Il était une fois une équipe qui découvrit une planète de héros de fiction. Sur Storyearth, ils virent des choses aussi drôles que Voldemort et Crochet voulant envahir un satellite de Jedis. Et qui est cette ombre qui plonge Storyearth dans la terreur ?
 
AccueilAccueil  GalerieGalerie  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Daniel Jackson

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Daniel Jackson
Stargate SG-1
Stargate SG-1
avatar

Nombre de messages : 43
Age du personnage : 52
Date d'inscription : 23/01/2014

MessageSujet: Daniel Jackson   Ven 18 Avr - 20:43


DANIEL JACKSON



« QUELQUES INFORMATIONS ; »





© Crédits
Allégeance Arthur

Groupe d’Appartenance : Humains

Univers d’origine : stargate sg1

Acteur sur l’avatar (si acteur) : Michael Shanks

Lieu de vie : Camelot

Rang : Docteur

Âge : 45 ans

« DESCRIPTION PHYSIQUE ; »


Daniel Jackson était un homme assez grand. Un temps, il avait porté ses cheveux courts, mais après la mort de Sha’re, il les avait relaissé pousser. De sorte que désormais, une « longue » (pour un homme) chevelure châtain encadrait son visage où se détachaient, derrière des verres correcteurs, ses yeux bleus, souvent très expressifs. On pouvait d’ailleurs y lire ses traits de caractère principaux. D’un point de vue vestimentaire, il avait longtemps porté les tenues de rigueur lors des missions des équipes SG. Mais, maintenant qu’il était installé sur Storyearth, il préférait les tenues locales, pouvant ainsi se fondre davantage parmi les membres du royaume de Camelot.

« CARACTERE »


Le premier mot venant à l’esprit concernant Daniel était une qualité : l’humanité. En effet, il s’agissait là d’un homme profondément bon, intègre et à l’écoute d’autrui, d’autant qu’il était convaincu que, dans bien des cas, le dialogue était la clef. Au-delà de cette conviction, l’intérêt qu’il portait à autrui était sincère et profond. C’était d’ailleurs sans doute en partie pour cela qu’il avait choisi les études d’archéologie, d’ethnologie,…  Sa bonté, quant à elle, était telle, qu’il volait au secours de ceux qui le nécessitaient, souffrait quand il ne pouvait rien faire pour eux et aurait donné sa vie pour qu’une autre personne pût, elle, la conserver.
D’un naturel pacifiste, il n’aimait pas avoir à combattre ou utiliser des armes, préférant de loin la parole pour régler un conflit. Pour autant, il n’était pas incapable de se défendre ou d’utiliser une arme.
Un autre mot le concernant qui venait spontanément à l’esprit était passion. Car Daniel était quelqu’un de passionné, par sa profession déjà. De sorte qu’il pouvait partir dans un long discours sur une ancienne civilisation, un mythe, s’emballant d’autant plus lorsqu’on s’opposait à l’idée ou théorie qu’il émettait ou qu’on remettait en cause le fait que les mythes fussent fondés.
Toutes ces qualités ainsi que ses connaissances de linguiste, d’ethnologie, d’archéologie, faisaient également de lui un fin diplomate, capable de se fondre dans n’importe quelle population. Il était d’ailleurs le plus souvent celui à qui l’on demandait d’établir le contact ou la communication avec un peuple d’une autre planète. Sans doute était-ce également en partie à cette faculté qu’il devait son rôle de conseiller auprès d’Arthur. De ce fait également, il fut amené à rédiger des traités de paix ou d’alliance.
Naïf et pas spécialement réaliste, il pouvait défendre un plan insensé ou s’attirer de par ces traits de caractère les foudres de son entourage.
C’était également un homme calme et d’un sérieux à toute épreuve ce qui le servait autant dans son travail que cela pouvait le desservir dans sa vie. Car cela, ajouté à son tempérament passionné pouvait lui faire oublier tout ce qui l’entourait, hormis l’artefact, le texte, la question qui l’étudiait jusqu’à en perdre tout sens de la réalité.
)

« HISTOIRE »


Daniel Jackson, surnommé Danny par ses parents, naquit le 8 juillet 1965 à New York, de parents archéologues. Enfant, il se rendait souvent au musée archéologique de la ville et observait souvent ses parents travailler. Jusqu’au jour du drame… Ce jour-là, la petite famille était justement réunie au musée où Claire et Melburn Jackson dirigeaient l’installation d’une tombe dans la section égyptienne du musée lorsque, sous les yeux de leur fils de huit ans, l’accident s’était produit, la chaîne retenant la lourde pierre ayant cédé et celle-ci s’étant effondrée sur Monsieur et Madame Jackson. Le grand-père maternel de Daniel, Nicolas Balard, refusa d’adopter l’enfant, arguant de ses fréquents voyages. Après l’enterrement de Melburn et Claire Jackson, pour informer son petit-fils qu’il n’allait pas l’adopter, Nicolas, qui souhaitait être appelé Nick, avait emmené Danny dans un café, où il lui avait offert des gaufres. Pendant de longues années, Daniel se demanda s’il aurait pu éviter cet accident. Néanmoins, malgré ce pénible événement qui le marqua durablement, il se reconstruit auprès de ses parents adoptifs et fit de brillantes études d’archéologue. Il obtint d’ailleurs une bourse de doctorat, jusqu’au jour où il tenta de convaincre la communauté scientifique que les pyramides étaient beaucoup plus anciennes qu’il n’y paraissait et qu’on l’avait alors pensé. Et non seulement cela, mais qu’en plus, il s’agissait là d’une piste d’atterrissage pour vaisseaux extra-terrestres. Idée que les archéologues n’étaient, bien sûr, pas prêts à admettre et qui lui valut de perdre sa bourse et son appartement.
En 1994, après avoir tenté une fois de plus de prouver le bien-fondé de sa théorie, Daniel rencontra Catherine Langford, qui souhaitait voir déchiffrer les symboles d’un artefact découvert en 1928 par son père, à Gizeh. Il finit par réaliser que ces étranges symboles représentaient en réalité des constellations avant de comprendre le fonctionnement de la porte des étoiles.
Ce qu’on pensait alors être une première expédition fut organisée, durant laquelle Daniel Jackson fit la connaissance du colonel Jack O’Neill. Ils découvrirent alors la planète Abydos où régnait le goa’uld Râ. Jack et Daniel contribuèrent à détruire le pseudo-dieu soleil, ce qui les rapprocha sensiblement. L’archéologue eut alors la confirmation que ses théories sur les pyramides égyptiennes étaient non seulement fondées, mais également justes. Tandis que Jack rentrait sur Terre, Daniel décida de rester sur Abydos où il avait rencontré une jeune femme, Sha’re, qui lui fut donné en mariage, à son insu. Il tomba néanmoins très amoureux de sa femme, en venant à l’adorer.
Des années passèrent ainsi jusqu’au jour où, sur Terre, des extraterrestres, des goa’ulds dirigés par Apophis kidnappèrent des militaires. Jack fut alors rappelé au SGC et il contacta Daniel sur Abydos. C’est ainsi que tous deux se retrouvèrent. Sha’re ayant été à son tour enlevée par les goa’ulds, puis transformée en hôte, Daniel décida de se joindre au tout nouveau programme porte des étoiles. Il fit alors la connaissance de Samantha Carter et cette nouvelle mission leur amena un allié de taille, le jaffa Tealc. Tous les quatre devaient former l’équipe d’exploration SG1 et vivre bien des aventures, d’autant que sur Abydos, Daniel avait découvert un cartouche d’adresses.
Quelques temps plus tard, l’archéologue tomba sur des vidéos parmi les archives de l’US air force. En les visionnant, il s’aperçut qu’en fait, la porte des étoiles avait déjà été franchie du temps où le père de Catherine Langford travaillait dessus, en 1945. Il apprit alors qu’Ernest Littlefield, le fiancé de Catherine de l’époque, était parti sur une autre planète dont il n’était jamais rentré. C’est ainsi que fut lancé une mission de sauvetage sur PB2-908, incluant Catherine Langford. Ils y retrouvèrent effectivement Ernest, ayant pour le moins vieilli. Celui-ci montra une pièce du château en ruine où il se trouvait à Daniel, qui resta fasciné et y serait bien demeuré durablement. Il découvrit à cette occasion l’existence d’une alliance entre quatre peuples, dont les Nox et les Asgards, déjà connus de l’équipe SG1. En outre, ces peuples avaient élaboré un langage basé sur les atomes. Et c’était là ce qui passionnait tant Daniel. Il fallut cependant quitter les lieux précipitamment, car du fait d’une tempête, tout s’effondrait.
Toute l’équipe SG1 alla sur la planète Hanka pour observer un trou noir lors d’une éclipse. Seulement, lorsqu’ils arrivèrent, tout le monde était mort, frappés par une mystérieuse épidémie. Tout le monde ? Sauf une petite fille, qu’ils finirent par voir dans un coin et que Tealc réussit à faire sortir de son « trou » tant bien que mal. Après avoir été examinée par Janet, Cassandra franchit la porte des étoiles, donnant les mains à Sam et Daniel, pour aller sur Terre.
Plus tard, sur P7J-989, une machine força Daniel à revivre en boucle le pénible accident du musée archéologique de New York, lui « offrant » divers scénarios. Que se serait-il passé si… Le linguiste tenta donc, à plusieurs reprises, sous les yeux de Sam qui était alors à ses côtés, de sauver ses parents, mais en vain. Expérience des plus déplaisantes !
Un autre jour, par la suite, Daniel, accompagné de Tealc retourna sur Abydos, pour annoncer au père de Sha’re ce que celle-ci était devenue. Il y retrouva sa femme et apprit qu’elle attendait un enfant. Il souhaitait l’emmener sur Terre, mais l’arrivée d’un goa’uld ennemi d’Apophis les en empêcha et l’enfant naquit donc sur Abydos. L’archéologue, aidé de son ami, put soustraire le bébé aux goa’uld et le confia à Kasuf, le père de Sha’re. Après quoi, il rentra sur terre et au SGC, espérant toujours sauver sa femme de l’emprise du goa’uld Amaunet, dont elle était l’hôte.
Au cours des diverses missions, Daniel fut blessé à de nombreuses reprises et fréquemment soigné par le docteur Janet Fraiser. Et, peu à peu, celle-ci devint une amie, une grande amie. Jusqu’au jour où, à la suite d’une mission, Janet devint également un précieux soutien pour l’archéologue. En effet, un jour, SG1 eut pour mission de se rendre sur une planète pour libérer le peuple d’Abydos. A cette occasion, Daniel retrouva Sha’re une dernière fois. L’ayant suivie sous une tente, et demandant au goa’uld où était l’enfant (qui avait disparu), il eut pour toute réponse qu’il était introuvable et se fit torturer par Amaunet. Tealc arriva et sauva son ami in extremis, mais à quel prix ! Il lui fallut pour cela tuer Amaunet et Sha’re. S’ensuivit une période de deuil difficile pour Daniel. Sans le soutien de Janet, c’eût été certainement davantage le cas. Toujours est-il que ce fut pendant cette période qu’ils se rapprochèrent plus que jamais, le docteur étant devenue une confidente, à qui Daniel exposa aussi bien de la rancune envers Tealc que ses rêves, où il pouvait voir Sha’re et parler avec elle. Ce qui ne l’empêcha de remettre une lettre de démission au général Hammond, sa présence au sein du programme porte des étoile n’ayant plus de sens à ses yeux, puisqu’il ne pouvait plus sauver Sha’re. Continuant à rêver d’elle, il apprit qu’il devrait sauver l’enfant Harcesis. Même s’il n’était plus au SGC, Janet continua à l’aider de son mieux jusqu’à son retour. Car Daniel finit par retrouver des buts dans la vie, dans lesquels le SGC pouvait l’aider : retrouver l’enfant, d’une part, et l’autre, ce fut Janet qui le lui donna. Car à force de se rapprocher d’elle, il en tomba amoureux. C’est là ce qui se produisit une fois son deuil terminé. Avant cela, il finit par pardonner son acte à Tealc et réintégra la base de Cheyenne Mountain. Retournant alors sur la planète où s’était déroulé le drame, il revécu les derniers instants de Sha’re/Amaunet, apprenant alors que l’enfant harcésis se trouvait sur Kheb et échangeant quelques mots avec sa femme.
Après cela, il décida, d’un commun accord avec Janet de se marier avec elle, de devenir ambassadeurs, et en tant que tels, de s’installer sur Storyearth. En même temps, il prit une autre décision tout aussi importante : adopter Cassandra, pour laquelle il s’était également pris d’affection. Sans compter qu’il s’imaginait mal en époux de Janet sans y ajouter le rôle de père de Cassie.
Toujours est-il que quelques temps plus tard, Daniel, Janet et Cassie avaient leur demeure sur Storyearth, au royaume de Camelot. Daniel et Janet lancèrent alors les préparatifs du mariage. L’archéologue choisit bien évidemment son meilleur ami pour témoin, Jack, et de même avec Janet et Sam. De façon tout aussi évidente, Cassandra se vit attribuer le rôle de demoiselle d’honneur.
Quant à sa vie sur Storyearth, Daniel n’était plus seulement archéologue, linguiste (etc), mais devint également l’un des conseillers d’Arthur. Bien entendu, il lui arrivait de voyager, notamment pour rendre visite à Jack et Sam sur le satellite des Jedis.


« INFORMATIONS COMPLEMENTAIRES ; »





© CREDITS ICONE;
Pseudo :  
Code de Validation : Validé par Kathleen
Comment avez-vous découvert le forum ? par le roi Arthur
Double Comptes : Cassandra Jackson, Ofelia Verdi

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Princesse Kathleen
Contes de Fées/Disney
Contes de Fées/Disney
avatar

Nombre de messages : 251
Age du personnage : 31
Date d'inscription : 20/01/2014

MessageSujet: Re: Daniel Jackson   Dim 20 Avr - 21:02

Validé!

_________________


Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Daniel Jackson
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Laboratoire de Daniel Jackson
» Vous me comprenez ? (Fe Daniel Jackson)
» Docteur Daniel Jackson
» Cours d'Astrophysique de Daniel Jackson
» Opération de Daniel Jackson

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Storyearth, la Terre des Histoires :: Bienvenue sur notre planète :: Service d'accueil de Storyearth :: Fiches validées-
Sauter vers: