Il était une fois une équipe qui découvrit une planète de héros de fiction. Sur Storyearth, ils virent des choses aussi drôles que Voldemort et Crochet voulant envahir un satellite de Jedis. Et qui est cette ombre qui plonge Storyearth dans la terreur ?
 
AccueilAccueil  GalerieGalerie  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 C'est l'heure du divorce

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Alina Matay
Star Wars
Star Wars
avatar

Nombre de messages : 86
Date d'inscription : 10/02/2014

MessageSujet: C'est l'heure du divorce   Mar 23 Sep - 12:25

Cela faisait très longtemps qu'Alina avait prévu tout ça mais le nabot vert aux oreilles pointues avait une capacité hors norme à contrecarrer les plans de la survivante de l'ordre 66. Depuis qu'elle avait appris que Vador était sur StoryEarth, elle savait que sa voie ne devait pas longer celle des Jedis, ils étaient bien trop faibles, n'avaient aucune volonté de faire ce qu'elle voulait faire. Cependant, elle avait du les rejoindre pour profiter de leur logistique et retrouver sa puissance passée. Elle avait beaucoup changée depuis ses années de vie à l'écart du monde. Elle en voulait à tout le monde, notamment aux Jedis pour n'avoir su faire face.

Alors qu'il ne lui restait plus que quelques détails à régler et que son plan allait bientôt pouvoir aboutir, le "maitre" (elle se refusait que le considérer comme cela, Alina n'avait pas de maitre) lui avait collé une Padawan sur le dos. Officiellement, c'était pour clarifier sa situation au sein de l'Ordre car quelques-uns de ses élèves, à l'instar du Chevalier Emrys, allait obtenir un rang supérieur à sa formatrice tout en étant en-dessous d'elle dans la hiérarchie puisqu'elle avait son siège au sein du conseil. Rah, le conseil… un groupe de lâches qui ne savaient pas prendre les décisions qui s'imposaient. Ils ne savaient que remettre à plus tard les vraies questions et attendre, cachés sur leur Orbite. Ce n'était pas la vocation d'Alina de se terrer. Ce Padawan, Alina l'avait vécu comme un mouchard. Le vieux Jedi ne lui faisait pas confiance, il voulait garder un œil sur elle et il faut dire qu'avoir un élève aux basques n'était pas pour lui faciliter les préparations. En plus, une consulaire… Ca blablate tout le temps, ça ne sait pas se battre correctement. Demandez à Alina pourquoi les Jedis ont perdu face aux Siths et elle vous répondra qu'il y avait bien trop de consulaires dans leurs rangs, ils s'étaient ramollis et peu étaient ceux capables d'affronter le danger. Alina et Ni Wam avaient abattu un grand nombre de leurs ennemis après l'Ordre 66, lorsque l'heure était aux sabres et non aux mots. Ce qu'ils avaient fait n'avait peut-être pas une grande influence vu le rapport de force mais ils n'avaient été que deux et ne permettaient pas aux forces impériales de dormir sur leurs deux oreilles.

Finalement, elle avait tiré son épingle du jeu avec son élève. A l'abri des regards de tous les Jedis, elle avait façonné l'esprit que la petite, elle lui avait apprit ce dont elle avait besoin, elle l'avait mené sur la voie du sabre, l'avait éduquée pour la guerre.  Elle avait réussi à transformer ce poids à trainer comme un avantage, une alliée faible mais fiable.

Pour l'heure, Alina devait neutraliser les Jedis, elle n'avait pas l'envie d'avoir ces pleurnichards de la paix sur le dos. Pas que ça lui prendrait beaucoup de temps de les faire disparaître du tableau mais ça ne la tentait pas. A vrai dire, seul le vieux Maitre pourrait être un défi à sa mesure mais il était sur le déclin, trop vieux, trop fatigué, trop affaibli. Depuis la création du nouvel Ordre Jedi, tout le monde sait que le véritable bras armé de la bande était Alina.  Pour se débarrasser de tout le monde, elle l'allait pas faire une pâle imitation de l'Ordre 66, ça manquait d'imagination. Son geste allait manquer de classe mais allait sacrément emmerder l'Ordre pendant un moment. Oh, non, elle n'avait pas spécialement envie de les tuer, on ne sort pas l'arme atomique pour un vulgaire petit caillou dans sa chaussure. La Jedi avait préparé son coup depuis un moment, elle avait étudié les mouvements des gens dans la station pour savoir à quel moment agir. Alors que la Padawan avait été envoyée dans les couloirs pour faire le guet, Alina était en train de terminer les derniers branchements. Une bombe sur l'un des réacteurs du satellite. En théorie, ils pourraient reprendre le contrôle et éviter que la station s'écrase sur StoryEarth. S'ils y parvenaient, ils n'étaient pas pour autant sortis d'affaire. Dans cet univers, il leur était difficile de trouver du matériel exploitable. Effectuer les réparations serait une tâche ardue.

Soudain, Emilie revint en courant pour annoncer la venue de deux personnes qui la talonnaient de peu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Matthieu Emrys
Star Wars
Star Wars
avatar

Nombre de messages : 348
Age du personnage : 30
Localisation : Terre
Date d'inscription : 03/07/2006

MessageSujet: Re: C'est l'heure du divorce   Lun 29 Sep - 23:20

Matthieu était de retour sur le satellite des Jedis entre deux pans de son enquête afin de collecter quelques ressources, et consulter certaines archives. Suivi de Léa, le jeune homme retournait au hangar afin de prendre un transport pour la surface afin de continuer sa mission lorsqu'un sentiment d'urgence et de danger l'envahit par la Force. Ouvrant ses perceptions, il fit signe à sa soeur de venir avec lui, et suivit son intuition. La Force mena le jeune homme dans une partie reculée du satellite que seuls les techniciens visitaient, la zone des réacteurs. Tous ses sens en alerte, Matthieu détecta une présence toute proche et familière aui détala à l'approche des deux Jedis.

Poussé par le sentiment d'urgence le jeune homme accéléra à la poursuite de la fuyante présence, quelque-chose de très mauvais se tramait et s'il n'intervenait pas de nombreuses personnes se trouveraient en grand danger. Après de nombreux tours et détours dans les couloirs, Matthieu et Léa débouchèrent dans une salle sur une scène des plus surprenantes. Le Chevalier Alina Matay, accompagné de sa padawan Emilie de Lansay, était en train de poser une bombe sur l'un des réacteurs du satellite. Matthieu ne comprenait absolument pas ce qui se déroulait sous ses yeux. Comment l'une des Jedis les plus fanatiques de l'ordre pouvait comettre une atrocité pareille? Prêt à toute éventualité, et la main à portée de la crosse de son sabre laser, le jeune Jedi s'approcha. Avec autant d'autorité que possible il s'adressa à la traîtresse.

« Chevalier Matay ! Qu'est ce que cela signifie ? Arrêtez vous immédiatement et écartez vous de cette bombe ! »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Emilie de Lansay
Star Wars
Star Wars
avatar

Nombre de messages : 51
Date d'inscription : 20/07/2014

MessageSujet: Re: C'est l'heure du divorce   Mer 1 Oct - 0:05

Alors qu’elle allait rejoindre Alina, comme il était prévu, pour la mise en place de l’attentat qui leur permettrait de partir de leur côté afin de servir les plans du Chevalier dont Emilie était la padawan, la jeune fille ressentit aussitôt la présence non loin d’elle de deux personnes qu’elle aurait pu identifier parmi des milliards d’autres personnes. Emilie ne savait pas encore identifier les gens juste en étant non loin d’eux, mais Matthieu et Léa Emrys étaient une exception à cette règle. Bien entendu, rien n’était jamais fait par hasard. Il fallait que ce fût Léa qui découvre ses manigances.

« Maître, deux Jedis arrivent. Ce sont… »

Elle n’eut pas le temps d’en dire plus que Matthieu et Léa apparurent soudainement. Elle se glissa derrière Alina, sachant que cette dernière voudrait lancer les hostilités elle-même, mais néanmoins à l’écart pour pouvoir pallier à toute éventualité. Elle jeta un coup d’œil à Léa mais elle n’avait pas besoin de la regarder pour savoir ce qu’elle verrait dans ses yeux. Surprise, incompréhension, colère peut-être. Après la conversation qui allait suivre, elle en aurait, de toute façon, de la colère. Malheureusement, Emilie le savait, ce n’était que des détails. C’était secondaire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Léa Emrys
Star Wars
Star Wars
avatar

Nombre de messages : 23
Date d'inscription : 08/02/2014

MessageSujet: Re: C'est l'heure du divorce   Dim 5 Oct - 20:58

Après une courte pause sur le satellite au cours de leur enquête, Léa et Matthieu s'apprêtaient à repartir sur Storyearth pour poursuivre leur mission. Sur le chemin du hangar Matthieu s'arrêta un bref instant l'air inquiet. Intriguée, Léa s'ouvrit à la Force du mieux qu'elle put, et fut frappée par un sentiment de danger et d'urgence. Sur un signe de son frère, la jeune jedi posa la main sur la crosse de son sabre et le suivit dans le labyrinte des couloirs du satellite. Après de nombreux tours et détours ils finirent par débusquer une personne qui s'enfuit à leur approche. Aussitôt Matthieu s'élança à sa poursuite, suivit de très près par Léa. Leur chasse les mena plus loin encore dans les entrailles du satellite jusqu'à la salle des réacteurs.

Dans la salle des réacteurs Léa ainsi que son frère découvrirent un spectacle des plus innatendus. Le chevalier Alina Matay en train de saboter un réacteur pendant qu'Emilie faisait le guet. Léa ne pouvait croire que sa meilleure amie avait pu suivre son maître dans une telle traîtrise. La jeune fille laissa la surprise se peindre sur son visage. Elle était tellement secouée qu'elle s'arrêta alors que Matthieu s'en allait à la rencontre d'Alina. Clouée sur place par la surprise, Léa ne parvint à dire que quelques mots.

« Em...Emilie? Mais qu'est-ce que...? Pourquoi? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alina Matay
Star Wars
Star Wars
avatar

Nombre de messages : 86
Date d'inscription : 10/02/2014

MessageSujet: Re: C'est l'heure du divorce   Mar 7 Oct - 22:53

Alina était en train de finaliser les réglages de son dispositif lorsqu'Emilie, sa padawan, arriva pour lui annoncer qu'ils avaient des visiteurs. A vrai dire, lorsqu'elle lui annonça, le Chevalier était déjà au courant, comme les trois autres personnes impliquées dans cette histoire, elle avait ressenti la présence de tout ce petit monde ainsi que des états d'esprit assez échaudés.

Voir le visage du Chevalier Emrys ainsi que celui de sa padawan était un bonheur pour Alina. Ils semblaient tant perdus dans l'incompréhension des actes de leur ainée. Bien sûr qu'ils ne pouvaient pas comprendre, ils n'avaient pas assez envergure pour appréhender cette affaire sous tous les angles et visiblement pas assez observateurs pour remarquer tous les signes avant coureurs. Le temps était fini de se dire "si j'avais su…".

Matthieu tentait de se montrer autoritaire. C'était plutôt drôle à voir, du moins ça fit sourire Alina, ce n'était pas si mal. Ca aurait très certainement marché sur les initiés et les padawans, peut-être sur quelques autres chevaliers mais penser que ça aurait de l'influence sur Alina, c'était un peu insultant. Même le conseil ne la retenait pas, pour preuve tout ce qu'elle avait fait dans son dos depuis qu'elle était revenue au satellite. A la rigueur, le Grand Maitre Yoda avait ses chances mais uniquement s'il avait son sabre à la main. Et oui, le problème était toujours le même, face à une trahison des plus évidente, le chevalier Emrys parlait au lieu d'agir. Sa padawan faisait de même mais comment pourrait-elle faire mieux avec un tel maitre? Oh, son grand frère faisait preuve de bonne volonté, il avait posé la main sur son sabre mais celui-ci restait éteint et bien au chaud à sa ceinture. Elle aurait pu lui faire tout un discours sur l'importance de passer à l'action de temps en temps mais c'est exactement le cas où un exemple vaut mieux qu'un long discours.

Elle attira son sabre jusqu'à sa main et alluma sa lame. La lueur rouge de sa lame emplie la salle du réacteur qui était éclairée d'une pale lumière. Il s'agissait là de son premier avertissement envers le Chevalier Emrys. Bien qu'il ne s'agisse pas vraiment d'un avertissement car même s'il choisissait de rebrousser chemin, elle ne le laisserait pas partir. Pour Alina, lorsqu'une lame est allumée, elle doit servir. Ce duel, nombreux étaient ceux qui l'attendaient avec impatience mais certainement dans un cadre plus fair-play, plus amical. Les Jedis considéraient le Chevalier Emrys comme le meilleur de tous ceux qui étaient nés sur StoryEarth et tous les chauvins prétendaient que la nouvelle génération surclassait les dinosaures de l'Ordre. Alina avait toujours refusé de préter la moindre attention à ces débilités. Elle était forte de l'expérience de centaines de combat au sabre laser derrière les lignes ennemies, de ces combats qui ne connaissent pas de fin, de ceux qui nécessitent de garder des réserves car il peut y avoir une personne cachée pour vouloir finir le boulot. De combien de vrais combats le petit jeune pouvait se prévaloir.  

Il y avait pourtant une chose qui la chagrinait dans la situation, la couleur de sa lame. Elle enseignait régulièrement aux jeunes membres de l'Ordre qu'il ne fallait pas se fier aux apparences. Elle prenait souvent pour exemple le fait que les Siths avaient préférentiellement des lames rouges mais que ça ne signifiait pas que tout ceux qui ont des lames écarlates sont des siths, à son instar. Non, il s'agit plutôt d'un point pratique lié à la philosophie des Siths. Contrairement aux Jedis, ils privilégient le nombre à la qualité et nombreux sont les adeptes de la Force à savoir manier le sabre laser mais il est difficile de se procurer des cristaux pour tous, ils sont donc produits artificiellement, acquérant la couleur rouge dans le processus. Alina, elle avait adopté cette couleur par choix car elle avait alors son propre cristal de padawan. Maintenant qu'elle allait être ralliée aux siths, son enseignement perdait encore plus en crédibilité.

Bref, le temps n'était pas vraiment à ces considérations. Elle se tourna vers sa padawan.

- Tu sais ce qu'il te reste à faire. Pas de pitié pour les chialeuses.


Sans attendre de réponse, elle utilisa le bond de Force pour parcourir la distance qui la séparait de son propre adversaire pour le frapper de son sabre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Matthieu Emrys
Star Wars
Star Wars
avatar

Nombre de messages : 348
Age du personnage : 30
Localisation : Terre
Date d'inscription : 03/07/2006

MessageSujet: Re: C'est l'heure du divorce   Sam 11 Oct - 19:25

Le petit sourire narquois qui apparut sur le visage du chevalier Matay lorsque Matthieu laissa sa surprise transparaître sur son visage irrita légèrement le jeune homme. Il ne laissa cependant rien filtrer sur son visage ni dans la Force. Prenant une profonde inspiration, Matthieu s'ouvrit à l'énergie mystique, la laissant couler en lui comme un puissant fleuve prêt à déborder. Le jeune Jedi ne chercha même pas à masquer sa présence dans la Force, espérant attirer l'attention des maîtres du conseil, et également mais sans trop d'espoir faire douter légèrement son adversaire.

Puis Alina alluma son sabre, emplissant la salle d'un hâlo rouge sang. Matthieu savait pertinement que la couleur de la lame n'avait absolument rien à voir avec l'affiliation de l'utilisateur de la Force, mais les actions de la survivante à l'Ordre 66 allaient amener leur nouveau lot de préjugés stupides. Connaissant la réputation de son adversaire, Matthieu décrocha son sabre de sa ceinture, sans toutefois l'allumer. Alina était une bretteuse extraordinaire, capable de tenir tête à maître Yoda lui même. Le jeune Jedi savait pertinement qu'il ne faisait pas le poids dans ce domaine. Mais ses nombreuses lectures à la bibliothèque lui avaient apporté un savoir sur les usages les plus ésotériques de la Force que Matthieu comptait bien utiliser pour équilibrer quelque peu le duel qui se profilait.

D'un geste de la tête appuyé par un regard, Matthieu fit signe à Léa de s'occuper d'Emilie, et surtout de ne pas intervenir dans son combat avec Alina. Le Jedi sentait bien que ce duel n'aurait rien d'amical, bien au contraire. C'est alors que les paroles de maître Yoda à propos d'Alina revinrent flotter dans la tête du jeune homme: « Une Ombre peut être pas. Une Jedi peut être plus. » . Paroles prophétiques apparement puisqu'Alina ne pouvait plus être considérée comme une Jedi bien que son rapport à l'Ombre reste encore à définir pour peu qu'il y en ait un.

Après avoir lancé une phrase que Matthieu ne put entendre à Emilie, Alina entama le duel d'un formidable Saut de Force. Instanténement le jeune Chevalier alluma son sabre, faisant jaillir une lame blanche à la couleur aussi pure que les neiges vierges des haut sommets inexplorés. Matthieu fit un pas sur le côté pour sortir de la trajectoire de la lame couleur de sang, accompagnant le sabre d'Alina avec le sien pour prévenir un retour intempestif. Utilisant son élan, le Jedi pivota sur lui même en lançant son pied vers la tête de son adversaire, rapidement suivi de la lame blanche de son sabre. Entièrement concentré sur sa tâche, Matthieu laissait la Force guider ses mouvements, tout en préparant une attaque télékinétique de derrière les fagots.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Emilie de Lansay
Star Wars
Star Wars
avatar

Nombre de messages : 51
Date d'inscription : 20/07/2014

MessageSujet: Re: C'est l'heure du divorce   Dim 12 Oct - 22:03

Tout s’était déroulé comme Emilie l’avait présupposé depuis qu’elle s’était sentie suivie. Matthieu avait essayé de faire de l’autorité, mais ça n’avait pas un chouïa impressionné le Chevalier Matay. C’était une ancienne de la région originelle des Jedis. Elle n’allait pas faire grand cas d’un petit chevalier novice, juste assez avancé pour avoir une Padawan, qui essayait de jouer les durs. Quant à Emilie elle-même, ça la convainquait encore moins qu’elle se souvenait des jours heureux passés chez Léa à s’amuser avec son grand-frère. Des journées qu’elle allait devoir oublier dorénavant.

Pourtant, elle n’avait aucune intention d’obéir à l’injonction actuelle de son Maître, pas immédiatement en tout cas. Il fallait d’abord qu’elle convainque Léa que le temps des jeux et des bons moments était définitivement terminé. Pour Alina, pour que ça marche, il suffisait d’un affrontement physique, mais pour ce qui était de Léa, Emilie savait pertinemment que ça ne suffirait pas. Elle devait détruire dans son cœur, tout espoir de retour, tout espoir de changement, tout espoir, quel qu’il soit, afin de la protéger, pour qu’elle ne la pourchasse pas en se mettant elle-même en danger.

D’ailleurs, elle le voyait, elle l’entendait, il était là cet espoir qu’elle chérissait que ce qu’elle voyait n’était pas vrai. Elle désirait plus que tout entendre de son amie que tout ceci n’était qu’un cauchemar, qu’une mise en scène, qu’une mauvaise blague qui lui serait destinée. Elle était prête à tout accepter, sauf la vérité, qu’Emilie avait sciemment décidé de se glisser dans l’autre camp et sans aucun espoir de revenir en arrière. Voilà ce qu’il y avait à briser avant de commencer l’affrontement. Et ça ne se ferait pas avec un sabre laser.

« Je n’ai pas l’intention de t’affronter, Léa, à moins que tu ne m’y forces. Maître Matay est peut-être prompte à sortir le sabre, mais tu sais l’affection que j’ai pour toi. Il me serait désagréable d’avoir à te blesser. Pourtant, sache que je n’hésiterai pas si toi et Matthieu ne vous écartez pas immédiatement de notre chemin. »

_________________
Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Léa Emrys
Star Wars
Star Wars
avatar

Nombre de messages : 23
Date d'inscription : 08/02/2014

MessageSujet: Re: C'est l'heure du divorce   Sam 1 Nov - 22:35

Il fallut quelques secondes pour que le cerveau de Léa reprenne du service. Ok Alina avait perdu la boule et essayait de trucider Matthieu qui voulait l'empêcher de faire sauter le satellite. Mais Emilie, qu'avait-elle? Pourquoi prenait-elle le parti de cette folle? Cela ne collait pas, Emilie était l'une des personne les plus censée et intelligente que Léa connaissait. Les mots d'Emilie tirère Léa de ses réflexions autant qu'ils la scandalisèrent.

« Notre chemin? Notre chemin? Non mais est-ce que tu t'entends parler? Tu ne vas tout de même pas me dire que tu suis aveuglément cette tarée? Je sais bien que c'est ton maître et que tu lui dois obéissance, mais il y a des limites tout de même! »

Un éclair de compréhension passa dans l'esprit de Léa. Alina forçait Emilie à la suivre. Il ne pouvait en être autrement, de tous les padawan Emilie était la plus loyale à l'Ordre Jedi. Il lui fallait à présent convaincre Emilie qu'elle pouvait se sortir des griffes d'Alina...

« J'ai compris, Alina te force à la suivre dans cette affaire, c'est ça? Tu n'es pas obligée Emilie, tout ça va à l'encontre de tes principes, et même avec tout le respect que tu lui dois, elle n'a pas le droit de t'entraîner dans sa folie. Laisses là tomber, Matthieu sera ravi de s'occuper de ton apprentissage si tu lui demandes. Je n'ai pas non plus envie de me battre contre toi, alors laisses tomber la folle et viens avec nous. S'il te plaît. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alina Matay
Star Wars
Star Wars
avatar

Nombre de messages : 86
Date d'inscription : 10/02/2014

MessageSujet: Re: C'est l'heure du divorce   Sam 1 Nov - 22:38

Emilie ne semblait pas vouloir sortir les armes pour affronter Léa, elle voulait se battre avec les mots. Un consulaire en bref bien que Matthieu était un peu plus prompt à dégainer. Alina reconnaissait que les Siths qui avaient eut le plus d'influence, pour ne pas citer Dark Sidious, étaient bien plus fort dans la manipulation et les mots que portés sur le sabre. Parler, ce n'était pas vraiment le truc d'Alina qui était bien plus expéditive même si la ruse faisait partie de son arsenal. Pour le Chevalier, il y a un principe de base. Un symbole se détruit, un homme se tue. En l'occurrence, les deux renégates semblaient faire l'inverse. Léa n'était pas un symbole, c'était la petite sœur d'un chevalier. Une lame en travers du corps et elle serait vite remplacée par un autre padawan. Matthieu, lui, incarnait bien plus la nouvelle grande génération de Jedi. Un jour, peut-être, mais dans très longtemps de l'avis d'Alina, il deviendrait un Maitre qu'il ne faudra pas négliger, c'est pour ça qu'elle devait le vaincre aujourd'hui.

Son attaque sur le Chevalier Emrys était très téléphonée. Elle avait allumé son sabre bien avant et une attaque directe, en force, sans aucune finesse. Normal que Matthieu l'ait contrée sans la moindre difficulté. Le jeune passait ensuite à l'action en tentant un coup de pompe. Moi, je dis que le High Kick dans la tête d'une jeune, c'est carrément pas galant . Rapidement, elle se pencha en avant  et fit pivoter sa lame dans ses mains pour la faire passer dans son dos et intercepter le faisceau blanc qui avait l'intention de la raccourcir d'une courte tête.

La poussée de force du Jedi était puissante et projeta son ainée un peu plus loin mais elle se rétablit sans trop de difficulté. Elle repartit à l'assaut tentant d'une frappe de bas en haut avec son sabre, accompagné d'un sympathique crochet du gauche. Elle se gardait l'option de l'éclair de force pour la prochaine opportunité. Sa maitrise de ce tour n'était pas exceptionnel mais il était un symbole du côté obscure, ça pourrait faire son petit effet.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Matthieu Emrys
Star Wars
Star Wars
avatar

Nombre de messages : 348
Age du personnage : 30
Localisation : Terre
Date d'inscription : 03/07/2006

MessageSujet: Re: C'est l'heure du divorce   Sam 1 Nov - 23:40

Léa et Émilie avaient l'air de se parler tranquillement, ce qui rassura quelque peu Matthieu. Il ne pouvait pas trop se préoccuper de sa sœur en ce moment, mais connaissant Émilie, il doutait que Léa soit vraiment en danger. L'amitié que les deux fillettes entretenaient les empêcheraient de se faire trop de mal. Et Léa pourrait peut être retourner Émilie contre Alina. Parfait, il pouvait ainsi se concentrer pleinement sur Alina qui était autrement plus dangereuse qu’Émilie. Le Jedi ne fut pas surpris de voir son adversaire esquiver le coup de pied et parer le coup de sabre. Et on se fiche de la galanterie, c'est plus ou moins un combat à mort, alors il n'y a pas de coup bas seulement des coups gagnants. Après tout le Chevalier Matay était passée maître dans l'art du combat au corps à corps. La poussée de Force avait également rempli son objectif, à savoir éloigner suffisamment Alina pour permettre à Matthieu de respirer.

Malheureusement ce répit ne pouvait durer face à une telle experte, et l'ex Jedi, Matthieu refusant de la considérer comme membre de l'Ordre, repartit à l'attaque. La frappe au sabre était une nouvelle fois téléphonée et le jeune homme para sans difficulté. Mais le crochet qui suivait ne l'étais pas lui. Matthieu sentit le danger trop tard, et ne pu qu'accompagner le mouvement recevant le poing au coin de la mâchoire. S'aidant de la Force, il roula sur sa gauche pour s'éloigner. Au terme de sa roulade il se releva, en garde défensive.

Aouch! Elle est vraiment forte! Et puis elle a un sacré crochet du gauche. Faudrait que je lui demande de l'enseigner à Léa pour quand elle aura des garçons qui lui courront après. Enfin je l'aurait fait si elle n'avait pas trahi l'Ordre. Hors de question de laisser ma sœur entre les mains de cette folle! Enfin bon, elle marque un point mais je vais lui montrer de quel bois je me chauffe. J'ai encore pas mal d'atouts dans mes manches, poches et jambes de pantalons. A l'abordage, et pas de quartiers !

Puisant dans la Force et démontrant sa maîtrise de la télékinésie, Matthieu projeta une dizaine de caisses, qui traînaient un peu partout dans la salle, sur Alina pour essayer de l'assommer définitivement ou au moins la neutraliser momentanément. Le jeune homme conféra un maximum de vitesse à ses projectiles, conscient de la dangerosité de son adversaire et préférant presque la tuer si ça lui permettait d'en sortir vivant. Pour tenter de surprendre son adversaire, Matthieu bondit à la suite des caisses, portant un violent coup de sabre laser en diagonale, visant à trancher son adversaire de l'épaule gauche à la hanche droite. Bien que le combat au corps à corps soit davantage le fort d'Alina, le jeune Chevalier espérait vraiment déstabiliser suffisamment son adversaire pour suivre avec une nouvelle projection de Force et encastrer cette dernière dans un des murs. Pas de pitié pour les traîtres !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Emilie de Lansay
Star Wars
Star Wars
avatar

Nombre de messages : 51
Date d'inscription : 20/07/2014

MessageSujet: Re: C'est l'heure du divorce   Jeu 27 Aoû - 23:34

Bien entendu, Léa n’allait pas accepter naturellement sa défection, c’était l’évidence même et depuis le début, depuis qu’elle avait compris que c’était Léa qui approchait, elle savait que tout cela allait être difficile pour elle, et c’était un euphémisme. Mais il allait falloir choisir les mots soigneusement. Si elle avait le moindre doute, Léa se lancerait à sa poursuite et les conséquences en seraient des plus fâcheuses. Si Alina et Emilie rejoignaient les Siths, la jeune padawan n’avait aucune envie que sa meilleure amie s’approche d’elles.

« Oui, notre chemin. Bien évidemment que je suis Maître Matay sans discuter. Ne fais-tu pas de même avec Matthieu ? »

Avant qu’elle n’ait pu compléter ses propose, Léa se lança dans une théorie complètement romancée dans laquelle Emilie serait forcée et contrainte par Alina de suivre la voie dans laquelle celle-ci s’engageait. Un instant, Emilie pensera à ce que ce serait de suivre l’entraînement de Matthieu avec Léa, d’être toujours auprès d’eux, de visiter régulièrement Kathleen, de profiter du château. Une vie de joie et de douceur. Dans une autre vie, peut-être… Ses pensées ne se virent sur son visage ni ne se perçurent dans son aura. Au contraire, elle savait que le moment le plus difficile approchait. Ce n’était pas encore le moment, mais il ne tarderait pas. Pour le moment, elle laissa échapper un rire froid, un peu moqueur, comme se riant de la naïveté de la fillette en face d’elle.

« Me crois-tu donc bien faible pour me soumettre à un Maître sans éprouver le désir de le suivre au fond de moi ? Je ne suis pas quelqu’un de qui l’on fait ce qu’on veut, Léa. Je suis mon propre chemin. Il s’avère que celui que Maître Matay a choisi me plaît. Tout est donc pour le mieux, ne crois-tu pas ? »

Emilie sentait poindre l’argument de leur amitié. Elle sentait poindre le moment où elle allait devoir briser Léa en deux bien plus sûrement qu’avec sa lame. Son regard croisa soudainement et furtivement celui de son Maître, mais Emilie perçut aussitôt le message. Pas de faiblesse, elles iraient jusqu’au bout.

_________________
Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: C'est l'heure du divorce   

Revenir en haut Aller en bas
 
C'est l'heure du divorce
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» ANGLADE REMET LES PENDULES A L'HEURE
» Heure du début du draft?
» Dernier heure
» 17h: Heure de Colle pour Clara
» Yoho, quand sonne l'heure...[pv Luth]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Storyearth, la Terre des Histoires :: Le Satellite des Jedis :: Couloirs-
Sauter vers: