Il était une fois une équipe qui découvrit une planète de héros de fiction. Sur Storyearth, ils virent des choses aussi drôles que Voldemort et Crochet voulant envahir un satellite de Jedis. Et qui est cette ombre qui plonge Storyearth dans la terreur ?
 
AccueilAccueil  GalerieGalerie  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 La rencontre de deux Chevaleries

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Alina Matay
Star Wars
Star Wars


Nombre de messages : 86
Date d'inscription : 10/02/2014

MessageSujet: La rencontre de deux Chevaleries   Lun 24 Fév - 20:31

Les choses semblaient aller mal dans le royaume depuis un bon moment et ce n'était pas uniquement du au fait que Vador était arrivé dans ce monde. Alina ne savait pas forcément grand chose des conflits qui se tramaient dans le monde, elle vivait sur ces terres mais pas vraiment dans ce monde.

Lorsque le Roi Arthur avait convoqué le royaume entier pour une réunion spécial, l'un des Jedi devait etre désigné pour représenter l'Ordre.  Alina aurait pensé que la personne la plus apte à ce genre de mission n'était autre que Maitre Yoda. Cependant, le conseil décida de choisir Matthieu Emrys et sa jeune sœur de Padawan comme ambassadeurs.

Alina était une Jedi relativement docile face aux ordres de ses supérieurs, néanmoins elle était un peu vexée du choix qui avait été fait. La sentinelle ne niait pas les qualités du jeune chevalier cependant, il était de la deuxième génération de Jedi formé sur StoryEarth. Alina, elle, plus de 30 ans de formation derrière elle, elle était formée à démasquer, traquer et détruire le Mal. Matthieu avait-il une vraie expérience de la guerre? Parce que comparativement, sans l'intervention d'une troupe de clone, elle aurait vaincu Vador et changé le cours de l'histoire dans son monde. Du moins, c'était bien partie.

Bref, elle s'était rangée à la décision du conseil sans rien montrer de son mécontentement. Il était probable que Matthieu soit le plus indiqué étant donné qu'il connaissait bien mieux qu'elle ce monde.  Malgré tout, elle ne pouvait pas vraiment laisser la réunion sans rien faire. Certes, elle n'était pas conviée mais elle pouvait tout de meme aller jusqu'à Camelot. Elle enfilé une tenue plus locale pour se méler dans la masse discrètement. Enfin, relativement discrètement car elle était résidente du Royaume d'Aurore et non de Camelot alors les modes vestimentaires différaient un peu. Juste équipée de son sabre laser dissimulé dans sa tenue, elle se rendit à Camelot.

Consciente de ne pouvoir entrée dans l'enceinte du château, du moins sans trahir son identité, elle se dirigea vers le marché et déambula, plus concentrée sur la Force que sur ce qui était vendu. Il faut dire que depuis la trahison de Skywalker, elle se méfiait de ce genre de réunion qui avait de bonnes chances d'abriter l'ennemi.

Combien de temps était passé depuis qu'elle était là? Difficile à dire. Lorsqu'elle se concentrait ainsi, elle perdait la notion du temps. Cela pourrait bien faire deux heures qu'elle était immobile au milieu du passage ou 10 minutes qu'elle marchait machinalement, elle ne s'en serait pas rendu compte.

Soudainement, elle détecta une trace dans la force. Pas forcément une grande présence dans la force mais quelque chose qu'elle avait recherchée, une personne présente au conseil. Il s'agissait d'un homme portant une épée, ce ne pouvait qu'etre quelqu'un d'important vu sa prestance. Le fait que le peuple lui servait du "Ser Lancel" aiguillait un peu Alina, mais vraiment très peu.

Curieuse de savoir comment avançait les choses, la Jedi se porta à lui.


- Salutation, Ser. Belle journée n'est-ce pas?


Que de platitudes… Alina n'avait que faire de la météo mais tentait de s'adapter en vain à ce monde. Etrange d'ailleurs car elle avait réussi à le faire sur de nombreuses planètes par le passé.


- Ser Lancel, c'est bien cela?


Pour marquer son allégeance à l'ordre des Jedis, ce qui n'était pas une évidence vu sa tenue, elle dévoila furtivement son sabre laser. A partir de là, il ne pouvait y avoir que deux types de personnes devant lui, un Sith ou un Jedi. D'ailleurs, vu que sa présence n'était pas prévu, on pourrait plutot penché vers le Sith mais elle n'avait pas pensé à cela en réalisant son geste.


- La réunion est-elle déjà finie?


Dernière édition par Alina Matay le Jeu 27 Fév - 18:43, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lancel Lannister
Game of thrones
Game of thrones


Nombre de messages : 111
Date d'inscription : 08/02/2014

MessageSujet: Re: La rencontre de deux Chevaleries   Lun 24 Fév - 20:41

La réunion venait de finir et Kathleen avait dit à Lancel qu'il pouvait prendre un peu l'air, ce que le chevalier avait accepté, la chaleur avait été étouffante à l'intérieur de la pièce. Il avait oublié à quel point l'été pouvait être chaud sur sa terre natale.

Et pourtant, comme diraient les Stark, l'hiver vient.

Il entendit alors une voix de femme s'adresser à lui. Elle était assez grande, les cheveux blonds, les yeux sombres. Elle avait un léger accent, ce qui lui fit comprendre qu'elle n'était pas originaire de Camelot. Elle connaissait son prénom et pour lui montrer à quel clan elle appartenait, elle lui montra alors discrètement son sabre.

Un sabre jedi. Elle est donc avec Matthieu.

Elle lui demanda si la réunion était finie.

- Les Sept en soient remerciés, la réunion s'est en effet achevée. Je suis Lancel Lannister, garde du corps de Son Altesse, la princesse Kathleen. C'est un honneur que de rencontrer un confrère chevalier. Dit-il en lui tendant la main

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mademoiselle-renegade.skyrock.com/
Alina Matay
Star Wars
Star Wars


Nombre de messages : 86
Date d'inscription : 10/02/2014

MessageSujet: Re: La rencontre de deux Chevaleries   Mer 26 Fév - 23:54

Quoi la réunion était vraiment finie? Lorsqu'elle avait posé la question, elle s'attendait à ce qu'ils soient en pause. Soit ils avaient trouvé rapidement leur solution soit elle avait vraiment perdu la notion de temps. Elle jeta un coup d'œil au soleil pour déterminer l'heure mais elle n'arrivait pas à se souvenir de l'heure à laquelle elle était arrivée. En tout cas, ça n'avait pas l'air d'avoir plut au chevalier.

- Vous me voyez ravie de ne pas avoir été conviée. Ca m'avait l'air d'un ennui. Attention, je ne remets pas en cause l'importance de la réunion, juste la lourdeur des cérémonies.


Elle avait passé bien trop de temps derrière les lignes ennemies pour d'etre habituée à l'ennuie des réunions diplomatiques. Chez les Jedis Noirs, on s'intéresse un peu moins au décorum et au protocole.


- Enchantée, Ser Lancel Lannister. Je suis Alina Matay, Chevalier Jedi et enseignante au sein du Satellite.


Cela lui faisait bizarre de se présenter ainsi, sans égo surdimentionnée, elle ne se considérait pas comme un simple Chevalier, elle avait mené beaucoup plus de batailles que ses confrères et formé bien plus de monde. Ce qui la séparait réellement du titre de Maitre était de prendre un Padawan. D'ailleurs, ça lui faisait bizarre de savoir que Matthieu serait donc Maitre alors qu'elle l'avait formé aussi.


- Je m'étonne de croiser un garde royal parmi les peuples. Non que je nie vos prouesses martiales mais vous faites une cible de choix pour qui voudrait prendre s'en prendre à la princesse.


C'était l'un des grands avantages de l'Ordre Jedi, ils n'avaient nullement besoin de garde du corps. A l'occasion, ils avaient besoin de renfort mais toutes les personnes appartenant au conseil faisaient souvent partie des guerriers les plus aguerris.


- Tout l'honneur est pour moi. Il me semble que vous etes le premier Chevalier que je rencontre ou du moins qui me décline son titre. Je suis navrée de devoir avouer que je ne connais que peu de chose de votre Ordre qui doit probablement différer en quelques points du notre.


Et ouais, c'est ça de vivre en ermite, on ne connaît pas les gens et encore moins les classes supérieures. Ceci dit, les Chevaliers d'ici aussi semblaient avoir pour tache la protection des autres. Par contre, les Jedis défendaient des principes et non des personnes comme cela semblait etre le cas pour Ser Lancel.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lancel Lannister
Game of thrones
Game of thrones


Nombre de messages : 111
Date d'inscription : 08/02/2014

MessageSujet: Re: La rencontre de deux Chevaleries   Jeu 27 Fév - 11:07

Lancel eut un sourire gentil.

- Je n'ai pas d'ordre particulier. Avant d'être au service de la princesse, j'étais un chevalier lambda.

Le jeune homme ne connaissait que peu l'ordre jedi mais ce qu'il en savait suffisait pour qu'il les admire. Quand il était enfant, c'était le genre de chevalier qu'il voulait être. Un homme noble se battant pour la Justice. Mais la Vie à Port-Réal lui avait montré de manière cruelle et brutale que cela n'était que des histoires. Puis il avait rencontré Elora. Il était parti. Et au final, il avait su qu'un tel type de chevalerie était possible. Il avait été au début surpris de voir des femmes porter l'épée, la société dont il était issu était assez patriarcale sur bien des points. Mais il s'était souvenu qu'il y avait quand même quelques bretteuses dans sa contrée natale: Lady Brienne, la petite Arya Stark... Au final, il trouvait cela bien qu'on ne s'arrêtait pas au sexe pour devenir chevalier dans son nouveau pays. Chacun pouvait choisir son destin, et non le subir.

- Je me dois de vous avouer aussi que je ne connais que peu l'ordre Jedi mais le peu que j'en sais force le respect.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mademoiselle-renegade.skyrock.com/
Alina Matay
Star Wars
Star Wars


Nombre de messages : 86
Date d'inscription : 10/02/2014

MessageSujet: Re: La rencontre de deux Chevaleries   Sam 1 Mar - 18:39

Un chevalier lambda? Qu'est-ce que c'était? Non pas qu'Alina ne connaissait pas le mot, les Jedis pouvaient se vanter d'avoir une excellente éducation. Il faut dire qu'un diplomate en Wesh Wesh, ce n'est pas le plus efficace. Imaginez donc, en pleine guerre: "Wesh. Bien ou bien? C'est toi le chef des batards que j'ai carna tout à l'heure? C'était trop des baltringues, sur la vie d'ma reum." On est bien d'accord, ce n'est pas crédible.

Non, ce qui l'étonne, c'est que, parmi les Jedis, il n'y a pas de chevalier Lambda. Meme lorsqu'ils étaient des milliers, chacun avait la meme valeur. Si tel Chevalier était envoyé en mission, c'était en fonction de ses compétences et non d'une supposé importance. La présence de Matthieu au conseil en était l'exemple.


- Je crois qu'il faut toute une vie pour connaître l'Ordre. A vrai dire, j'ai parfois l'impression de m'y perdre aussi.


Depuis son premier affrontement avec Vador, elle attendait avec impatience de l'affronter de nouveau. Elle savait que cette impatience était contre le code des Jedis mais ne comprenait pas qu'on puisse laisser ce seigneur sombre se renforcer sans agir.


- Merci de votre respect, veuillez recevoir le mien en échange. Pardonnez ma curiosité mais… obéissez-vous à un code? Le notre nous engage vers la protection de la paix, de l'harmonie, de la connaissance mais surtout de la vie.


En résumé, hein. Le code jedi était assez pompeux en soit et plutot privatif.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lancel Lannister
Game of thrones
Game of thrones


Nombre de messages : 111
Date d'inscription : 08/02/2014

MessageSujet: Re: La rencontre de deux Chevaleries   Dim 2 Mar - 15:12

[Hors RP: Le coup du chevalier caillera m'a tuée! XD ]

Le sourire de Lancel ne le quitta pas, il était toujours ravi que de pouvoir parler de cet art de vivre qu'était la chevalerie à ses yeux.

- Nous sommes tenus à un code d'honneur. Les chevaliers ici sont tenus de montrer ce qu'est la vertu et d'inspirer la confiance aux gens. Nous sommes une espèce d'incarnation du système juridique.

Le jeune homme se garda bien de dire qu'hélas, ceux qui se tenaient à ce code étaient rares.

- Quand nous devenons chevaliers, nous jurons de protéger les faibles, d'agir toujours de la manière la plus honorable. Nous avons aussi des points communs avec votre code, nous devons aussi protéger la paix et la vie, au prix de notre propre sang si besoin est.

Lancel garda également pour lui que les chevaliers de chez lui pouvaient être juste des instruments de guerre, de morts, utilisés pour tourmenter ceux qui ne pouvaient pas répliquer, un peu comme des chiens de garde dont l'unique mais mortelle laisse était tenue par le seigneur à qui ils avaient jurés allégeance.

- Des serments, tant de serments, on nous fait jurer tant de serments qu'ils se contredisent et au final, on finit forcément par en briser un. Avait dit un jour son cousin Jaime, revenu de sa captivité aux mains des Stark, les mots qu'il avait dit à lady Catelyn.

Chez lui, la chevalerie avait été corrompue et avait failli le détruire. Cela lui avait presque tout pris. Mais en partant, en devenant le garde du corps de la princesse du royaume d'Ariel, il avait pu constater que ses nouveaux confrères, eux, obéissaient bien à ce code d'honneur qui semblait si désuet chez lui. Cela lui avait réchauffé le coeur.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mademoiselle-renegade.skyrock.com/
Alina Matay
Star Wars
Star Wars


Nombre de messages : 86
Date d'inscription : 10/02/2014

MessageSujet: Re: La rencontre de deux Chevaleries   Mar 4 Mar - 23:16

Alina était très curieuse de rencontrer d'autres formes de chevalerie car, bien que l'Ordre Jedi a des milliers d'années d'existence, il ne cesse d'évoluer au fur et à mesure des connaissances apprises. Et quoi de mieux qu'un nouveau monde pour apprendre de nouvelle chose. La chevalerie de Sir Lancel pouvait très bien apporter un nouveau à celle de la Sentinelle.

- L'incarnation du système juridique? Ainsi donc vous êtes rattachés à des royaumes? Peut-etre est-ce à ce niveau que nous différons. Les Jedis ne prennent parti que pour les causes relevant de nos valeurs. Il est arrivé dans notre histoire de combattre aux cotés d'anciens ennemis.


D'ailleurs, sur la copie, il était meme possible de se battre aux cotés de son ennemi actuel. Imagine le cas d'esclaves qui se rebellent en s'en prenant à des innocents pour faire pression. D'un point de vue pratique, les jedis prennent partie pour les innocents mais aussi pour les esclaves afin de les affranchir. Du jamais vu mais qui pourrait etre très atypique.


- Je connais malheureusement trop bien le prix du sang. L'Ordre a compté des milliers de Chevaliers avant notre chute et j'ai eut l'occasion de vaincre le seigneur Vador à cette époque mais j'ai manqué de force et nombre de mes amis y ont laissé la vie.


Des serments? Les Jedis n'en prétaient pas. Ce n'était que des mots qui n'engageaient qu'auprès de la personne les ayant écrits. Le Jedi, eux, obéissant à des principes.


- Les mots sont toujours trompeurs car ils ont le sens de celui qui les dicte. Les Jedis n'obéissent qu'à des valeurs qui sont universelles.


La paix, la vie et l'harmonie étaient des concepts identiques chez tous.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lancel Lannister
Game of thrones
Game of thrones


Nombre de messages : 111
Date d'inscription : 08/02/2014

MessageSujet: Re: La rencontre de deux Chevaleries   Mer 5 Mar - 21:10

Quand Lancel entendit que les Jedis n'avaient pour maître que leurs consciences, leur système de valeur, il ne put s'empêcher de les envier l'espace d'un très court instant avant de se reprendre.

- Les chevaliers Jedi ont de la chance d'être libres. Dit-il doucement

Il reprit alors son sourire.

- Les chevaliers de ma terre natale et de la terre sur laquelle je vis actuellement sont en effet rattachés à des royaumes ainsi qu'à des seigneurs, des dames. Ce qui peut créer de manière récurente des contradictions et des contorsions mentales pour nous. Suivre le code de la chevalerie ou obéir à nos maîtres. Nous avons peut-être une loi morale mais nous devons également être loyaux envers nos supérieurs. Aussi, bien souvent, est considéré chez nous comme un bon chevalier celui qui sert sans faute son suzerain, et non celui qui obéit aux valeurs de notre condition.

Il ne s'était pas rendu compte qu'il avait baissé les yeux et que son regard s'était assombri en évoquant cela, la cause de ses désillusions qui l'avait mené dans tant de moments douloureux, tragiques. Il essayait d'oublier, de recommencer à zéro, de vivre selon sa conscience mais c'était encore si frais et si présent dans son si jeune esprit. Avait-il le coeur trop tendre pour être chevalier? Il l'ignorait. Tout ce dont il n'avait jamais douté, c'était qu'il voulait être chevalier. C'était qu'il aimait Elora.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mademoiselle-renegade.skyrock.com/
Alina Matay
Star Wars
Star Wars


Nombre de messages : 86
Date d'inscription : 10/02/2014

MessageSujet: Re: La rencontre de deux Chevaleries   Lun 10 Mar - 12:22

De la chance d'être libres? Oui et non. Ca pouvait se discuter. Certes les Jedis vivaient selon leurs propres convictions, ce qui était appréciable, mais ils devenaient des cibles à part entière. Les Chevaliers tels que Lancel n'étaient pas des cibles à part entière. On s'en prenait à eux pour atteindre la personne qu'ils servent alors que les Jedis avaient des ennemis jurés pour ce qu'ils étaient. Pour faire simple, on cherchait à éradiquer tous les Jedis, pas tous les Chevaliers.

- Il n'y a nulle chance dans tout cela. Les Jedis se sont battus pour obtenir cette liberté. Un jour peut-être viendra le moment où vous pourrez vivre selon vos codes. N'y a-t-il aucun Chevalier qui vive ainsi? Sans personne pour lui dicter ses actes?


Alina écouta Lancel expliquer que la loyauté des siens entrait en contradiction avec le code qu'ils ont juré de service.


- N'y voyez aucun jugement ni manque de respect mais… comment pouvez-vous etre Chevalier si les désirs d'un Seigneur passent avant vos convictions? Qu'en est-il si votre seigneur vous demande de raser un village pour une guerre? Si vous devez combattre un de vos frères d'arme qui est loyal à votre ennemi? Peut-être vous faut-il un seigneur qui partage votre code, une sorte de terre dirigée par les votres.


Oui, Alina n'était pas la plus diplomatique des Jedis mais il était important à ses yeux que les Chevaliers soient unis sous la même bannière. Si la qualité d'un Chevalier était de se montrer docile, quelle était la différence entre un soldat très talentueux?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lancel Lannister
Game of thrones
Game of thrones


Nombre de messages : 111
Date d'inscription : 08/02/2014

MessageSujet: Re: La rencontre de deux Chevaleries   Lun 10 Mar - 22:19

Entendant le questionnement d'Alina, Lancel se surprit à sourire sincèrement.

- Rassurez-vous, je ne le prends pas mal du tout. Il y en a certainement qui existent encore. Mais hélas, dans mon ancienne contrée, ils se font rares. Il fut un temps où seigneurs et chevaliers avaient un but commun, avaient des idéaux communs mais c'est comme tout, je suppose. Cela s'est corrompu avec le temps.

Il essayait de rester clair et surtout de ne pas se montrer trop négatif envers la chevalerie de son pays natal mais au fond de lui, l'amertume restait. Il n'ajouta pas que désormais, dans son ancienne patrie, ceux qui croyaient en ces idéaux pionniers de chevalerie, qui tentaient de revenir à la base, étaient insultés, traités de rêveurs, de naïfs voire de débiles. La chevalerie à laquelle il aspirait, que l'on racontait aux enfants le soir avant qu'ils ne s'endorment, n'existaient plus que dans les comtes narrés à la va-vite sur un coin de lit pour que le chérubin trouve enfin le sommeil. Chevalier à l'heure actuelle, c'était être bien habillé, partir de temps en temps en mission ou sur le champ de bataille, toucher sa paye et jouir de privilèges pour lesquels ils avaient très souvent payés. Son naturel défaitiste le poussait à croire qu'hélas, la situation durerait. Le pouvoir rendait les hommes fous. L'argent les rendait monstrueux. Il y avait une bête en chaque être humain et elle apparaissait quand ils prenaient une épée. Les chevaliers de chez lui étaient des monstres fardés et déguisés. Ni plus ni moins.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mademoiselle-renegade.skyrock.com/
Alina Matay
Star Wars
Star Wars


Nombre de messages : 86
Date d'inscription : 10/02/2014

MessageSujet: Re: La rencontre de deux Chevaleries   Ven 14 Mar - 12:48

[justify]Alina était rassurée de savoir qu'il y avait encore des hommes capables de vivre selon leurs convictions et  non selon la volonté d'un quelconque seigneur.

- Me voilà rassurée, je n'aurai pas voulu que nos deux Ordres se brouillent sur une mal-interprétation de mes paroles.


Certes, ils n'étaient pas tous deux représentatifs de leurs propres groupes mais il était important de ne pas offenser les gens.


- Malheureusement, je pense qu'il n'est pas possible de gouverner un royaume en respectant des codes de Chevalerie. Il faut faire des compromis.


Un exemple simple, le code veut que l'on protège les plus faibles mais, l'armée à besoin d'être dirigée sinon elle se désunit alors il faut protéger les puissants en premier.


- En tout cas, je vous souhaite de tout cœur de trouver l'harmonie entre vos actions et vos valeurs.


Au pire, s'il en avait assez de cette vie de servitude, l'Ordre pouvait toujours avoir besoin d'un instructeur au maniement des armes. Certes, vu que Lancel n'était pas Jedi, il ne pouvait pas essayer le sabre mais pour les techniques de base, il était bien assez qualifié. Cela pouvait paraître bien réducteur comme condition pour une Chevalier comme lui mais ça lui offrait la possibilité de vivre à sa manière le reste du temps.
[/jusitfy]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lancel Lannister
Game of thrones
Game of thrones


Nombre de messages : 111
Date d'inscription : 08/02/2014

MessageSujet: Re: La rencontre de deux Chevaleries   Ven 14 Mar - 21:01

- En tout cas, je vous souhaite de tout cœur de trouver l'harmonie entre vos actions et vos valeurs. Dit Alina

A ces mots, Lancel ne put, encore une fois, ne pas réprimer un sourire. Mais celui-ci était un sourire reconnaissant, sincère.

- J'ai eu la chance de pouvoir recommencer à zéro et sans devenir trop prétentieux, je pense être sur la bonne voie. Son Altesse Kathleen a des valeurs similaires aux miennes.


Changer de patrie et pouvoir recommencer à neuf, devenir ce à quoi il aspirait vraiment avait été une chance inouïe pour lui. S'il avait continué sur sa terre natale, selon les volontés souvent cruelles de sa famille et accessoirement patronne, il aurait fini vieux avant l'heure, aigri. Peut-être que le Lancel qu'il connaissait serait mort et à sa place, on aurait eu une espèce de coquille vide et malléable.

Elora et Kathleen t'ont aidé mais ne néglige pas ta part. C'est toi qui a eu l'idée de partir. De rugir pour la première fois.

Il était un chevalier. Pas le plus parfait ni l'incarnation de celui des chansons épiques, mais un chevalier dont il était fier. Quelques mois plus tôt, il n'était qu'un jeune homme blessé, malade, endeuillé et qui se haïssait pour ne pas réussir à être ce que sa famille voulait qu'il soit.

Tu en as fait du chemin, lionceau Lannister.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mademoiselle-renegade.skyrock.com/
Alina Matay
Star Wars
Star Wars


Nombre de messages : 86
Date d'inscription : 10/02/2014

MessageSujet: Re: La rencontre de deux Chevaleries   Mar 18 Mar - 17:46

Alina se mit à sourire à son tour, ce qui n'était pas régulier pour elle.

- Vous etes un homme bien chanceux, alors, Ser Lancel. Rares sont ceux qui ont le droit à une seconde chance et trouvent l'appuie d'une personne comme votre Dame Kathleen.


Bien qu'ignorant totalement le passé de son confrère, Alina respectaient énormément les gens capables de saisir les secondes chances qui se présentaient à eux. A de nombreuses reprises, elle en avait offerte à ces cibles. Rares étaient les fois où un jedi noir était revenu vers la lumière. En majorité, ils avaient choisi de combattre jusqu'à la mort. Elle-meme attendait cette deuxième chance de sauver l'univers

Elle regarda l'heure et se rendit compte que le temps fusait


- Ser Lancel, il est l'heure pour moi de rentrer. Je crains que l'ambassadeur Jedi interprète mal ma présence ci s'il la découvrait. J'ai confiance en ses capacités, je mettais juste mon sabre à disposition en cas de souci. En tout cas, j'espère que nous nous reverrons pour apprendre d'un code de l'autre ou pour comparer nos méthodes de combat


Elle tendit la main au jeune homme

[Terminé pour Alina]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lancel Lannister
Game of thrones
Game of thrones


Nombre de messages : 111
Date d'inscription : 08/02/2014

MessageSujet: Re: La rencontre de deux Chevaleries   Mar 18 Mar - 23:17

Lancel la serra.

- Ce fut un plaisir et un honneur que d'avoir conversé avec vous. J'espère que nos routes se recroiseront un jour.

Il était sincère. Rencontrer des pairs était toujours bénéfique. Mais rencontrer des gens d'autres contrées, avec d'autres valeurs, d'autres cultures, et pouvoir parler avec eux était pou lui d'une richesse que même l'or de Castral Roc ne saurait égaler. Il avait appris mais grâce à Alina, il avait pu réaliser une fois encore toute la chance qu'il avait eu et cela lui redonnait du courage, lui qui avait toujours une fâcheuse tendance à douter de lui.

Il avait entendu de bons échos sur les Jedis. Il les admirait. Mais depuis sa rencontre avec Alina, désormais, en plus de cela, il trouva son respect envers cette chevalerie démultipliée.

[ Fin également pour Lancel ]

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mademoiselle-renegade.skyrock.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La rencontre de deux Chevaleries   Aujourd'hui à 6:27

Revenir en haut Aller en bas
 
La rencontre de deux Chevaleries
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La solitude c'est mieux à deux ( pv Tom )
» Deux âmes perdues sur les falaises. [Nagate SEUL]
» Duel entre deux âmes soeurs. [PV Luke Kayan]
» Deux humoristes virés du poste
» SUJET TERMINE - La suite de la soirée~Juste nous deux! [Alec]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Storyearth, la Terre des Histoires :: La vallée des Royaumes :: Camelot :: Le Village-
Sauter vers: