Il était une fois une équipe qui découvrit une planète de héros de fiction. Sur Storyearth, ils virent des choses aussi drôles que Voldemort et Crochet voulant envahir un satellite de Jedis. Et qui est cette ombre qui plonge Storyearth dans la terreur ?
 
AccueilAccueil  GalerieGalerie  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Un bal au château [PV Vampires]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Maria Dracula
Vampires
Vampires
avatar

Nombre de messages : 40
Date d'inscription : 10/02/2014

MessageSujet: Un bal au château [PV Vampires]   Lun 10 Mar - 22:13

Maria s’ennuyait quelque peu au château depuis quelques temps. Cela faisait un moment qu’ils n’étaient pas allés, le Comte Dracula et elle, à un bal à Camelot. Il semblait évident qu’avec ses problèmes actuels, le roi Arthur n’avait sans-doute pas le cœur à faire la fête, mais Maria aurait bien aimé voir du monde. Généralement, durant ces soirées, quand elle ne dansait pas avec son époux, elle bavardait avec les femmes de la Cour et se distrayait de cette façon. Mais ce n’était plus possible en ce moment.

C’était la raison pour laquelle elle avait organisé un bal au château, un bal réservé aux seuls vampires. Son peuple était aujourd’hui bien plus étendu qu’auparavant quand il n’y avait que quelques vampires qui peuplaient Storyearth, et les bals au château étaient souvent très suivis. Elle avait décoré la salle de bal de sombres décorations et attendait maintenant que les invités arrivent, annoncés par le héraut de salle. Elle était impatiente de voir qui se présenterait à son bal et qui ne serait pas là.

_________________

Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rose Hathaway
Vampires
Vampires
avatar

Nombre de messages : 2353
Age du personnage : 21
Localisation : Chateau de Dracula
Date d'inscription : 12/09/2005

MessageSujet: Re: Un bal au château [PV Vampires]   Ven 21 Mar - 17:26

Comme d’habitude, Rose était présente au bal donné par la Reine Maria grande amie à elle ainsi qu’à sa grand-mère et à sa mère. Rose partageait aussi un lien et une relation très particulière avec la jeune souveraine car celle-ci l’avait ramenée du royaume des morts grâce à son pouvoir, « l’esprit », au cours de l’accident qui ressemblait tant à celui qui avait coûté la vie aux parents adoptifs de la jeune femme qui, par cela, avait crée un lien spécial et très fort entre elles.

Rose était parfaitement habillée à l’occasion de ce bal, mais elle était là pour maintenir la surveillance et la sécurité avec d’autres gardiens tout aussi élégants qu’elle pour éviter tout souci et débordement et passait incognito durant cette soirée.

Pas de petits fours, d’alcool de bavardages, rires et danses pour eux, les gardiens de l’ordre et de la sécurité des vampires de sang noble, le travail et le devoir passait avant tout.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Un bal au château [PV Vampires]   Lun 24 Mar - 15:12

Un bal. Chose qui n'était pas dans les préférences de la jeune femme mais en tant qu'assassin royal on ne pouvait pas dire qu'elle avait le choisi. Les cheveux libres, sans aucun bijou, elle était habillée d'une sorte de combinaison de tissu noir proche du corps, dénudant ses épaules, ornée à ce niveau d'une bande argentée et finissant comme des gants sur ses mains. Portant des bottes de même couleur, elle avait ses deux dagues habituelles à la taille grâce à une ceinture en cuire. C'était une tenue qu'elle s'était fait faire spécialement pour ce genre d'occasion. Tenue plus habillée que celles de « travail » qu'elle portait et en même temps très pratique si elle avait à se battre durant un différent ou un attaque pendant le bal. Elle était allée saluée la souveraine et s'était placée comme à son habitude non loin des trônes.

Elle ne bougeait que rarement de cet endroit, c'était son poste d'observation et d'action. Elle veillait sur le couple royal et en même temps elle était prête à répondre à leur moindre désire en cas de besoin durant le bal. Bras croisés, elle observait les couples évoluer sur la piste durant la danse. Elle n'aimait pas danser. Elle détestait même ça. C'était aussi une de ses caractéristiques. Elle avait un tempérament un peu masculin sur certains points. Mais en même temps, pour être assassin, il fallait bien avoir une part féminine et sensible qui s'étiole au profit d'autre chose.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Un bal au château [PV Vampires]   Jeu 3 Avr - 14:35

Damon se presenta à ce bal. Il était curieux de voir les autres vampires présent et de savoir comment est-ce qu'on s'amusait ici.
Il se présenta donc au château. Il était vêtu d'un pantalon de smoking, d'un T-shirt beige, d'une veste de cuire noir et chaussée avec des vieilles rangers idéal pour une fête du moins pensait il....

http://hpics.li/a6ab5fc

Il se dirigeait d'un pas décidé vers la salle de bal en s'interrogeant

Je me demande si je vais bien m'amuser... est-ce-qu'il y aura de quoi "manger" ?
Si il n'y a pas d'humains j'espère au moins qu'il y aura des alcools forts et de la bonne musique.


arrivé à quelques mètres de la porte il stoppa et fit une moue mécontente
Ça n'a pas l'air d'être la débauche et l'orgie la dedans, ça m'a l'air bien calme...

il continua d'avancer un peu mécontent à l'idée de ne pas faire une très grosse fête

au pire, je boirais seul une grande quantité d'alcool ! Ce n'est pas trop mal comme programme.


Il fit son entrée dans la salle de bal, le héraut l'annonça et Damon, voyant cette salle à peine rempli, ces gens qui semblaient guindés et la déco fut surpris, il ne s'attendait pas du tout à ça il pensait entrer dans une salle pleine de monde avec de la musique pop rock  assez forte, de la bière et autre alcool plus ou moins fort à foison il avait oublié qu'il n'était plus sur terre à présent, il ne pu s'empêcher de lancer à toute l'assemblée, avec un ton surpris, arrogant et sarcastique

"Wouuha ! Je sais bien qu'on est des vampires mais là c'est gravement morbide pour une petite fête ! Vous ne pensez pas ?"
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Un bal au château [PV Vampires]   Sam 10 Mai - 18:39

Ennui ennui ennui, mais franchement quel ennui ce bal. Pas même un petit accrochage ou autre pour la dérider et la faire bouger de sa place. Autrement dit elle était bien partie pour faire potiche et décor toute la soirée. Oui danser n'était pas non plus son fort, et puis avec des vampires......Ceux-ci à part des conversations sanguines on ne pouvait pas dire qu'ils allaient être passionants. En parlant de sang, heureusement qu'elle s'était nourrie il n' avait pas si longtemps car si elle comptais sur ses semblables.....Il n'y avait évidemment que du sang d'humain à disposition ou des alcools. N'étant amatrice ni de l'un ni de l'autre, elle serait pour le moment contrainte à la retenue. Elle n'éait pas prête de voir cette soirée s'écouler autrement dit....


Sauf si....Et oui, elle aurait dû s'en douter. Depuis l'audience avec son Altesse Maria Dracula, Mr Brujah Damon connaissait l'existence du palais et avait donc dû rester dans le secteur et connaissant son goût excentrique il avait dû vouloir venir jeter un œil au bal offert aux vampires. Mais....mon dieu c'était quoi cette tenue bizarre ???? Excentrique c'était bien le mot....Ou alors il aimait juste se faire remarquer....Deuxième solution lorsqu'elle l'entendit prendre la parole à l'assemblée. Mais quel malade celui-là ! Elle soupira en portant une main à son front. Aie aie aie.......


-Quel abruti......Dans le genre je me fais remarquer il décroche la palme....

Elle n'allait pas le laisser beugler dans toute la salle quand même, soupirant elle prit sur elle et s'approcha alors du vampire connu quelques jours plus tôt.

-Désolée que la fête ne vous convienne pas Mr Brujah. Vous ne semblez pas coutumier de ce genre de réunion je me trompe?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Un bal au château [PV Vampires]   Dim 11 Mai - 11:43

Tiens voila la petite 'Non je ne mange pas du sang des pauvres humain' ce qui veux dire que cette fête ne va pas être marrante, même surement ennuyante je vais vraiment regretter les années 2000 sur terre.

Son ouïe très développé lui permis d'entendre toutes les phrases d'Avramea.

Il l'a regarda d'un air narquois
" Ha !! C'est une 'R-É-U-NION' auquel biensur je ne suis pas habitué !
il était un vexé d'avoir entendu Avramea le traité d'abruti
Biensur ! Et pour cause ! Primo je ne suis pas d'ici et secondo on m'avait dit que c'était un bal pas une réunion et puis dans un bal il me semble que
il montra le tour de la pièce de son doigts...
malgré l'époque un bal reste l'ancêtre d'une fête ! Au moins qu'en plus d'avoir des moeurs étrange vous ayez votre propre language dans la région ? Dans ce cas il faudra m'initier au dialecte.

Il s'arrêta un instant. L'a regarda d'un air taquin puis fit mine d'être choqué

A moins que tous les vampires d'ici soient aussi .... il réfléchi un instant... 'calme' que vous ?"

Jaurais bien dit ennuyeux, ne s'achant pas s'amuser mais la petite ce serait vexé c'est sur.
En même temps j'aurais du m'y attendre vu l'époque et tout les restes il va falloir que je me trouve une occupation ici parce que sinon mon esprit va très mal finir. Le flashback de quelque siècle ne va pas être facile à digérer.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Un bal au château [PV Vampires]   Dim 11 Mai - 15:30

La jeune femme avait oser s'approcher histoire de changer un peu ses idées morbides et endormies. Bonne idée ou pas elle eut droit à la conversation ironique et avec un humour particuliers venant de son interlocuteur. Elle serra les dents sous la remarque, lâchant une phrase à mi-mot mais évidemment audible.

-Eh bien trouvez donc une personne dont vous occuper pour vous apprendre ce dialecte.....

Semblant soulagée par cette petite pique, elle sembla retrouver son calme et expliqua alors plus précisément ce qu'elle entendait par là.

-Sachez que toutes ces réunions ou bals sont loin de ressembler à une fête Mr Brujah, comment dire.....Ca ressemble plus à une réunion de la cour des vampires dans le château des souverains. Si on danse un peu, on boit comme vous pouvez le constater, mais pas de quoi fouetter une chauve-souris malheureusement pour vous.

L'assassin se doutait que pour lui une fête devait être un peu « vivante » hors ici ils ne pouvaient pas dire que cela serait très agréable. Des danses monotones, des conversations guindées et somnolentes en somme...Elle croisa les bras en observa,t la salle avant de se tourner à nouveau vers le vampire.

-Calme ? Vous appelez ça calme ? Personnellement j'aurai dit....guindé, voire coincé pour ma part.. ..

Calme..Oui, elle elle était calme, mais eux ils étaient coincés dans leur monde noble et dans leurs règles plutôt que calmes. Ils semblaient jouer le jeu d'une cour de noble parfaitement huilée. Même Avramea semblait le remarquer, d'autant plus qu'elle était d'un tempérament calme mais aussi plus libre, elle avait quand même été presque élevée par un clan de bandits. Donc un tempérament plus vivant devrait l'habiter, mais elle avait du faire passer le calme et la tenue avant ce tempérament hélas, vu la cour dans laquelle elle vivait désormais.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Un bal au château [PV Vampires]   Dim 11 Mai - 15:56

Il soupira presque désespéré. Il jeta un oeil rapide à la salle, encore une fois, et il jugea vite qu'elle avait raison. Il savait qu'il allait s'ennuyer

"J'étais venu me divertir, c'est raté."

Puis son regard devint étincellent comme un enfant qui voit un nouveau jouet

" Et bien je n'ai cas leur apprendre l'art du divertissement ! Bon idée non ?! Qu'en pensez vous ?"

Il avait deja des idées plein la tête. Il imaginé la préparation d'une fête grandiose, avec alcool très fort, humain, fille sexy pleine de débauche
Un sourire éclaira son visage. Il regarda Avramea droit dans les yeux

J'ai garder mon smartphone en venant ici au moins il y aura de la bonne musique, tiens d'ailleurs il faudrait que je le passer en mode veille histoire d'économiser la batterie parce que l'électricité ici va falloir oublier .... pour l'alcool fort pas de problème il suffit de le faire soi même.... pour les filles ca va peut être être difficile

" Allez vous aussi vous vous ennuyez ici ! Laissez moi leur montrer comment on s'éclate ! Je sais bien qu'on est dans un chateau mais justement le cadre est superbe, i y a de la place. Qu'en dires vous ?!"

Il était tout enthousiaste à l'idée de faire la fête
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Un bal au château [PV Vampires]   Dim 11 Mai - 16:14

Pauvre petit vampire dépité, elle avait l'impression de lui avoir cassé la dernière de ses illusions sur cette fête sordide. En même temps, il avait l'air sur son petit nuage à s'imaginer une scène explosive alors que tout ce qui allait être explosif ici c'était son tempérament à elle si on venait à l'énerver. De quoi être déçu en effet.

-A mon avis, l'idée de « divertissement » que vous vous faites ne doit pas être la même que pour eux. A moins que vous ne soyez friand de danses moyen-ageuse et de discussions aristocratiques saupoudrée de maintien exagéré

Elle dû bien étouffer un petit rire, imaginant mal le très viril Damon Brujah vêtu en tenue guindée et aristocratique. Elle dû même retenir un fou rire, portant sa main à ses lèvres pour se contenir. Elle garderait cette image pour les fois où elle serait énervée, cela l'apaiserait directement!

-Pardon????

Aie, là cela allait se compliquer sérieusement. Elle n'aimait pas du tout, mais pas du tout la façon dont il la fixait soudainement à un grand sourire à en découvrir ses dents de vampire . Qu'est-ce que ce type saugrenu venu d'elle ne savait où allait faire à cette salle pour en faire une fête digne de ce nom ? C'était surtout cela qui l'inquiétait. Connaissant un peu le personnage ça allait virer à l'orgie débauchée....

-Si c'est pour transformer cette réunion en un saccage sans moral j'aime autant vous dire non tout de suite, déjà à cause de mon rang et ma place ici et aussi parce que très peu pour moi

Elle lui avait dit ça en la fixant sans sourciller. Déjà qu'elle n'était pas fan de sang mais si en plus il ajoutait des manière douteuses à sa fête....

-Mais si ça reste dans le domaine du correct et que votre but et juste de les dérider un peu je ne pense pas que cela gêne son altesse Maria Dracula. Veillez quand même à ne pas la contrarier
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Un bal au château [PV Vampires]   Dim 11 Mai - 16:43

"Vous parlez de moral, est-ce moral qu'un ennuie pareil risque à nous tuer nous qui avons pourtant fait le choix d'une vie d'immortel ?
Alors quoi c'est ainsi que vivent les vampires ici ? Ils n'ont de vampires que le nom, et quoi ? La façon de se 'nourrir' ... affligeant "


Tout a coup il remarqua sa tenue totalement différente de celle des autres dans la salle il se regarda des pieds à la tête

" De toute façon, pour revenir à ce divertissement, je dois deja avoir l'air un bouffon comique vu ma tenue, vous ne devez jamais avoir vu ça "
Comment aurai-je pu prévoir ce bon dans le passé aussi, il faudrait quand même que je me penche sur mes souvenirs pour vivre en adéquation avec cette époque.

Ça m'ennuie, je n'en ai plus l'habitude mais il faut que je me tienne au moins un temps je ne veux pas deja me faire des ennemi et puis ça à l'air important pour elle qu'il n'y ai pas de 'faux pas'


"Mais que faites vous ici vous ? Si vous n'aimez pas ces 'réunions' post-aristocratique....vivement que ce monde connaisse la révolution...peut être attendez vous quelqu'un ? Peut être même que je vous dérange ? "
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Un bal au château [PV Vampires]   Dim 11 Mai - 16:58

|Rassurez-vous Mr Brujah, l'ennui n'a encore jamais fait de victime alors que j'y suis très allergique, si une femme aussi frêle que moi a pu y survivre un gaillard comme vous ça ne devrait pas poser de problème non?

Elle avait dit ça dans un petit sourire même si elle était plutôt d'accord avec lui niveau ennui et temps qui passait lentement. Mais en même temps elle ne pouvait pas répondre autre chose concernant les vampires, elle ne les connaissait que depuis peu de mois et étant encore en partie humaine mentalement, elle-même ne connaissant que ce qu'il fallait pour survivre ici et se fondre dans la masse. Et bien faire son travail évidemment. Elle l'entendit alors parler de son accoutrement. Elle se tourna et recula d'un pas pour juger un peu mieux de sa tenue. C'est vrai que ce n'était pas le genre de tenue qu'on voyait couramment ici mais....

-Certes elle est loin d'être banale dans un lieu comme ici, mais je trouve qu'elle vous va plutôt bien, même si j'ignorais en effet cette mode vestimentaire.

Certes sans doute complètement en anachronisme avec l'époque actuelle, mais qui lui donnait un style lui convenant bien, donc pourquoi critiquer ? Et puis il avait l'air un peu plus...mmm..comment dire....un peu plus......rahh elle ne trouvait pas le mot...Ah oui, classe comparé à ces vampires masculins dans leurs tenues dentellées et en soie......Et puis elle-même n'était pas assortie, une tenue noire prêt du corps même un peu ornée était pour son travail et non pas pour aller avec l'ambiance donc elle devait aussi faire tâche si ça pouvait le rassurer .

-Me déranger?

Là elle était étonnée, il lui demandait s'il la dérangeait ! Eh bien, il lui réservait encore des surprises. Mais là elle devait bien lui donner une réponse et donc la vérité allant avec.

-C'est plutôt moi qui vous dérangerait je suis venue vous aborder après tout. Je n'attends personne non et au contraire j'aimerai plutôt éviter ces réunions. Malheureusement je suis assassin royal, au service du Comte et de la Comtesse, de part le fait je reste non loin d'eux même durant ces réunions en cas de besoin.

La jeune femme regarda le vampire et le taquina alors, ayant un petit sourire

|Allez-y moquez-vous d'eux pour avoir choisi une débutante n'ayant pas encore ses pouvoirs de vampires maîtrisés
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Un bal au château [PV Vampires]   Dim 11 Mai - 17:18

Un assassin royal mais qu'est-ce que c'est que ca encore ?

"Non je ne me moquerais pas ni d'eux, même si je ne comprends pas bien en quoi d'ancien vampires pourraient avoir peur. Ni de vous ! Assassin c'est plutôt bien comme boulot ! Et si c'est royal alors ! Que demander de plus ? "

Puisqu'il avait souligné sa tenue il s'attarda sur celle d'Avramea un instant. Il aimait ce qu'il avait sous les yeux, cette jeune femme était plutôt agréable à regarder et il ne pu se retenir de passer sa langue sur ses lèvres jouant un petit instant sur un des ses crocs avant de se mordiller la lèvres avec un regard un peu envieux.

C'est vrai qu'elle est plutôt pas mal, elle irait même très bien avec mon époque.

"Et bien au moins vous m'avez empêché de mettre un peu d'ambiance, de passer pour je ne sais quel ancien vampire qui aurait perdu la raison et puis .... et puis rien vous m'apprenez que si je ne trouve pas un passe temps, une occupation ou quelque chose d'intéressant la non-vie ici va être d'un ennui redoutable"
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Un bal au château [PV Vampires]   Dim 11 Mai - 17:38


Ah tiens, il ne s'était pas moqué cette fois. Il trouvait même son boulot...bien ?? C'était plutôt flatteur qu'un vampire si ancien lui fasse un tel compliment, il devait être en tout cas bien plus ancien qu'elle pour connaître tant de choses. Elle eut un sourire à sa remarque, faisant un peu apparaître ses crocs de nacre

-Vous savez un assassin n'a pas pour vocation première de s'amuser à protéger ses employeurs, mais plutôt d'éliminer discrètement les personnes qu'il désire. Même si pour cela c'est plutôt le Comte mon référant. Je suis une tueuse si vous préférez.

Elle était au départ engagée pour ça, même si elle veillait aussi du coup sur ses souverains, ayant une relation particulière avec la Comtesse certes du fait de sa morsure mais aussi du lien affectif qui la liait à elle. Elle mettait donc un point d'honneur à rester près du couple autant qu'elle le pouvait afin de leur être le plus utile possible. Mais...il la regardait bizarrement là.....Et le plus inquiétant c'est qu'elle n'arrivait pas à cerner à quoi il pensait au juste.....Voilà maintenant qu'il sortait ses crocs pour les lécher.....Hum là on aurait plus dit qu'elle allait finir en 4h plutôt qu'en interlocutrice pour faire la conversation.....Mais non, il reprenait la conversation.

-Redoutable oui, si cela avait eu du sens j'aurai même dit mortel, c'est aussi pour ça que j'aime mon boulot comme vous dites, les sensations fortes compenses un peu l'ennui de la cour même s'il faut bien que je m'y plie

Se tournant, elle chercha une table du regard et en s'en approcha, prenant alors un verre après y avoir versé un alcool transparent, en servant un autre verre et les prit avant de revenir vers le vampire, lui tendant un verre.

-Un peu d'alcool pour oublier cher Vampire?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Un bal au château [PV Vampires]   Dim 11 Mai - 18:10

Il se saisi du verre et le leva pour trinquer avec elle

"Avec plaisir même si je ne souhaite rien oublier.

Il bu une toute petite gorgée puis avala le contenu du verre. Ayant fini son verre il le posa en pris un autre qu'il avala d'un trait et répéta l'opération 3 fois avant de garder un verre plein à la main

Je comprends bien votre 'rôle' je sais bien ce qu'est un assassin j'ai moi même était un tueur, cela me permettait de me nourrir sur des êtres de peu de vertu mais ce que je ne comprends pas c'est pourquoi le Comte et la Comtesse ont besoin de ça, ils sont vampires, assez ancien pour avoir une grande force et plusieurs pouvoirs psychiques utilisable sur humains comme vampires, je ne comprends pas... je ne souhait pas vous vexer ce n'est pas mon idée comprenez bien mais pourquoi ne se débouillent ils pas seuls ne sont ils pas des vampires ? N'ont ils pas appris à tuer ?
C'est étrange mais bon si ça vous permet de sortir de ce quotidien qui semble...
mortel ... je ne vais pas le dire encore une fois, vous avez compris.


Il n'espérait pas trop de réponse mais ceci le laissa songeur.

Je sais bien qu'ils ont un rang, enfin qu'ils se disent Comte mais un vampires reste un vampires, je ne comprend pas pourquoi ils ne tuent pas eux même vraiment c'est ce prendre de haut je n'aime pas beaucoup ça.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Un bal au château [PV Vampires]   Dim 11 Mai - 18:34

Elle leva son verre et fit tinter la matière transparente avant de boire directement la moitié de son verre, et oui on buvait chez les bandits aussi

-Façon de parler, je doute même que ça puisse avoir un effet sur notre organisme

En tout cas sur le sien même en étant vampire ça n'avait rien changé du tout. Elle l'écouta alors qu'il semblait s'interroger sur le bien fondé de son travail. Elle eut un léger sourire comme toujours. Elle aussi elle s'était posée ces questions, mais elle avait déjà une réponse.

-Pour ne pas se salir les mains

Elle avait dit ça d'une voix directe et cassante, comme un peu dégoûtée quand même de dire une telle chose, vu l'image que cela donnait de son emploi. Mais au final si on regardait elle devait bien avouer que ce n'était ni plus ni moins que cela. Elle vida le reste de son verre d'un trait et s'en resservi un mais en bu juste une gorgée en silence, le tenant à la main en faisant tourner le liquide transparent à l'intérieur, fixant la salle d'un air vide.

-C'est plutôt du Comte que me vienne les ordre, la Comtesse est une personne très douce et ne se nourrit que du sang de bandits ou de personne sans vertus de ce genre, c'est uniquement pour cela qu'elle risque de faire appel à moi, ce qui au final ne me gêne pas vraiment. Mais le Comte lui n'a pas de temps avec un royaume à gérer pour la basse besogne, en gros je ne suis ni plus ni moins que la pour faire le ménage quand il en a besoin ou que quelqu'un d'insignifiant menace la famille royale et que cela ne nécessite pas qu'il intervienne.

A la fin de son discours, elle avala le contenu de son verre et le reposa alors sur la table près d'elle. Une marionnette, par moment elle avait en effet l'impression de l'être un peu vu qu'elle obéissait au bon vouloir de quelqu'un. Mais d'un autre côté, elle pouvait aussi veiller sur celle de qui elle était proche alors elle s'en contenterait. Et puis comme il disait, cela la changeait de son ennui.

-Je vous avez que j'aime tuer Damon, c'est aussi pour cela que cette tâche qui me fait être trimballée selon le bon vouloir de quelqu'un ne me gêne pas plus que cela. Tant que je peux être grisée par quelque chose qui trompe mon ennui cela me va, comme vous le soulignez justement.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Un bal au château [PV Vampires]   Lun 12 Mai - 11:05

Elle connaît donc sa condition et elle l'accepte...
" Vous êtes une personne étrange "

Sa parole avait dépassée sa pensée

Étrange de la part d'un humain déjà d'accepter cela,  faire le sale travail d'une personne qui part prétention ou autre refuse de se salir les mains, on est pourtant jamais mieux servir que par soit même, mais encore plus étrange de vampire à vampire, je l'ai déjà vu fait par le passé mais je n'ai jamais compris ou voulu comprendre l'asservissement de certain envers des plus anciens.

Il prit son verre, s'adossa contre un mur et plongea son regard pensif dans son verre plein comme ci il aurait pu trouver les réponses à des questions encore irrésolu pour lui.

Pourquoi de tel agissement ? Cette femme est étrange d'une étrangeté hors de la normal qui en fait elle une femme attirante

Il la regarda un instant avant de replonger son regard pensif dans la couleur cristalline de cette boisson qui, il le savait ne lui donnerait pas de réponse et ne ferrait pas grand chose sur lui à moins d'en boire des litres et des litres

Je ne comprend pas cette femme, elle est un assassin, elle tue des humains,  elle leur enlève la vie, j'aimerais voir comment elle si prend, sa façon de bouger lorsqu'elle se met en route vers sa victime le fait elle comme un humain ou n'a t elle plus rien d'humain devient elle un bête de proie. Hésite-t-elle avant de tuer ? Mais surtout ma plus grande interrogation reste pourquoi est ce qu'elle tue comme un humain ?
Elle refuse de boire leur sang mais au final le résultat est le même : leur mort, elle leur enlève la vie.
Pourquoi ?
Pense-t-elle que cela la rendrait aussi mauvaise que certains vampires qui deviennent assoiffé à en perdre la raison ? En connait elle seulement un de vieux fou ?
Ne sait elle pas qu'il y a une gradation dans le mal ? Croit elle que le mal est un périlleux précipice où l'on tombe dès le premier pêcher sans pouvoir y réchapper ?
Ne sait elle pas que l'on peut y réchapper.
Pourquoi ne veut elle pas du sang humain et ainsi donner la mort comme nous savons si bien le faire en temps que vampire.
Pourquoi ne veut elle pas devenir cette mort qui longe les couloirs de la pointe des pieds toute en voyant  sans être vu, pourquoi ne veut elle pas mettre son don ténébreux à profit, être la mort qui viens avec toute sa beauté, parfaitement vêtu, magnifiquement belle, pour éteindre les chandelles de la vie de ces bandits qui n'auraient pas mérités une aussi belle et douce mort.
Pourquoi ne pas goûter au sang humain pourquoi ne pas goûter à cette élixir voluptueux, sentir les pulsations de vie qui partent.


Il releva la tête plongeant son regard dans celui d’Avramea il fixait ces yeux comme si il avait voulu y trouver les réponses à ses questions.
Puis il se rendit compte que le temps de sa réflexion, de ses interrogations, avait du laisser un silence un peu long peut être gênant.

" Je ne peux m’empêcher d’essayer de trouver des réponses. Vous dites que vous aimez tuer, que cela vous grise alors une question me brule les lèvres : Comment pouvez vous aimer tuer et ne pas vouloir du sang humains? J’ai du mal à saisir.
En temps qu’assassin vous devez savoir qu’avec le don Ténébreux vous êtes devenue une meilleur tueuse, vous êtes un prédateurs dont les yeux tout puissant ont pour fonction de vous procurer le détachement nécessaire, capable d’appréhender les vies humaines avec une satisfaction excitante, d’en être le terminateurs. Pourquoi vous  refuser vous toujours à franchir ce pas qui vous dévoilera tant de satisfaction ? "


Je sais qu’elle ne connait pas la sensation que ça apporte mais si elle aime tuer elle trouverait ce baiser magnifique, cette étreinte si sublime qui permet de connaitre réellement la nature humaine sentant jusqu’a la perfection des battements du coeur qui se meurt à petit feu.
Elle ne comprend pas que sa faim sera toujours la même, le rouge du sang reste de la même couleur  qu’il soit humain ou animal toujours aussi rouge, d’un rouge magnifique que n’aura jamais aucune fleur, avec se sang elle verra encore la lune de la même façon mais aussi elle verra alors la mort dans toute sa beauté et la vie comme personne ne la connait qu’au seuil même de la mort qu’elle ne connaitra peut être jamais de part sa nature de vampire.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Un bal au château [PV Vampires]   Lun 12 Mai - 13:48

-Etrange ?

Elle n'avait pu s'empêcher de répéter machinalement ce que venait de dire son interlocuteur. Elle était si bizarre que cela à cause de son emploi ou de ce qu'elle avait dit ? Il lui aurait sortit qu''elle était étrange quand il avait appris qu'elle ne buvait pas de sang humain, essayait de tuer gentiment un animal pourtant avec des armes.....plus tôt il y a quelques jours oui là elle aurait compris mais franchement.....étrange quoi parce qu'elle tuait sans boire de sang ? Ah oui, en effet ça pouvait venir compliquer toute la donne....Sauf que pour elle tout était déjà assez clair dans sa tête, vu qu'elle avait tranquillement eu le temps de faire le tour de la question et de trouver ses réponses, mais elle comprenait que cela puisse être un peu plus compliqué.

Elle le vit s'installer alors pour partir dans l'observation profonde de la liqueur claire dans son verre. Bon, eh bien laissons-le réfléchir tranquillement, il devait avoir besoin de le faire s'il se mettait dans un telle position, concentré sur un point ne semblant au départ guerre intéressant et ne servant qu'à fixer son regard pour ne plus s'en occuper et laisser son esprit vagabonder ailleurs. Elle adoptait parfois cette position aussi pour réfléchir. Le laissant tranquille, ne voulant pas interrompre le fil de sa réflexion elle croisa les bras comme souvent et reconcentra son regard sur la pièce. Comme la plupart du temps, elle observait. C'était une grande partie de son travail puisque pour attaquer et tuer proprement – tout était cependant relatif – elle devait pouvoir anticiper et observer, ne pouvant pas encore trop compter sur sa rapidité ou ses sens de vampires puisqu'elle les maîtrisait mal. Elle compensait par autre chose.

Alors qu'elle observait les danses, elle se mit elle aussi à réfléchir. Tout semblait logique et réglé comme une montre chez elle, tout sauf son nouvel état en somme. S'il y a bien une chose qu'elle ignorait, c'était à quel moment cette soif de sang humain allait se déclencher. Si on sait on anticipe, là elle ne pouvait rien anticiper ni prévoir, juste imaginer comment cela allait se passer et c'était ça qui la dérangeait. Elle ne maîtriserait plus rien, chose dont elle avait horreur. Son instinct la sortit de ses pensées quand elle sentit son compagnon vampire bouger de son mur et elle se tourna vers lui pour le regarder et l'écouter, ce dernier semblant avoir quelques petites choses à demander. Elle eut alors un nouveau franc sourire, léger malgré tout sur ses lèvres.


-J'ai peine à croire qu'une novice telle que moi puisse être si complexe de compréhension pour vous cher vampire

Elle décroisa ses bras et posa une de ses mains sur la table, l'autre allant sur sa hanche près de sa dague alors qu'elle perdait ce léger sourire, parlant très sérieusement.

-Vous parler de satisfaction avec ce don, je n'y vois moi qu'un arrangement gentil pour les victimes qui ne le méritent pas. Les personnes que je tue sont mauvaises, car comme vous le savez je ne suis pas du genre hélas à tuer ceux de mon ancienne race qui sont innocents, ce n'est de toute façon pas pour cela que je suis employée. Je ne veux pas offrir une mort douce et paisible à mes proies, les mordre et les laiser lentement s'endormir pour à la fois me nourrir et leur laisser terminer leur vie. Je veux qu'ils aient mal, qu'ils souffrent afin de comprendre dans leur chair à défaut de l'esprit la folie ou le mal qu'ils ont pu répandre, qu'ils paient avec leur sang répandu autour d'eux pour ce qu'ils ont fait. Voilà précisément ce que je cherche quand je tue quelqu'un, sa souffrance.

Là c'était certain, il allait la trouver complètement folle, sadique, névrosée ou encore......plus étrange. Et le dernier était gentil moi je vous le dis.....Elle s'attendait déjà à le voir encore plus perdu par ses aveux que par ce qu'elle avait déjà pu dire.

-Vous savez le fait de tuer et de me nourrir de sang humain n'ont pas du tout les mêmes raisons. J'aime tuer pour le plaisir de les voir souffrir et se repentir lamentablement de leurs fautes, me donnant l'illusion d'avoir le beau rôle alors qu'au final je ne suis qu'une vulgaire assassin qui a du sang sur les mains. Si je ne veux pas de leur sang, alors qu'en effet comme vous le dites je pourrai prendre celui d'humains mécréants et irrécupérables pour me satisfaire et laisser ainsi les innocents en paix, c'est de par ce que je suis et ai été. J'ai été humaine, j'ai choisi de devenir vampire mais j'ai été une humaine avec ce sang-là dans les veines. Ca ne doit rien représenter comparé à tout ça, mais c'est important encore maintenant pour moi puisque ma transformation n'est pas totale.

Elle ravala sa salive en parlant de ça, portant malgré elle une main à sa gorge en se redressant. Plus par réflexe que par autre chose, à chaque fois qu'elle évoquait ce sujet ça faisait ça de toute manière.

-Tant que ce n'est pas indispensable je tiendrai bon, même si j'ai conscience que viendra un jour où je ne maîtriserai plus rien jusqu'à ce que j'apprenne à contrôler, si jamais j'y arrive ce dont je ne suis pas sûre.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Un bal au château [PV Vampires]   Lun 12 Mai - 16:48

Nous sommes vampires certes mais nous en restons pas moins des êtres à part entière tous différents les uns des autres je ne peux vous comprendre au premier regard ni par quelque paroles échangées tout comme vous, vous ne pouvez me connaitre après seulement quelque échange.


Il termina le contenu de son verre et le posa sur la table. Doucement il s'approcha d'elle et parla plus doucement comme ci il allait lui dévoiler un secret. En réalité il ne savait pas si l'ensemble de l'assemblé connaissait les fonctions de la jeune femme et il ne voulait pas commettre un impair.

Vos paroles dévoilent votre inexpérience et votre ignorance sur le don qui vous a été fait.

Il ne semblait pas choqué de l’entendre dire qu’elle aimait le crime il trouvait ça plutôt fascinant ne s’attendait pas à entendre ça de sa bouche à elle, il la voyait plus comme une jeune vampire délicate, il n’aurait pas imaginer qu’elle était ainsi ce qui le ravit un peu plus.

Cette femme serait un parfait vampire si elle voulait bien prendre conscience de sa complète nature, je partagerais bien quelques siècle avec elle à vagabonder autour du monde

" Vous n’êtes pas capable aujourd’hui de faire souffrir par l’étreinte car vous ne savez pas, je suppose, mais je ne pense pas me tromper, ce que l’on peut faire endurer à nos victimes pendant ce laps de temps.
Voyez les choses différemment : Vous dites vouloir les faire souffrir mais quand on croise le chemin d’un assassin on sait à quoi s’attendre quoique vous fassiez vos victimes savent le but final de tous ceci : ils finissent mort.
Bien, maintenant croisez le chemin d’un être qui vous semble humain, un être qui n'est rien de plus qu’une personne que l’on croise au hasard d’un chemin et puis cet être qui vous semble banal vous aborde, vous ne savez pas comment il fait mais il vous est impossible de lui refuser quoique ce soit qu’il vous demande, parfois vous vous surprenez a exécuter des choses que vous ne vouliez même pas faire, la peur vous envahi mais ce n’est que le début du jeu mortel que cet être anodin qui est en réalité un vampire commence avec vous.
La peur n’est que le début d’une souffrance que vous pouvez infligé.
Et vous pourriez faire bien plus souffrir que vous ne le pensez en buvant leur sang."


J’aurais tant à lui apprendre si elle le désirait….

" Le prochain animal que vous approcherez pour boire le sang qui nous est vital, quand vous approcherez vos crocs de cet animal ne pensez pas à la soif, videz totalement votre esprit, vous vivrez alors une expérience inédite et peut être alors que vous prendrez conscience de ce que vous pouvait faire en tant que vampire. "

On dirait qu’elle a choisi de devenir vampires mais sans l’accepter toute à fait

"J’ai était humain aussi vous savez, mais je n’ai pas choisi de recevoir ce don ténébreux qui fait de nous ce que nous sommes aujourd’hui mais bon je ne suis pas la pour vous donner des leçons"

Son créateur ferra ce que bon lui semble avec ce vampire mais elle a de grande capacités c’est certain, c’est bien dommage qu’elle attende, plus elle attendra plus sa première fois sera difficile

Il lui sourit pour masquer sa légère inquiétude et la frustration qu'il ressentait de ne pouvoir faire grandir les dons qui dormait en elle à présent.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Un bal au château [PV Vampires]   Lun 12 Mai - 22:51

-Cela se tient. Même j'ai déjà appris beaucoup sur vous ou du moins sur ce que vous semblez et montrez.

Car rien n'était moins sûr que la personnalité face à elle. Soit il montrait un vrai pan de sa personne soit il jouait parfaitement son jeu pour ne montrer que le visage qu'il voulait qu'on lui donne. Dans les deux cas c'était une personne intéressante. C'était peut-être pour cela qu'elle arrivait à trouver un intérêt très fort dans leur échange et avait réussi justement à dépasser le stade de leur premier affrontement pour passer à une enrichissante conversation. La femme fut étonnée de le voir approcher et se pencha alors pour l'écouter, levant alors un sourcil, donnant sa réponse sur le même ton.

-Vu mon pauvre degré d'utilisation des techniques vampires est-ce que cela n'étaient pas des données déjà comprise dans l'équation ? Ou alors vous n'y aviez pas pensé avant.

Perplexe, elle était. Elle était une vampire novice et sans expérience donc.....comme il savait ça et l'avait constaté il aurait du logiquement savoir qu'elle était bien ainsi et ne pas être étonné de sa méconnaissance en la matière. Au final, elle n'avait pas non plus de son côté cherché à en savoir plus sur son don ou autre justement. Peut-être sa partie humaine en était-elle encore effrayée ? Mais ce qu'il lui racontait lui fit monter une sueur froide le long du dos, un éclat humain passant un instant dans ses pupilles avant de disparaître sous l'effort. Elle allait......devenir ça en fait....Elle allait manipuler.....Après avoir su ce que c'est d'être marionnetisé elle allait l'appliquer elle-même....Elle détourna un instant son regard comme pour fixer le sol avant de relever la tête.

-A choisir je préfère la souffrance physique à la psychologique. Mon mental s'apaise en voyant du sang pas en le buvant pour le moment.

Son côté vampire sembla alors doucement reprendre le dessus, elle retrouva son assurance et eut même un sourire.

-Je n'ai rien à redire sur votre théorie cher collègue, sauf une chose qui est fausse : aucune de mes victimes ne se doutent de ce qu'il va arriver, car je ne les aborde jamais en assassin. Enfin voyons, qui se méfierait d'une jeune femme innocente qui adopte le caractère plaisant à chacun.

Elle lui fit un clin d'oeil amusé. Au final ils avaient une technique semblable, l'un mentalement l'autre par la vision embrumait l'esprit de leur victime pour finir par les tuer lentement et avec le plus grand plaisir.

-Certes les techniques ont des nuances tout de même et sont assez divergentes dans leur genre. Mais elles sont assez proches, même si je vous avoue être curieuse de savoir ce que je pourrai ressentir d'autre que de la soif en mordant dans un animal.

Elle se promit intérieurement d'essayer, juste pour voir ce qu'il voulait entendre par là. Et puis cela serait sur un animal donc cela ne la gênerait pas plus que cela, il semblait, jusque là, de très bon conseil pour les vampires, semblant s'y connaître. Il devait en même temps être bien plus âgé qu'elle et connaître bien mieux ce monde qu'elle. Le tout était de savoir jusqu'où elle pouvait lui faire confiance.

-J'avoue ne pas dire des leçons mais des conseils. Enfin je ne sais pas non plus si le terme est bon puisqu'au final vous m'apprenez des choses que j'ignore, donc je dirai plutôt que vous partager votre savoir pour être plus juste.

C'était encore plus effrayant que ce qu'elle pensait. Alors elle avait aussi le don de manipuler les gens comme ça. Est-ce que c'était vraiment du fond d'elle-même qu'elle était révoltée ? Ou juste sa partie encore humaine et bonne qui faisait ça ? Quand elle boirait du sang humain pour développer ses pouvoirs vampires totalement ce malaise partiraient-ils ? Est-ce qu'elle aurait moins de scrupules ? Elle détourna la tête en portant sa main à son front. Toutes ces interrogations qui fusaient commençaient à lui donner des maux de tête. C'était bien plus compliqué que prévu cette transformation. Pourtant en dépit de tout cela elle n'arrivait pas à regretter son choix.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Un bal au château [PV Vampires]   Mar 13 Mai - 10:56

" C'est vrai que je n'y avait pas pensé mais vu l'époque…"

Je pourrais tant et tant lui dire sur ce que je sais, ce que moi même j'ai du apprendre seul, mais peut être vaut il mieux qu'elle le découvre d'elle même, peut être que c'est son choix.
Pourquoi donc avoir fait ce choix de devenir vampire pour ne pas vouloir savoir tout ce que cela permet
.

Il s'approcha d'elle, posa doucement sa main sur son épaule et l'attira doucement vers lui, leur visage se touchaient presque quand il  lui chuchota alors à l'oreille.

" Assumez donc votre choix de transformation, sans vouloir vous effrayé, si j'avais eu ce choix, moi, je l'aurais refuser. "

Il s'éloigna a nouveau, la regarda un instant et repensa à sa propre transformation. Son enlèvement part cet être qui le terrorisé et le fasciné en un seul et même sentiment. Ce vampire qui le tenait telle une poupée de chiffon alors qu'il était encore totalement humain. Il se souvenait de tout de ce jour la, du froid de l'hiver qui glacé ses joues, de la soif le dévorant alors qu'il était presque vidé de son sang, de la lutte vaine et désespérée qu'il avait donné contre cet être, de toute les fibres de son corps qui brûlaient de soif, de la larmes chaude roulant sur son visage alors que son corps tout entier était entrain de mourir connaissant l'horreur finale : la mort.
Il se souvenait de la masse lourde de son corps moite qu'il ne parvenait plus à contrôler, de l'entaille que le vampire se fit dans le poignée, de son corps à lui dans ces derniers instant de mortel qui se tordît par de véritable convulsion de terreur à la vu de se sang jaillissant de cette plaie béante, il se souvenait de ses lèvres desséchées et craquelées et ce sang de vampire qui vint dans sa propre bouche et la gigantesque vague de sensation qui le submergea  de cette soudaine envie de sang, de sang et encore de sang qui apaisa tous ses besoins, ses désirs, ses chagrins, et sa faim.

Il vit Avramea portait sa main à son front, comme ci quelque chose n'allait pas

" Mais je vous rassure mes choix n'engage que moi vous êtes libre de faire ce que bon vous semble avec votre nouveau statut.

Pour ce qui est de l'animal, c'est bien moins impressionnant qu'avec un humain mais c'est tout aussi magnifique. Un animal ayant moins de souvenir qu'un humain vous ne ressentirais que quelque minute de sa vie, vous ressentirais tout ses plus beaux ' souvenirs ' si l'on peut dire, si c'est un cerf vous vivrez sûrement une longue course exaltante à travers le bois.
Mais ce n'est pas tout à fait comparable aux humains mais bon je respect votre choix même si je ne le comprend pas tout à fait.

Mais je suppose que vous souhaitez découvrir vous même votre nature et vos possibilité, aussi je ne vous importunerais plus avec ceci.
Après tout à chacun c'est choix "


Il jeta un œil à l'ensemble de la salle et soupira

" Ce n'est pas ici que je trouverais de quoi me divertir… pas comme je l'avais espéré en venant en tout cas "
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Un bal au château [PV Vampires]   Dim 18 Mai - 19:39

Si elle avait encore été humaine, nul doute qu'elle aurait rougit en se voyant aussi prêt de lui, à le frôler. Elle n'était pas à l'aise avec une telle proximité, surtout qu'elle n'en avait pour ainsi dire jamais eu l'habitude sauf avec ses parents. Et cela l'étonnait un peu que ce dernier soit aussi contact, surtout vu comment avaient démarrées leur relation, qui semblait loin d'être amicale. Elle l'écouta cependant, ayant alors un léger sourire à sa remarque.

-Je n'ai pas eu de choix à faire, j'ai imposé ma décision à ma créatrice nuance très cher

Et ce n'était pas faux, personne ne lui avait proposé cette option, elle l'avait prise seule et avec persuasion et explications, elle avait réussi à convaincre Maria Dracula de lui accorder le droit d'entrer dans sa grande famille vampire. Autrement dit un choix qu'elle avait plutôt imposée qu'autre chose. Cela n'avait pas été non plus des plus agréable. Elle se souviendrait probablement toujours de cette douleur violente lors de la morsure, tout comme du goût du sang, le premier, pour finalement ne devoir se nourrir que de cela jusqu'à la fin de son existence, si tant est qu'il y en ai une.

-Rassurez-vous même pour moi je suis incompréhensible parfois, je comprends donc d'être quelque chose d'assez étrange pour vous. Je suis peut-être butée sur certains points c'est vrai mais pas si fermée que cela, après tout comme je vous l'ai dit vous êtes un vampire plus âgé que moi donc connaissant sans doute un peu mieux le fonctionnement de ceux-ci, c'est pourquoi il est normal que j'écoute un peu vos conseils qui ne sont pas fait que pour m'ennuyer je pense.

Elle eut un sourire apaisant à sa dernière phrase et regarda à nouveau la salle, souriant plus franchement, l'air presque désolée à sa remarque. C'est vrai que le pauvre s'ennuyait à mourir, il devait se dire qu'il aurait mieux valu qu'il ne vienne pas. Elle sortit de ses pensées en entendant des pas et en voyant un homme avec une lettre dans les mains lui faire signe, elle comprit aussitôt.

-Excusez-moi un instant

Elle pencha son visage vers le serviteur, tendant l'oreiller alors qu'il lui glissait deux trois mots très bas auxquels elle acquiesça et prit la missive, l'ouvrant lorsqu'il fut parti pour prendre connaissance du contenu. Au fur et à mesure qu'elle lisait, son sourire grandit alors que ses crocs se dévoilaient, ses yeux brillant d'une lueur sanguine, lisant paisiblement.

-On dirait que l'ennui est terminé pour moi....

Elle broya le papier entre ses mains, jetant un regard à la salle et approcha le papier d'un chandelier pour le brûler et le faire disparaître, frottant ses mains pour en retirer les cendres. Elle regarda sa tenue et surtout ses manches / gants, vérifiant qu'elles étaient bien placées et couvraient ses mains avant de relever la tête vers Damon.

-Ma partie de chasse humaine va commencer, je vais devoir vous laisser malheureusement. Le travail m'appelle.

Et oui, comme ses paroles le laissaient deviner, elle venait de recevoir un ordre d'assassinat. Elle avait dans la missive eut toutes les informations nécessaires à sa mission, comme la cible, son âge, ses points forts et faibles, ses goûts et lieux de prédilection etc.....Ne restait plus qu'à aller s'en occuper.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Un bal au château [PV Vampires]   Lun 19 Mai - 14:25

Damon ne réfléchit pas un instant et la saisi par le bras comme pour la retenir. Il l'a regarda droit dans les yeux, les siens étaient à la fois plein d'espoir et d'envie, brillant comme ceux d'un enfant à qui l'on vient de promettre une surprise et à la fois plein de tourment

Elle ne va tout de même pas me laisser seul ici, avec rien à faire d'autre que de regarder ses vampires d'un autre temps bavarder, agissant comme de simple mortel dans un semblant de protocole pseudo monarchique embourgeoisé. Non ! Je ne veux pas !

" Amenez moi avec vous s'il vous plait"

Sa demande était presque une complainte, il ne pu contrôler le ton pitoyable de sa voix et alors même qu'il s'entendit parler il regretté déjà ce ton enfantin. Sans lui lâcher le bras pour autant il se reprit, arbora un magnifique sourire

" Je me contenterais de vous regarder, de loin même si vous voulez, cachez dans l'ombre, sans faire un bruit, même vous, vous ne vous douterez pas de ma présence ... tout ce que vous voudrez si vous me permettez de sortir d'ici. "


Non je ne veux pas rester la, vu l'ambiance, je ne sais pas de quoi je suis capable, devenir hystérique et les rendre fou, ou bien devenir fou et les tuer un par un après les avoir rendu hystérique

" Prenez ça comme une demande de distraction de ma part, de la curiosité ou bien l'envi d'être en votre compagnie,  ce que bon vous semblera mais.... par pitié ! Ne me laissez pas ici "

Ici c'est un supplice est hors de ce château je ne connais rien ni personne, je suis quelqu'un a qui il faut de l'action sinon je vais devenir fou.

Ho ! Par tous les dieux ! Comme je regrette à présent le choix que j'ai fait, j'en ai fait des bêtises, des agissement sur un coup de tête, mais quitter la Terre je pense que c'est la pire idée qui me soit venu en tête ! Pourquoi est-ce-que je ne réfléchi jamais plus loin que mon envie subite, ça m'aurait éviter bien des désagréments

Il la regardait en espérant un 'oui' de sa part. Puis se rendant compte qu'il tenait toujours son bras il l'a lâcha. Un léger sourire se dessina au coin de ses lèvres et il dit doucement comme dans un murmure

" Désolé..."

Puis se ressaisi. Et c'est sans même se rendre compte qu' il avait le regard cramponnait à ses lèvres à elle qu'il demanda une réponse

" Alors ? "

Ou bien je pourrais m'en occuper moi même il suffirait de sa description physique ou qu'elle me donne quelque indice sur la personne à tuer, mais je ne pense pas que ça lui plaise que quelqu'un d'autre le face,  je ne vais pas lui souffler cette idée qui pourrait être le motif d'un refus. Et je me tiendrais a ce qu'elle me demande tant qu'elle me sort d'ici et m'offre un peu de distraction ne serait-ce que visuel.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Un bal au château [PV Vampires]   Mer 21 Mai - 20:00

Merveilleux ! Elle reprenait du service et en plus c'était un collègue qu'elle devait éliminer. Un assassin comme elle, mais en humain. Merveilleux, délectable. Au moins on ne pouvait pas dire qu'elle ne voulait pas boire de sang humain par peur de tuer vu que rien que l'idée de le faire la mettait en joie ! Elle réfléchissait déjà à la manière de s'y prendre en analysant mentalement tous les points faibles qu'on lui avait listé au sujet de sa victime. Enfin, rien de bien compliqué, elle savait à quel milieu il appartenait et donc l'idée était toute tracée. Elle était limite heureuse d'être une femme pas trop mal faites vu que cela allait l'aider à mener à bien sa mission. Mais alors que la jeune femme allait repartir vers sa chambre se préparer tranquillement, elle se sentit retenue par le bras et constata avec surprise que son copain vampire venait de l'empêcher de partir.

-S'il vous plaît??

Et oui, ce n'était pas tant le emmenez-moi qui l'avait surprise (vu la soirée mortelle elle comprenait volontiers) mais le s'il vous plaît. Elle se disait pourtant qu'il était plus du genre à prendre qu'à demander. Mais c'était vraiment agréable aussi, voir même adorable de le voir essayer de la faire plier comme ça. Elle eut alors un léger sourire à son murmure et lui fit un clin d'oeil entendu

-Vous avez de la chance, je suis cruelle mais pas avec vous ce soir. Et puis avec une demande aussi mignonne de votre part je ne résiste pas!

Elle lui fit alors signe de le suivre pour aller vers sa chambre. Elle devait reprendre quelques petites choses avant de pouvoir tranquillement vaquer à ses occupations. Elle le fit entrer dans sa chambre aux couleurs dominantes rouge sombre et noir, que cela soit les draps, le baldaquin, les rideaux ou le reste de la pièce, et referma la porte à clef, lui disant de prendre ses aises le temps qu'elle se prépare avant d'approcher d'une armorie où elle rangeait ses affaires meurtrières. Elle prit de longs bracelets de cuir noir, les mettant à ses poignets et les lassant avant de prendre une même pièce et de la place sur sa poitrine pour la fixer. Elle gardait sa tenue de « soirée », ça conviendrait pour cette mission pas besoin de tout l'attirail. Et puis elle lui allait bien. Elle changea aussi sa ceinture contre une noir en cuir également et y refixa ses dagues avant d'aller vérifier sa tenue à son miroir, replaçant soigneusement le tissu sur ses mains en murmurant doucement à son attention.

-Qui sait.....Après mon petit jeu de chasse avec cet assassin peut-être aurez-vous droit à un dîner servi sur place. Si vous êtes sage bien entendu

Elle pourrait peut-être s'amuser à courser ou fatiguer sa proie pour la jeter droit dans la gueule du grand méchant vampire, après tout ça l'amusait de tuer, elle serait un peu frustrée de ne pas pouvoir faire elle-même couler son sang mais ce n'était pas grave, elle apprendrait sûrement beaucoup en regardant un vrai vampire tuer un humain (ça lui allait tant que c'était une de ses cibles et en plus pas elle qui devait mordre). Et puis rien que l'idée de jouer avec sa victime comme un chat avec une souris c'était déjà très amusant.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Un bal au château [PV Vampires]   Jeu 22 Mai - 16:20

Il était ravi qu’elle est accepté de le sortir d’ici. C’est sans un bruit et sans se faire prier qu’il la suivit dans sa chambre.
Il fut étonné de voir une chambre aux couleurs si sombre. Puisqu’elle lui dit il ne se gêna pas et s’installa à son aise sur un des fauteuils qui était là se laissant tomber doucement sans un bruit, la dos appuyer contre se fauteuil.
Il croisa les jambes et un instant scruta la chambre entière

Étonnant qu’elle ferme la porte à clef, pourquoi donc, n’entendrait elle pas si quelqu’un venait ?

Cette chambre était d’un sombre, pourquoi donc ?
Il oublia un instant qu’elle n’était qu’une jeune vampire et s’étonna que tout fut en harmonie avec son temps à elle, pas une vieillerie, rien de plus ancien, rien de nostalgique, rien de se référant à de lointain passé oublié des humains.
Il ferma les yeux un instant pour prendre une grande respiration comme pour s’imbiber de l’odeur de la pièce, il s’imagina la douceur des draps de soie sur ses doigts sans oser se déplacer pour aller les toucher et mieux ressentir ce plaisir sur sa peau.
Rouvrant les yeux il passa sa main sur le velours foncé qui recouvré le fauteuil sur lequel il s’était installé sentant chaque pli  du tissu, son regard se posa sur sa main qui caressait le velours  et il constata sa pâleur, ses mains était d’un blanc inhumain, un blanc nacré, un oeil parfaitement pointilleux l’aurait pu croire de porcelaine, cela faisait maintenant quelques jours qu’il ne s’était rien mis de convenable sous la dents et la blancheur de sa peau trahissait son besoin de sang mais Avramea n’avait apparemment rien remarqué peut être avait il cette pâleur depuis leur rencontre.

Il reprit une respiration profonde il était étonné par cette chambre pas toute à fait comme celle d’un humain ni tout à fait comme celle d’un vampire, il se demanda un instant où est-ce qu’elle pouvait bien ‘dormir’ à présent qu’elle était vampire, surement pas dans ce lit.

Son regard sur posa sur Avramea qui se préparait.

Quelle étrange personne. On ne serait dire qu’elle est vampire, elle se comporte toujours comme un humain pourquoi avoir besoin de toute ces choses, ces bracelets, cette ceinture, ces dagues, ne sait elle pas que nous pouvons tuer à la seule force de nos mains ?

Il aurait voulu lui dire que tout ceci ne servait à rien mais il ne dirait rien, il la laissait faire la regardant à la fois  interloqué et amusé

Vraiment étrange, mais si charmante, je crois bien que …

Il sorti de ses pensait quand il l’entendit murmurer. Un sourire éclaira son visage

"Vraiment ?! «  

Il était étonné par cette supposition de lui laisser se nourrir de sa victime mortelle.

"Alors je serais aussi sage qu’un ange, je ferais comme il vous plaira…
Mais d’ailleurs que voulez vous que je face ? Comme je vous l’ai dit je peux vous suivre sans un bruit, sans même que vous vous rendiez compte de ma présence, je peux me contenter d’observer de loin….
Mais si vous m’offrez cet assassin en repas que voulez vous voir ? Qu’êtes vous prête à voir ? Voulez vous qu’il souffre ? Voulez vous que sa mort soit douce ou cruelle ? Ou peut être voulez simplement me voir me nourrir de lui ? Et quand bien même je peut être cruel ou compatissant…
Je veux bien vous promettre d’être sage mais j’aimerais savoir ce que vous attendez de moi. »


Alors qu'il posait ces questions il prit conscience qu’il était à la merci de ce jeune vampire, enfin plus ou moins et pourquoi ? Pour ce nourrir, pour  enfin avoir un humain, pour ressentir cette volupté et la douce chaleur du sang humain parcourir son corps tout entier, mais il ne pouvait faire autrement, la pâleur de sa peau commençait à trahir son besoin de sang et il sentait qu’il n’était pas au mieux de sa condition rien d’alarmant il le savait bien, il pouvait rester ainsi sans se nourrir encore quelque jour mais il n’aimait pas ce sentiment de faim, ce besoin de sang cela lui rememorait de mauvais souvenir, ça lui rappelait l’état d’esprit dans lequel il avait été parfois, sans plus aucune envie, ni vigueur, avec la seule envie de se terrer littéralement et d’attendre passer les années que quelque chose le motive à sortir mais tous ceci était loin….

Il attendait les directives (qu'il espérait rapide) d’Avramea, assis sur ce fauteuil de velours sombre, les jambes croisées, un coude posé sur l’accoudoir et sa tête placé au creux de sa main. On aurait pu le croire figé telle une statue.
Il était intérieurement à l’affut du moindre détail de la pièce, de cette scène qui se joué devant lui et dont il n’était pas l’acteur principal ; en réalité il était en train de graver cette instant dans sa mémoire.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Un bal au château [PV Vampires]   Jeu 22 Mai - 18:35

Apparemment sa phrase bien que presque inaudible avait eu son petit effet sur son compagnon de discussion. Le miroir renvoya d'ailleurs au vampire le sourire amusé et intéressé de la plus jeune alors qu'elle finissait tranquillement ses préparatifs. Rien n'avait changé depuis sa transformation, ses cibles étaient des humains le plus souvent, elle n'avait pas besoin de se fatiguer à user de ses performances vampires puisqu'en tant que simple humaine elle était déjà parfaitement plus apte au combat que la plupart de ses collègues. Forcément, on sous-estimait les femmes, ils se croyaient plus malins et doués et ne se méfiaient pas. C'était vraiment trop facile. Ne répondant pas tout de suite, elle prit son temps et alla s'asseoir, prenant sa brosse sur ce qui ressemblait à une sorte de coiffeuse et fixa le miroir en peignant soigneusement sa chevelure, ne laissant aucun aspect de son physique au hasard. Cela faisait partie intégrante de sa mission d'ailleurs.

L'homme qu'elle devait tuer avait un énorme point faible : il ne tolérait pas les femmes dans sa disciple, en gros les femmes comme elles qui étaient des assassins. Macho ? Non juste un peu et ne manquait jamais de les remettre à leur place. Elle allait donc simplement se présenter gentiment – ou pas – à lui et jouer avec lui comme avec une souris avant de lui planter sa lame entre les côtes. Ah non.....C'est vrai, avant de le jeter dans les griffes du loup en fait. D'ailleurs comment allait-il s'y prendre en fait. Est-ce qu'il allait juste se jeter sur lui pour le manger ? Ou alors jouer aussi avec lui ? De toute manière il faudrait qu'elle reste au minimum pour être sûre de la mort de sa victime, question de travail bien fait. Elle entendit alors la phrase du vampire et ne pu s'empêcher de laisser échapper un joli rire de sa gorge.


-Un ange ? Est-ce que l'on est pas plutôt censé être des démons plutôt que des anges?

Amusée, elle reposa sa brosse et se tourna vers lui, restant assise en croisant les jambes, le détaillant un moment. Il ne dénotait pas du tout avec son atmosphère sombre qu'elle avait elle-même installée, il semblait même faire partie intégrante de ce cadre. Cela la fit une fois de plus sourire.

-Oulalala, ne me compliquez pas tout ça avec les détails je ne vais pas vraiment être d'une grande aide pour vous concernant votre manière de faire votre dîner. Et je ne vais même pas vous demander de vous cacher car ça ne gênera en rien ma façon de faire vous pourrez être là du début à la fin ce n'est pas beau ça?

C'est vrai qu'elle travaillait rarement en équipe mais là c'était quand même elle qui ferait tout et qui rabattrait la proie donc travail d'équipe il y avait mieux. Sauf s'il voulait vraiment se cacher ou se dissimuler, libre à lui, pour le moment il faudrait qu'elle lui explique un peu pour qu'il voit où elle voulait en venir, elle se leva et fit quelques pas dans la chambre.

-Cet assassin va me cibler directement dès mon entrée dans l'auberge dans laquelle nous irons le trouver, il ne vous portera pas d'attention donc vous pouvez vous montrer il n'y aura aucun soucis. Pour faire simple il va gentiment me suivre partout où je vais me sauver et m'enfuir, il vous suffira de nous suivre et de vous placer où vous voudrez, de préférence dans un coin sombre, avant que je ne l'envoie directement dans vos bras pour que vous nous refassiez la scène de la belle au bois dormant mais à l'envers et en plus sanglant.

Elle conclut sa phrase par une petite pointe d'humour. C'était mignon à imaginer, cet assassin tomber entre les mains de Damon Brujah, vampire sans aucun état d'âme selon elle, qui allait le dévorer comme une petite souris. Elle s'en délectait d'avance, son côté cruel sans aucun doute. La jeune vampire s'approcha alors sournoisement du vampire confortablement installé et posa ses mains sur les accoudoirs du fauteuil, s'approchant de lui en se penchant, le fixant en souriant.

-Je n'attends pas vraiment quelque chose de vous, juste que vous le vidiez de son sang jusqu'à ce qu'il en meurt. Et puisque vous m'avez appris beaucoup jusque là et ne semblez au final pas si mauvais que cela, j'ai envie de vous aider un peu. Une sorte de récompense si vous voulez et je sais aussi que le cerf de la dernière fois ne vous a pas vraiment nourri surtout si vous êtes habitué au sang humain. Sachant en plus qu'il doit mourir, peu importe, si cela peut vous aider en plus sa mort sera moins inutile.

La jeune femme émit un nouveau petit rire en fixant son compagnon. Qui aurait dit que les choses allaient s'arranger aussi bien entre eux. Elle avait quand même failli vouloir l'étriper lors d'une chasse et voilà qu'elle parlait dîner et meurtre commun avec lui....Amusée, elle vint déposer un baiser sur son front et releva une de ses mains pour tapoter sa tête comme à un petit garçon avec une voix taquine

-Tous les points sont éclaircis mon petit vampire ? On peut y aller? Pas trop stressé pour une première fois avec une assassin ?
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Un bal au château [PV Vampires]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Un bal au château [PV Vampires]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Le Cercle Bilderberg ou le bal des vampires ?
» Le château de Fougères
» Festin au château (suite)
» [Aisne(02)] Château de Coucy
» Britany, domestique au château d'Émeraude

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Storyearth, la Terre des Histoires :: La Contrée Obscure :: Le Château de Dracula :: La Salle de Bal-
Sauter vers: