du fait qu’elle était extrêmement glissante et que, de plus, elle faisait le nécessaire pour ne pas bousculer Camille. Elle finit toutefois par sortir et jeta un coup d’œil à ses vêtements.

« Me voilà trempée… Je parie que ça t’amuse, toi ? » s’écria-t-elle en se tournant vers Matthieu qui faisait toujours léviter ses serviettes avec un regard moqueur. « Bon une serviette sèche, merci mon vieux ! »

Elle attrapa l'une des serviettes molletonnées et toutes chaudes et invita délicatement Camille à sortir comme elle l’avait fait précédemment avant de la sécher de nouveau et de changer sa petite culotte trempée. Elle n’en voulait pas à la petite fille qui semblait inquiète à-propos de ce qu’elle avait fait. Souriant à l’enfant, elle lui expliqua les choses avec douceur.

« Ne t’inquiète pas, mon ange. Tu as fait ça parce que tu as des pouvoirs magiques. Tu es une sorcière et tu es en partie, je pense, un être de lumière. Les êtres de lumières sont des personnes merveilleuses qui aident les gens autour d’eux. Et quand tu seras grande, tu pourras les aider toi aussi. Et les sorciers et sorcières sont des personnes puissantes qui utilisent leur don pour faire des choses merveilleuses. Moi-même, je suis une sorcière, comme toi. Et si tu veux, je t’apprendrai à utiliser tes pouvoirs. Mais pour le moment, il faut vraiment soigner tes blessures. »

Kathleen jeta un coup d’œil à la baignoire, puis à Matthieu qui semblait toujours très heureux de la situation et songea qu’il ne valait mieux pas réitérer l’expérience de l’éclipse mouillée. Ils n’avaient pas un stock illimité de serviettes.

« La priorité, je pense, est d’éviter de se retrouver à nouveau trempées si la situation venait à se reproduire. »

Elle jeta un coup d’œil à l’extérieur et trouva une domestique en train de ranger son petit salon. Elle lui demanda d’aller chercher du secours et de venir vider la baignoire, puis elle rejoignit Matt et Camille. Une main sur l’épaule de Camille, un pas devant elle comme pour la protéger de ces inconnus qui entraient dans la pièce, elle regarda les serviteurs vider la baignoire puis, une fois qu’ils furent partis, elle se tourna vers la petite et s’agenouilla devant elle.

« Bien, maintenant, tu peux t’éclipser où tu veux dans la pièce, tu ne risqueras plus d’attraper une pneumonie. » dit-elle, un sourire rassurant sur le visage. « Bon, tu as entendu, Matthieu ne te toucheras pas, mais il faut qu’il se rapproche. Tu veux bien qu’il te soigne, s’il-te-plaît, ma petite Camille. Je te promets que ça ne fait pas mal. Et tu verras, après, tu te sentiras mieux. »

_________________


Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Camille Lhous
Harry Potter
Harry Potter


Nombre de messages : 23
Date d'inscription : 24/09/2014

MessageSujet: Re: Une enfant blessée [PV Camille]   Jeu 9 Oct - 12:56

Peur! J'ai tellement peur! Ma vie en fait est horrible! Je suis toute mouiller encore et toute triste! En plus quand j'ai ouvert els yeux j'ai vu que la lumière avait pas prise que moi cette fois! Non elle avait prise aussi dame! C'est horrible! J'ai fait mouiller la dame! Je vais me faire taper cette fois c'est sure!

Le choc me fit si peur que je tombait assis dans l'eau… C'est horrible! J'ai peur j'ai froid et je crois que je veux un peut rentré chez mon papa et ma maman! Les larmes coulent et veulent plus s'arrêter! Maman a raison je suis un horrible monstre!

Mais alors que je tremble autant de froid que de peur que je pleure beaucoup… Le monsieur un peu méchant et très bizarre qui est là… Ben il se met a rire! Je ne comprend pas pourquoi il rigole lui! C'est pas marrant ça! En plus il tombe par terre! Oh non! Il tombe a cause de ma bêtise?! Je sais plus… j'ai peur… Papa dirait que le monsieur il a des cases de casser dans sa tête!

Mais alors que je sais déjà pourquoi le monsieur il rigole ben la dame aussi se met a rire?! Je les regarde sans comprendre. Je sais pas… ils sont casser peut être! Peut être c'est de ma faute… Mais après trop longtemps pour moi, ils se calment tout les deux et le monsieur a genoux par terre fait voler des serviettes vers nous. Euh… oO Mais… mais… Maman m'a dit que seul les monstre méchant peuvent faire voler les choses! Bon lui il a pas de lumière blanche quand il fait voler les serviettes mais… il est peut être méchant comme moi en fait! oO Ou alors il faut la lumière blanche pour être méchant… Je sais plus mais ça fout toujours un peu la trouille cette histoire!

Alors le monsieur parle enfin! Il dit que j'ai fait une blague?! Mais moi je voulais pas faire de blague je voulais m'échapper! Mais en plus il semble pas en colère du tout! Mais… Pourquoi?! Doucement mes larmes elle s'arrête! C'est tellement bizarre! Puis moi j'ai des pouvoir estradinaire?! c'est quoi des pouvoir estradinaire? Je les regarde l'un puis l'autre et un petit sourire de merci viens sur mes lèvres quand il dit qu'il va pas me punir… Je comprend pas tout ce qu'il veut parler mais j'aime cette phrase! Je veux pas la punition! J'aime pas ça!

Ohhh mais il peut faire partit les bobos?! Pour vrai?! Mais non… papa et maman ils aimeront pas… Oui mais bon… les bobos font super mal… Je sais pas quoi penser. Pendant ce temps la dame aussi a été gentille avec moi et elle dit qu'il sortir de l'eau pour pas que je sois malade. C'est vrai il fait froid ici! Je laissais la dame me sortir de l'eau. Il fait froid et j'ai peur mais de toute façon je peux rien faire… Puis si ils étaient tout méchant ils rigoleraient pas si?! Une fois a nouveau seche j'écoute la dame espliqué les pouvoir estradinaire.

Je suis une sorcière moi?! oui maman c riait souvent que j'étais une sale sorcière… Mais les monsieur de lumière… je connais pas! J'en ai jamais vu! Comment ça se fait que je suis un monsieur de lumière alors?! Puis si ils sont si gentils pourquoi papa et maman disent que je suis un monstre?! C'est vraiment bizarre tout ça! La dame dit aux autres monsieur et dame qu'il faut vider l'eau du machin… Je les regarde passer et baisse la tête toujours pensant que j'avais fait une bêtise un peu…

Une fois tout le monde sortit j'étais seule avec les deux du début.. Je respire fort… Oui de toute façon… j'ai pas le choix…

-Mais faut pas le dire a papa et maman! Il vont pas aimer… Une fois je l'ai fait sans faire espré… ben il était encore plus en colère… Et après j'ai encore plus mal… Je veux pas ils soient en colère mon papa et ma maman! Vous direz pas hein?!

Oui de toute façon j'avais pas le choix… j'étais un enfant face a deux adulte… Je pouvais que les laissais faire tout ce qu'ils veulent… Je voulais pas ça fasse mal … mais la peur elle se calmait un peu dedans moi… les larmes coulaient mais moins fort… Et c'est en me mordant un peu les doigts que je montrait mon dos au monsieur en regadant toujours derrière moi de peur qu'il touche…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Matthieu Emrys
Star Wars
Star Wars


Nombre de messages : 348
Age du personnage : 30
Localisation : Terre
Date d'inscription : 03/07/2006

MessageSujet: Re: Une enfant blessée [PV Camille]   Dim 12 Oct - 23:58

Entendant la question de son amie sur son amusement, Matthieu ne put s'empêcher un élan de grande maturité pour son âge, et tira la langue en direction de Kathleen avant de lui répondre.

« A ton avis? Et puis de toute façon je te signale que je suis aussi trempé que toi d'abord. Mais je suis d'accord pour l'ascendance être de lumière. Voilà une combinaison de pouvoirs vraiment intéressante. Elle sera amenée à faire de grandes choses à l'avenir. »

Remis de sa crise de fou rire, Matthieu se sécha tranquillement pendant que Kathleen faisait pareil avec la petite Camille et elle même. Le Jedi adressa un petit signe de tête de salutation aux domestiques venus vider la baignoire. La fillette tremblait toujours autant, mais sa panique s'était calmée. Elle exsudait plutôt un sentiment de grande confusion, comme si ce qu'elle voyait était en parfaite contradiction avec sa réalité. Visiblement, personne ne riait lorsqu'elle usait accidentellement ses pouvoirs, quel que soit la risibilité des conséquences.

Tout cela plaisait de moins en moins à Matthieu, mais tout ce qu'il pouvait faire pour le moment c'était rassurer et soigner la gamine. Les rétributions viendraient plus tard. Et de plus en plus le Jedi songeait à envoyer Léa en overdose de café chez les tortionnaires de la petite. Ces individus exécrables ne méritaient pas le titre de parents. Matthieu se jura d'adopter la petite pour la tirer de leurs griffes s'il le fallait. Mais il se doutait bien que Kathleen avait de l'avance sur lui à ce sujet, il suffisait de lire un minimum l'aura de la jeune femme pour le comprendre.

« Ne t'inquiète pas mon ange. Personne ne dira ce qu'il s'est passé à tes parents, je te le promet. Maintenant je vais regarder ton dos et faire partir les bobos d'accord? Je promet de ne pas te toucher. Il va y avoir de la lumière bleue mais c'est tout à fait normal, c'est la lumière qui fera partir les bobos. »

Cela dit, Matthieu passa en douceur derrière la petite et retint une exclamation de colère. Des dizaines de bleus et de cicatrices marbraient la peau trop pâle de Camille. Respirant un grand coup, le Jedi ferma les yeux et leva les mains, laissant la Force le guider pour tenir sa promesse. Approchant ses mains à quelques centimètres de la peau, Matthieu laissa l'énergie mystique couler entre ses doigts, se manifestant par de petites étincelles de lumière bleutée partant des mains de jeune homme vers le dos de Camille. Matthieu commença à hauteur des épaules de la petite, et descendit très lentement jusqu'à la taille. Pendant de longues minutes, l'énergie de soin parcourut la peau meurtrie de la fillette, effaçant bleus, traces de coups et cicatrices, et soulageant la douleur ressentie par Camille. Travaillant plus profondément, Le Jedi détendit doucement les muscles noués du dos de la petite. Suivant son inspiration du moment, Matthieu s'adressa à la fillette:

« Ne bouges pas Camille, je vais me déplacer un petit peu pour soigner tes bras. »

Joignant le geste à la parole Matthieu mis d'abord ses mains de chaque côté du bras gauche de Camille, enfermant le haut de celui ci dans un cocon d'énergie bleue et longea doucement le membre de la fillette jusqu'au bout de ses doigts. Il recommença l'opération avec le bras droit, puis profita de la position de la petite sorcière pour passer ses mains le long de son thorax. Il dut ravaler un sifflement de colère en décelant de nombreuses fêlures dans les côtes. Laissant filer sa colère Matthieu se concentra sur sa patiente et s'appliqua à consolider les os jusqu'à faire disparaître toute trace de fracture. Un passage devant l'abdomen révéla une rate et un foie fortement contusionnés que le Jedi s'empressa de réparer, intensifiant davantage la lumière bleue émise par ses mains. En passant le bassin de la fillette, le Jedi sonda à la recherche de blessures, et poussa un soupir de soulagement mental en constatant que la petite n'avait pas subi de sévices sexuels.

« Merci de ne pas avoir trop bougé mon coeur. Tu es une gentille petite fille et vraiment très courageuse tu sais. Je sais que tu as encore peur, mais nous ne sommes vraiment pas là pour te faire du mal. »

Le jeune Jedi répéta sur les jambes trop maigres de la petite la même opération que sur ses bras, une jambe après l'autre. Une fois sa tâche terminée, Matthieu se recula, se déplaça sur le côté afin que Camille puisse le voir, et passa d'une position agenouillée à une position assise, le dos contre le mur, le souffle légèrement court à cause de la quantité de pouvoir qu'il venait d'utiliser. Il adressa un sourire rassurant à Camille.

« J'ai fini ma puce, j'espère que tu te sens mieux. J'ai fait partir tous les bobos que j'ai pu. Et encore une fois je t'ai trouvé très courageuse. »

Puis se tournant vers Kathleen.

« Les dégâts étaient plus importants que je ne pensait. Je ne sais même pas comment elle a fait pour supporter une douleur pareille sans hurler. Les bleus étaient profondément enracinés,  ils s'étendaient au delà de la peau jusque dans les muscles. Et c'est sans compter les côtes fêlées et les organes contusionnés. C'est pour ça que je suis un peu essoufflé, j'ai du dépenser beaucoup plus d'énergie que ce que je prévoyait à première vue. Mais la bonne nouvelle c'est que je peux affirmer à 100%  qu'ils n'ont pas abusé d'elle si tu vois ce que je veux dire. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Princesse Kathleen
Contes de Fées/Disney
Contes de Fées/Disney


Nombre de messages : 250
Age du personnage : 30
Date d'inscription : 20/01/2014

MessageSujet: Re: Une enfant blessée [PV Camille]   Mar 14 Oct - 17:29

Kathleen hocha la tête quant à l’avis de Matthieu concernant les pouvoirs de la fillette. Néanmoins, celle-ci semblait terrorisée à l’idée de les utiliser. Kathleen comprit aussitôt que les parents de Camille ne devaient pas accepter son statut de sorcière à moitié Etre de Lumière, mais la raison lui en échappait. Elle ne pouvait pas être issue d’une famille dépourvue de pouvoirs, compte-tenu du fait que les Etres de Lumières transmettaient leur don par filiation. Et si sa famille était sorcière, pourquoi la rejetait-elle ?

Mais ces questions n’étaient pas sur le point d’avoir de réponse pour le moment. Matthieu était sur le point soigner la petite et Kathleen approuva grandement ce qu’il disait à Camille pour la rassurer. Elle tint à appuyer ses propos.

« Matthieu a raison. Tes parents ne sauront rien de tout cela. » Et de toute façon, ils ne te reverront jamais, je m’y emploierai. « Veux-tu que je te tienne la main pendant que Matthieu te soignera ? »

Le jeune Jedi faisait justement le nécessaire pour soigner la petite. Kathleen savait qu’il en avait pour un moment s’il voulait la soigner complètement, mais elle n’avait pas pensé qu’il pousserait le détail aussi loin et elle en était surprise. Il était en train de puiser dans ce qu’il avait d’énergie alors qu’il était lui-même blessé pour que la petite aille mieux. C’était touchant, mais Kathleen ne put s’empêcher d’être inquiète pour son ami quand elle le vit chanceler, tout en souriant à Camille.

« Hé Matt, ça va, tu te sens bien ? » dit-elle en avançant dans sa direction, mais elle s’interrompit lorsque leurs regards se croisèrent et qu’il lui parla des blessures qu’il avait constatées.

Kathleen demeura bouche bée en apprenant qu’il avait vérifié si Camille avait ou non subi des sévices d’ordre sexuel. Elle n’avait même pas envisagé la possibilité que quelqu’un ait pu toucher de cette façon à Camille. Néanmoins, sachant que ce n’était pas le cas, elle fut soulagée tout en reconnaissant que son ami avait fait preuve de sagesse et de vigilance en vérifiant ce genre de détail. Elle n’en fut pas moins horrifiée devant la gravité des blessures qu’il lui décrivit. Bien entendu, elle était soignée et tout était réglé, seulement la situation l’indignait.

« Je vois… Merci d’avoir fait le nécessaire, Matthieu. Allez, ma chérie, » s’écria-t-elle en tentant de paraître enjouée, « on va s’habiller, maintenant ! »

Kathleen mit à Camille l’une des anciennes robes de Léa puis elle la prit par la main pour l’emmener dans sa chambre. Une fois dans la chambre en question, elle s’accroupit devant la fillette.

« Ecoute, ma chérie, je voudrait que tu choisisses quelques jouets pour les amener dans le petit salon à-côté. Nous allons prendre le goûter, et tu pourras jouer à-côté de nous. Je te laisse regarder ce que tu as envie de prendre, je dois aller demander à ce qu’on nous prépare tout. Je reviens dans cinq minutes. »

Elle laissa la fillette dans la pièce et alla dans le couloir aviser un domestique de leur faire porter trois bols de chocolats chauds avec des tartines beurrées pour trois. Puis, elle retourna auprès de Matthieu.

« Besoin d’aide pour te lever ? On va aller s’installer au salon. Camille choisit quelques jouets d’ailleurs. On pourra prendre notre goûter avec elle. Elle en a bien besoin. »

Kathleen et Matthieu se rendirent donc dans le petit salon attenant et une fois Matthieu assis et bien installé, Kathleen retourna dans la chambre de Camille.

« Alors, tu as choisi, ma puce ? »


_________________


Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Camille Lhous
Harry Potter
Harry Potter


Nombre de messages : 23
Date d'inscription : 24/09/2014

MessageSujet: Re: Une enfant blessée [PV Camille]   Jeu 8 Jan - 21:24

La peur... La peur était toujours là! Bon en fait depuis que je suis toute petite la peur elle est dedans moi! Mais aujourd’hui encore plus! Le monsieur il dit qu’il va faire partir tout mes bobos mais moi j’ai peur. En plus papa le voit... Papa il m’aime pas trop des fois je crois. Mais bon alors que le laisse faire il promet que papa il verra rien! Comment il va faire d’ailleurs? Papa il va voir mon dos non?

Alors que je surveille bien que le monsieur curieux il touche pas mon dos je sens comme un petit guili dans mon dos! Mais c’est pas un guili marrant... c’est pas guili qui fait mal non... Je sais pas trop mais quand le guili il bouge ben j’ai moins mal qu’avant sur les bobos! alors au bout d’un moment je finit par juste souffler tout doucement parce que j’ai un peu moins peur du mal que je croyais il allait me faire le monsieur!

Il va soigner mon bras aussi? Euh... bon... je le laisse faire. De toute façon je peux pas bouger... Au début j’ai dit non a la princesse pour me donner la main j’avais trop peur mais après c’est sans faire espré que je l’ai prise sa main. Les guilli ils allaient de plus en plus dedans moi et ça faisait tout bizarre.

Puis il a soigner tout mon bidou! Je regarde ma peau ou les bobos sont plus là! Woaw! C’est comme moi j’avais fait une fois! Sauf que sa lumière elle est bleu! C’est quoi le bleu? Monstre ou pas trop méchant? Je sais pas... J’ai déjà vu maman se servir de feu mais elle m‘a dit que elle c’était pas comme moi... C’était pas un monstre... Mais je trouve que lui c’est un monstre bien si il peut faire tout partir mes bobos!

Quand il a finit mes jambes il me dit que je suis courageuse. Papa il dit que je suis nul! c’est bizarre. En plus j’ai eu très très peur! Et les enfants aux villages ils m’ont dit que quand on est courageux on a peur de rien! Il est un peu bizarre ce monsieur... Mais je fait un sourire parce que il a quand même était gentils de soigner mes bobos!

La princesse elle parle avec lui et après elle dit qu’on va m’habiller. Alors je veux retrouver mes habits mais avant que je les prennent ben elle me met une jolie robe!!! Je la regarde sans savoir quoi dire. Même quand je l’ai dessus je regarde ma robe! C’est la première fois j’ai une robe si belle! Papa dit que les belle robe sont pour les belles filles! Et celle là elle est trop belle!

-Mais j’ai pas le droit d’avoir une belle robe... Papa il dit c’est pour les filles jolies...

Oui et si papa venait me chercher et me voyais dans cette robe hein?! je dois lui dire moi! Je veux pas que papa il cri! Je baisse les yeux quand je dis parce que j’aime pas penser que je suis pas jolie... ça me rend toujours un peu triste.

quand la princesse m'emmène dans la chambre elle me dit de choisir des jouets! Parce que en plus elle me laisse prendre des jouets?! Je la regarde et la laisse partir sans savoir trop quoi faire. Quand elle revient elle me demande si j’ai choisit. Alors je regarde et là je la revois... Elle est tellement belle. J’avais souvent rêver d’en avoir une... Je tend le doigt vers elle...

-Elle est belle cette poupée.

J’ose pas dire que je la veux! Papa et maman disent qu’on doit pas demander. Mais si j’ai le droit d’un jouet alors c’est elle que je veux!!! Je l’aime déjà tellement elle est belle! Puis une fois l’histoire du jouet finit j’arrivais enfin dans la pièce du gouter. Le monsieur il était là encore et je me souvenais que j’avais pas était polie! Alors je prend une grande inspiration et devant lui je murmure juste :

-merci monsieur curieux... J’ai plus mal maintenant...

J’ai oublier son prénom alors j’ai dit comme je le pensais j’espère c’était pas méchant ce que j’ai dit... je les regarde les deux adultes sans savoir quoi faire...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Matthieu Emrys
Star Wars
Star Wars


Nombre de messages : 348
Age du personnage : 30
Localisation : Terre
Date d'inscription : 03/07/2006

MessageSujet: Re: Une enfant blessée [PV Camille]   Mar 27 Jan - 18:40

Bon sang de bois ! J'ai beau être l'un des Jedis les plus doués de ma génération pour la guérison, cette séance a vraiment été très éprouvante. Comment peut-on volontairement infliger autant de blessures à une enfant innocente, je ne le conçoit pas. Et je ne parle que des blessures physiques, les cicatrices mentales seront encore pire à guérir. Si je tenais les responsables je les jetterai en pâture aux Elfes avec un rapport médical détaillé sur les blessures que j'ai soignées. Note à soi même, proposer cette solution à Kathleen pour plus tard.

Telles étaient les pensées de Matthieu alors qu'il reprenait son souffle, adossé au mur de la salle de bain. Aussi bien formé qu'il soit aux techniques de guérison de Force, les blessures de la petite avaient nécessité une concentration et une quantité d'énergie énorme. Le fait qu'il ne puisse pas toucher l'enfant n'avait en rien arrangé le problème puisque le Jedi avait du redoubler de concentration pour éviter que l'énergie curatrice ne se dissipe avant d'avoir atteint sa cible.

Le temps que Kathleen revienne d'avoir habillé Camille, le jeune homme avait retrouvé une respiration normale. Matthieu eut un sourire amer en repensant à la tête surprise de son amie lorsqu'elle avait saisi son allusion à de possibles sévices sexuels, ou le cas échéant, à leur heureuse absence. La princesse était si innocente et ingénue par moment. Il faut dire que le royaume d'Ariel était un peu une utopie faite réalité: pas de grande criminalité, tout juste un petit larcin par ci par là, chaque habitant avait un toit pour dormir et du pain sur la table... le paradis. Matthieu avait cependant suffisamment voyagé pour savoir que le monde extérieur était loin d'être aussi rose, même en dehors de la contrée obscure. Il se souvenait de cette fois où... La voix de Kathleen vint tirer le jeune homme de ses sombres réminiscences de voyages dans certaines des parties les moins reluisantes de Storyearth.

« Je te remercie très chère, mais j'ai suffisamment récupéré pour me débrouiller seul. »

Joignant le geste à la parole, Matthieu se leva souplement, ignorant l'élancement de ses blessures qu'il constata cependant plus sourd qu'avant. Probablement une partie de son pouvoir de soin avait aussi agit sur lui même. Matthieu se fit alors enfin la réflexion que son raisonnement était stupide et se promit de se mettre en transe de guérison le soir même en allant au lit. La mention d'un goûter le fit sourire. Le jeune homme s'approcha de la princesse, et lui offrit son bras en s'inclinant légèrement.

« Si Mademoiselle veux bien me faire l'honneur de m'accompagner, je l'escorterai avec plaisir jusqu'au salon. »

Bras dessus bras dessous, les deux amis parcoururent le court chemin de la salle de bain au salon, où Matthieu se laissa tomber gracieusement dans un des confortables fauteuils, sous le regard inquiet de Kathleen. Dès que celle ci eut le dos tourné, le jeune Jedi leva les yeux au ciel. Kathleen s'inquiétait beaucoup trop pour lui et Léa, surtout depuis qu'il avait pris une fessée de la part d'Alina. Après tout il s'en était plutôt bien sorti, il n'avait perdu aucun membre...
Puis la princesse et sa protégée refirent leur apparition, Camille habillée d'une ancienne robe de Léa qui lui allait plutôt bien si ce n'est que ses bras ne remplissaient pas vraiment les manches. Matthieu ne doutait pas que sous les bons soins de Kathleen, ce fait serait très vite corrigé. De manière tout a fait inattendue au vu de ses précedents comportements, Camille vint se planter devant Matthieu, serrant très fort sa poupée pour se donner du courage, et murmura des remerciements. Surpris mais heureux que la petite ose s'adresser directement à lui sans qu'il ait fait le premier pas, le jeune homme sourit à sa jeune interlocutrice et esquissa du mieux qu'il put dans sa position assise un salut traditionnel Jedi: une inclinaison du buste, tête baissée et mains dans les manches.

« Il n'y a pas de quoi ma puce, je n'ai fait que mon devoir de Chevalier Jedi. Personne n'a le droit de faire du mal à un enfant, surtout pas à une aussi jolie petite fille que toi. »


Ce n'est qu'alors qu'il releva l'appellation ''Monsieur curieux'' que la petite avait employée. Levant les yeux, il croisa le regard moqueur de Kathleen et reprit la parole.

« Sans commentaires Kathleen. Camille ma puce, ce n'est pas que je n'aime pas que tu m'appelle ''monsieur curieux'' mais je préfèrerais vraiment si tu m'appelais Matthieu ou Matt.

Maintenant, je ne sais pas toi, mais moi j'ai trèèèèèèèès faim et j'ai entendu parler de goûter. Tu crois qu'il y aura du gâteau au chocolat? J'adore le chocolat, j'en mangerai tout plein sans m'arrêter si je le pouvais. Et puis du jus de fruit, c'est tellement bon le jus de fruit. »


Matthieu termina son petit discours avec un grand sourire et un clin d'oeil à Camille. Si Léa avait été là elle aurait encore fait remarqué qu'il se comportait comme un gamin, mais elle n'étais pas là alors...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Princesse Kathleen
Contes de Fées/Disney
Contes de Fées/Disney


Nombre de messages : 250
Age du personnage : 30
Date d'inscription : 20/01/2014

MessageSujet: Re: Une enfant blessée [PV Camille]   Jeu 27 Aoû - 23:28

Kathleen ne s’étonna qu’à moitié de voir la fillette protester devantle cadeau que constituait la jolie robe de Léa. Elle avait d’ores et déjà compris que la famille de Camille devait continuellement la rabaisser. L’enfant ne pouvait se sentir en droit de posséder de jolies choses, ni de bénéficier de faveurs particulières. Pourtant, la fillette serait une princesse et elle aurait le même statut que Léa, un jour. En effet, la fille de sang ou le fils de sang de Kathleen régnerait mais Camille serait de statut princier. Car Kathleen venait de le décider fermement, Camille serait sa fille.

« Mais tu es très jolie. Je sais que ton papa ne te l’a jamais dit, peut-être qu’il ne te trouve pas jolie, mais il se trompe. Tu es très jolie. Et tu mérites d’avoir des jolies choses, parce que je sais que tu sauras en prendre bien soin. »

Quand elle rejoignit la fillette à l’entrée de la chambre après lui avoir laissé le temps de choisir un jouet, celle-ci ne put formuler de requête en matière de jouet. Mais elle ne put s’empêcher d’admirer une poupée posée sur un fauteuil de velours, une façon de choisir sans s’avancer évidemment. Kathleen sourit, attendrie, surtout en constatant qui était la poupée admirée par la petite fille. Elle s’avança jusqu’au jouet qu’elle prit dans sa main avec tendresse, comme on prend un bébé. elle la regarda un instant et parla doucement.

« Oui, elle est très jolie. Tu sais, Camille, cette poupée, c’est la maman de mon papa qui me l’a cousue. Maintenant, elle est partie pour toujours, mais grâce à Sophie, c’est le nom de ma poupée, grâce à Sophie, j’ai toujours une part d’elle en moi. »

Kathleen eut soudain une idée pour permettre à la petite fille d’accepter le jouet sans avoir l’air d’avoir une faveur. Elle était persuadée que l’enfant apprécierait sa suggestion et qu’elle prendrait soin du jouet comme d’un trésor précieux. Se retournant, la poupée dans ses bras, elle s’avança jusqu’à la fillette et s’agenouilla devant elle. Elle posa un regard sur le cadeau de sa grand-mère, puis croisa le regard de Camille.

« Tu sais, je suis grande maintenant, j’ai beaucoup de travail, puisque je dois me préparer pour être reine un jour. Je ne peux plus m’occuper de Sophie ni jouer avec elle comme avant. Et elle s’ennuie ici toute seule, en plus, personne ne pense à lui changer ses habits ou à la coiffer. Tu voudrais bien t’occuper d’elle pour moi ? Je suis sûre que tu ferais ça très bien. Tu es d’accord ? »

Sortant ensuite avec Camille, elle sourit d’un air moqueur à Matt en entendant la fillette l’appeler Monsieur Curieux. Drôle d’appellation, même si on pouvait s’y attendre de la part de la petite fille. Elle se retint de rire, mais quand Matt évoqua le gâteau, elle ne put s’empêcher de pouffer.

« Je n’ai pas prévu de gâteau, petit frère. Tu as déjà bien assez de ventre comme ça. Je croyais que l’entraînement Jedi, ça maintenait en forme ! »

Elle sourit malicieusement mais quand arrivèrent les grosses tartines grillées et beurées généreusement et le chocolat chaud, Kath veilla à ce que Matt et Camille en ait tous deux une portion des plus généreuses.

« Régale-toi, Camille ! Mange autant que tu voudras ! »

_________________


Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Camille Lhous
Harry Potter
Harry Potter


Nombre de messages : 23
Date d'inscription : 24/09/2014

MessageSujet: Re: Une enfant blessée [PV Camille]   Dim 13 Sep - 12:06

La robe que la princesse m’a mis était tellement belle! Souvent quand je courait dehors pour que papa et maman ne râlent pas ben je voyais des filles avec des robes et quand je les regardaient souvent je voulais les même. Une fois même j’avais demandé a papa si je pouvais avoir une robe... Mais il avait rigoler et il m’avait crier dessus... Il a dit que la robe c’est pour les filles jolie pas les ba... je sais plus le mot mais papa il criais ce mot aussi sur les chiens qui trainent près des maisons. Des fois quand il est en colère il m'appelle pareil.

Je dis a princesse que papa veut pas les robes pour moi! Surtout qu’elle est plussssse jolie que toutes celle des filles du village! Mais elle dit que je suis jolie! oO C’est vrai elle me trouve Jolie? C’est possible ça? Je souris un peu parce que jamais personne il me trouve jolie! MOi j’aime qu’on me trouve jolie! Alors je regarde la robe et je suis un peu contente même si j’ai super peur!

Puis elle m’emmène choisir un jouet! Ben ici c’est le plusse mieux du monde! On peut même choisir un jouet!!!! Je regarde la poupée jusqu’à la princesse revient. Je lui dit elle est jolie alors elle la prend dans les bras. Une fois j’ai vu un madame prendre un bébé comme ça! Puis elle l’a poser pour ranger le linge et il a pleurer alors j’ai voulut faire pareil mais elle a pas aimer! Elle a dit c’était pas une poupée et on devait pas jouer avec... Depuis jamais j’avais toucher ce bébé.

Son papa a une maman?! oO Parce que on peut faire ça?! une maman ça peut des fois coudre des poupées?! Mais depuis quand?! Je la regarde sans comprendre. Moi mon papa et ma maman ils ont pas de papa et de maman.

J’écoute tout ce qu’elle m’essssplique bien la princesse. Elle est grande pour la poupée? Mais elle a dit elle l’aimait la poupée!

-Je sais pas si je sais... J’ai jamais occupé avec une poupée avant. Mais j’essayerais promis. Puis je la rendrais quand papa et maman ils viendront! Promis! Je suis pas une voleuse moi!


Souvent papa il criait que je volais mais c’est pas vrai!!!

La princesse me dit qu’on doit aller gouter! Mon bidou alors fait un gros bruit. Il aime qu’on parle de manger! Il fait toujours du bruit quand on peut manger! C’est avec la poupée bien serrer dans mes bras que je part avec la princesse. Parce que elle me laisse même emmener la poupée pour manger!!!! C’est cro bien! Mais a peine arriver dans la pièce je me souviens que j’avais été très méchante! Oui j’avais pas remercier le monsieur de m’avoir guérit! Flute il s’appelle comment déjà? Euh... Ma maman quand j’étais sale elle m’appelait souvent sale gamine! donc comme je me souviens pas de son prénom je peux peut être l'appeler comme il s’est montrer! Et lui il s’est montrer très curieux! Je vais donc l’appeler Monsieur curieux!

Ohhh il me trouve jolie lui aussi? C’est bizarre personne m’a jamais trouver jolie et là deux d’un coup me trouve jolie! Je sourie parce que j’aime qu’on dise ça mais ça fait tout bizarre. Je sens un peu comme quand je veux me cacher pour que les gens ils me voient plus.

Par contre il a pas aimer monsieur Curieux. Je voulais pas être méchante! Alors je tremble un peu... Je respire fort...

-Pardon matt....

Puis il parle de manger et mon bidou il gronde a nouveau! Je le regarde dans les yeux un peu embêter...

-c’est quoi le chocolat????

Ben oui j’ai jamais manger ça moi!!!! Mais la princesse dit qu’il y a pas de gâteau au chocolat. A ben flute! Matt il va être triste le pauvre! Alors je regarde la tasse poser devant moi. Woaw c’est vrai que j’ai soif moi! Sans réfléchir je me jette dessus et boit beaucoup! Puis je tousse et j’essaye de pas cracher!!!


-ahhhh ça brule!

Alors je me rend compte que c’était pas bien de boire sans demander et en plus de répondre comme ça... Alors je met la main devant la bouche et les larmes viennent encore un peu piquer les yeux...

-pardon... je voulais pas... Pardon...... désolé....

Là c’est sure ils vont pas être contents
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Une enfant blessée [PV Camille]   Aujourd'hui à 6:25

Revenir en haut Aller en bas
 
Une enfant blessée [PV Camille]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le monde de Nemo, ou l'histoire d'un homme qui perd sa femme, tuée par un sérial-killer, et qui part à la recherche de son enfant blessé et kidnappé avec l'aide d'une femme folle. (u.c)
» L'enfant et le mur. (acrylique 41cm X 51cm)
» Enfant abandonné à Morne Calvaire dans un champ de mais
» Enfant abandonné ou tué devant Food for the Poor- Attention photos sensibles
» Symposium sur le Plan National de Protection de l'Enfant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Storyearth, la Terre des Histoires :: La vallée des Royaumes :: Le Royaume d'Ariel :: Le Château-
Sauter vers: